drainage des eaux pluviales

Propriétaire du logement

Locataire du logement

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir son système
Installer et entretenir
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Tous les experts
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cet article.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 179 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
La confidentialité de vos informations est notre priorité. Ces informations seront transmises uniquement à ce professionnel afin qu’il puisse répondre au mieux à votre demande de devis.
Merci de préciser le type de bâtiment
Merci de préciser si vous êtes propriétaire ou locataire
Merci de préciser votre numéro de téléphone
Votre demande de devis a bien été envoyée à
Vous avez déjà envoyé une demande de devis à ce professionnel.
Vos questions sontentre de bonnes mains
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
Lesdrains
permettent derécupérer
l’eau de pluieafin de l’évacuer dans unpuisard
ou vers le réseau d’ eaux
pluviales .
Ledrainage
d’un terrainpermet de maîtriser les problèmes
d’infiltrations d’eau. On place ce système au pied des
fondations d’un bâtiment, de manière à limiter
l’humidité pouvant endommager le ciment ou la dalle de béton.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
L’utilisation de drains est particulièrement
recommandée pour les terrains en pente ou de nature argileuse
et sableuse. Le principe du drain est simple :
À noter  : un drain
peut être aussi placé à d’autres endroits du
terrain qui posent problèmes (poche de sol étanche par
exemple). L’objectif est d’éviter la stagnation de l’eau à
certains endroits.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
expert batiment thermiqueperformances énergétiques
|audit & expertise batiment
chef de chantier paysagiste, coach jardin.
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Tout le guide pratique assainissement
Vos questions sont entre de bonnes mains

drainage des eaux pluviales

Propriétaire du logement

Locataire du logement

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Choisir son système
Installer et entretenir
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Tous les experts
Eaux de pluie

Récupération

Drainage

Puisard

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cet article.
Nous avons les réponses à vos questions !
Un guide clair et complet de 179 pages rédigé par nos experts.
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
La confidentialité de vos informations est notre priorité. Ces informations seront transmises uniquement à ce professionnel afin qu’il puisse répondre au mieux à votre demande de devis.
Merci de préciser le type de bâtiment
Merci de préciser si vous êtes propriétaire ou locataire
Merci de préciser votre numéro de téléphone
Votre demande de devis a bien été envoyée à
Vous avez déjà envoyé une demande de devis à ce professionnel.
Vos questions sontentre de bonnes mains
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
Les eaux pluviales sont rejetées dans le réseau d »assainissement ou dans la nature
En matière d’assainissement, il faut distinguer leseaux uséesdeseaux pluviales, ou eau de pluie .
Les eaux pluviales recouvrent les eaux de toiture et de ruissellement : pluie, neige et grêlons fondus. Ces deux types d’eaux pluviales sont recueillis par des surfaces de constructions ou naturelles : terrasse, toiture, sol. La récupération et la canalisation des eaux de pluie répondent à différents objectifs :
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Les eaux de pluie qui tombent sur votre toit ou jardin peuvent être rejetées dans le milieu naturel.
Si vous avez un assainissement individuel, l’eau de pluie ne doit pas y être acheminée . Vous pouvez :
Vérifiez auprès de votre SPANC ou votre mairie, l’endroit où vous pourrez rejeter les eaux de pluies.
En assainissement collectif , les eaux de pluies peuvent être récupérées pour le jardinage, mais le surplus est :
À noter  : les eaux qui tombent sur les routes se chargent en polluants (pneus, hydrocarbure, huile de moteur). Les gestionnaires de routes les récupèrent pour les canaliser et les traiter.
Les eaux de toiture sont des eaux pluviales recueillies par les toitures inclinées ou les toitures-terrasses. Elles glissent ensuite dans la gouttière et sont :
Les eaux de ruissellement représentent l’écoulement d’eau à la surface du sol, provoqué par les averses de pluie, de neige ou de grêle. Si elles ne sont pas récupérées, elles peuvent être évacuées après infiltration dans le sol, par undrainagede l’eau de pluie qui pourra être relié :
L’objectif de la récupération et de l’évacuation des eaux de pluie est d’éviter le ruissellement sur chaussée et les inondations.Il existe deux types de réseaux d’eau de pluie .
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Les réseaux d’eaux unitaires sont des réseaux par lesquels transitentà la fois les eaux usées et les eaux pluviales . Les eaux sont ensuite redirigées vers la station d’épuration. Ces réseaux sont anciens et généralement de diamètre important. Inconvénients :
Aujourd’hui, de plus en plus de communes ou d’EPCI (Établissements publics de coopération intercommunale) ont des programmes de mise en séparation des réseaux. Les travaux consistent à poser une conduite dédiée aux eaux usées à côté de la conduite d’eaux unitaire qui devient alors la conduite d’eaux pluviales :
Cette solution évite de surdimensionner une station d’épuration.
À noter  : les particuliers dont les réseaux internes sont bien séparés doivent effectuer les travaux de branchement aux réseaux publics.
Le déversoir d’orage est un ouvrage public important dans le fonctionnement d’un réseau unitaire d’eaux pluviales. Son principe est simple :
Le déversoir d’orage est une perforation située dans la conduite , qui permet à l’eau, quand elle atteint un certain niveau, de transiter par une autre conduite directement reliée au milieu naturel.
Lorsqu’ une commune décide de changer sont réseau unitaire par un réseau séparatif , le particulier a à sa charge le raccordement de sa propriété au nouveau réseau.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
Les travaux de raccordement du particulier au nouveau réseau sont parfois à sa charge.
Le prix de ces travaux varie beaucoup selon certains paramètres :
Le rejet dans le réseau d’eaux pluviales est une obligation lorsque celui-ci existe. Si le réseau d’eaux pluviales n’existe pas, le propriétaire du rejet doit demander son autorisation au propriétaire de l’endroit où il veut se rejeter.
Par exemple, si un particulier veut rejeter ses eaux pluviales dans le fossé communal :
Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région. Ils pourront réaliser un devis gratuit et sans engagement.
Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
entreprise artisanale d’installation de chauffage et de plomberie
|sarl rancurel / arnaud
architecte d.p.l.g., tous projets et études
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu’il vous faut.
Merci de préciser votre code postal.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Tout le guide pratique assainissement
Vos questions sont entre de bonnes mains

drainage des eaux pluviales

Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Les concours de l’année
La boîte à idées

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Rénovation

>

Evacuation eaux pluviales avec drain

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Rénovation

>

Evacuation eaux pluviales avec drain

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.
Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo
Evacuation eaux pluviales avec drain

Changer de forum :

Sélectionnez un forum

Le défi – Détournement d’objets
Le Défi – Stickers : La Nature Revisitée
Le Défi – Rangez rusé !
Vos idées en 3D
A vos marches, prêts, votez
Nouvelle Cuisine – Vous avez relevé le défi !
Jeu concours Rangement Optimisé Hub System
Concours de Noël / Partagez vos plus belles décos
Ma douche à l’italienne
Partagez vos compositions Multikaz
Mon abri de jardin personnalisé
Relooking meuble
La plus belle terrasse
Relooking meuble – Étape 2
Tout le monde au balcon
Tendance Pochoir
Bricoler en hauteur
Limitons l’impact de nos emballages
Toutes vos idées numériques
Concours – Un atelier à partager
Ma création DIY
WC créatifs
Le carrelage habille mon mur
Fier de mon intérieur
Cuisine Delinia
1, 2, 3, Lumière !
Papier peint dans tous ses états
Les enfants au jardin !
Ma nouvelle salle de bains
Rénover pour tout changer
Ma façade en un clin d’oeil
Je me chauffe au poêle !
Portail
Rangement
Mon Nöel fait maison
Mes effets de lumière
Cuisine
Relooking meuble
Ma verrière d’atelier
Un été sur ma terrasse
Relooking meuble n°2
Mon jardin aménagé

S’abonner au fil RSS

Marquer le sujet comme nouveau
Marquer le sujet comme lu

Placer ce Sujet en tête de liste pour l’utilisateur actuel
S’abonner

Page imprimable

Signaler un sujet

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Tous problème a une solution, le résoudre dans l’esprit avant tout, la finalité en découle.
Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé …..
Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Tous problème a une solution, le résoudre dans l’esprit avant tout, la finalité en découle.
Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

59805 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison
Bonjour,

Je rénove en ce moment l’évacuation des eaux pluviales de ma maison;

Tranchée d’1 mètre de profondeur et de large, géotextile non tissé dans le fond, caillaux grossier 20/80 sur 70 cm avec au centre le drain pvc de 100 mm, puis 30 de terre végétale.

Merci de m’aider

drainage des eaux pluviales

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
Bonjour à tous,
Voici une question un peu technique !
J’habite une maison de 100 m2 de toiture sur un terrain de 900 m2 argilo-sabloneux en très légère pente, en île de France.
Je suis innondé en rez-de-jardin en cas de fortes pluies, à peu près tous les deux ans:
Si les eaux pluviales du toits sont évacuées sans problèmes dans le réseau public , la pluie tombant sur le terrain ne l’est pas et ne peut pas l’être, car une grande partie du terrain est légèrement en dessous de la grosse canalisation eaux pluviales du réseau public. D’autre part, la pluie ne s’infiltre pas dans le sol, s’accumule, et finit par passer à travers la dalle de la maison (pas de vide sanitaire), bien queLa nappe phréatique soit à -200cm sous la dalle (la perméabilité du sol est trop faible).
J’envisage donc de drainer l’eau vers un puisard qui serait réalisé au point bas du terrain, à 20 m de la maison, où la cote du sol naturel est entre -50 cm et -80cm sous la cote de la dalle.
A ce point, j’ai un piezomètre de 450cm de profondeur dans lequel le niveau d’eau est stable à -150cm (en bon accord avec le niveau de l’eau sous la maison).
Question 1: faut il drainer par des drains enterrés ou par des caniveaux ouverts dans un tel cas ?
Question 2: comment dimensionner le puisard et réaliser ses murs et son fond, sachant qu’il donne directement sur la nappe à -150cm du sol naturel ? Comment s’assurer qu’il ne débordera pas ?
Question Bonus 3: Une mesure de permeabilité de Nasberg aiderait-elle à dimensionner le puisard ?
Je suis preneur de tout conseil et de toute redirection vers des sites ou des documents clairs sur ces points.
Merci !
Denis2Gif

—–

Dernière modification par Denis2Gif ; 21/08/2010 à11h11 .

MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
Bonjour AMATY, et merci de ta réponse.
En effet, l’eau ruisselle doucement vers le bas de la pente tout en gorgeant la pelouse de 2 cm d’eau en cas de forte pluie. Au niveau du mur haut de la maison, elle ne peut s’écouler et s’accumule sur quelques cm. Ce mur est enterré sur 80 cm et repose sur une dalle flottante (la nappe est encore 1.2 m plus bas). Au bout d’une heure, je vois l’eau rentrer par la dalle, à travers les joints du carrelage…
Le terrain fait 800m^2 hors toiture ce qui représente 2.5m^3 d’eau par minutes d’après tes indications. Mettons que j’arrive à drainer 1m^3/ mn vers un puisard de 1.5m de diamètre plus profond que la nappe qui n’est qu’à 1.5 m sous le sol. Dans le pire des cas, un tel puisard se remplirait en 2mn si l’eau ne s’écoulait pas vers la nappe ; dans le meilleurs des cas, il ne se remplit jamais car la nappe absorbe très vite. Comment le savoir? J’ai fait par ailleurs mesurer la perméabilité Lefranc (L1) du terrain (à -2m). On a trouvé k=1.7mm/h ou 4.8 10^-7 m/s. Comment calculer l’absorption du puisard en m3/min une fois qu’il est plein ?
Merci de votre aide.
Denis2Gif
Dernière modification par Denis2Gif ; 31/08/2010 à21h29 .

MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
Merci AMATY !
C’est très exactement ce type d’infos que je cherche.
Tu as bien compris :
– dalle au niveau de la pelouse
– puisard à 20m, en contrebas de 60 cm (pente de 3%)
– nappe 1 m sous le haut du puisard (donc pente des drains de 5 % possible).
– essai de perméabilité en contact avec la nappe
Maintenant, comment calcule-t-on le débit d’un puisard directement en contact avec la nappe (par le fond uniquement), sur une surface S, avec une hauteur d’eau h au dessus de la nappe, en fonction de la perméabilité K ? Dans ton calcul, tu as l’air de multiplier simplement S par K. Pourquoi cela ne dépend-t-il pas de h et d’un facteur géométrique un peu compliqué ?
En ce qui concerne la solution pompe de relevage, je peux soit relever d’un mètre au dessus de la maison afin d’évacuer vers les eaux pluviales, soit relever de 30 cm en bas de la maison et évacuer vers le caniveau de la rue. Je voulais éviter cette solution car en cas de tempête, l’électricité pourrait être coupée ; et une pompe peut toujours tomber en panne…
Encore merci pour ton aide précieuse.
Denis2Gif
MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
Merci, j’attends ton dessin.
En attendant, j’ai trouvé sur Googleun livre de Maurice Cassant sur l’interprétation de l’essai Lefranc : books.google.fr/books?isbn=2859783962….
Si je comprends bien, le débit du puisard est Q=m K h d où K est la perméabilité, h la charge en hauteur d’eau, d le diamètre du puits, et m un coefficient géométrique.
Pour un puits allant jusqu’ à la nappe, qui serait alors constituée du matériau de perméabilité K, le coefficientm vaudrait 2.
Pour h= 1.5m et d=1m On arrive à Q=K (2 h d) = 0.0017 x2 x1.5×1 =0.005 m3/h=5 Litre/heure, alors qu’il en arrive 1000Litre/minute !!!! Autant ne pas faire de puisard du tout puisqu’il ne fera tampon que quelques minutes, puis debordera….
Solution 1: Je peux donc drainer vers le point bas du terrain sans faire de puisard, et l’eau s’écoulera en surface vers la parcelle en aval.
Solution 2. Je fais un puisard au point bas de la périphérie de la maison (et non au point bas de la parcelle), de taille suffisament grande pour y mettre une pompe immergée qui relève l’eau de 40 cm vers le caniveau de la rue.
Qu’en penses-tu AMATY ?
Denis2Gif
Je m’explique tes ennuis ainsi > Fortes précipitations, la terre de surface un peu arable (~20 cm) s’imbibe et se sature (eau bloquée par la terre argileuse sous-jacente > Le mur de 80 cm non étanché laisse passer l’eau et problème avec ta dalle.
Solution 1 : Mettre un film plastique étanche à 10/20 cm sous terre (suivant future dalle) avec un retour étanché avec la maison et de l’autre côté, descendre le film pour rejoindre la terre argileuse.
La zone sous le film va s’assécher suffisamment.
En cas de fortes pluies, il faudra que l’eau atteigne le bas du film (1,7 mm/h, il faudra un sacré bout de temps…) puis ensuite contamine la zone tampon sèche, donc aucune possibilité d’atteindre la maison.
Solution 2 : Faciliter l’écoulement de l’eau sur 5 à 10 m en aval de la maison et installer un caniveau de collecte et éventuellement un tuyau d’évacuation pour rejeter dans le caniveau de la rue…(différence de niveau suffisante)
Rien n’empêche de cumuler les 2 solutions…
Dessin > J’ai mis pente et distance réelles…
A+
Images attachées Drainage terrain.JPG‎
(49,1 Ko, 137 affichages)
MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
Merci encore.
Ta solution du film est bien, mais est à réaliser je crois sur le coté de la maison où le terrain est le plus haut (par lequel je suis innondé). Le caniveau en bas est bien, mais il me faudra une pompe de relevage car la rue est légèrement plus haut.
Tu m’as bien fait progresser dans mes réflexions.
Merci mille fois !
Difficile d’imaginer réellement la situation…
Petites infos
Normalement l’essai Lefranc est surtout recommandé en dessous de la nappe phréatique et le test de Nasberg au-dessus de celle-ci.
Je viens de voir ton post 7…
Je n’ai pas tenu compte de la hauteur d’eau, car pour un terrain plutôt imperméable, la pression créée 5 cm de terre plus bas, n’a plus d’impact… D’ailleurs tu trouves 5 litres/heure (D>1,5 m) et moi j’avais trouvé 5,3 l/h (D>2 m). Pas de quoi fouetter un chat (pauv’ bête!).
Bon Courage Denis2Gif et garde la tête hors de l’eau…et les pieds au sec!!!
MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
Par beurt dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par eco-friendly dans le forum Environnement, développement durable et écologie
Par RODIER dans le forum Environnement, développement durable et écologie
Par terredesorcieres dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement08h29 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

drainage des eaux pluviales

Forums Bricolage
Forums Jardinage
FAQ

Accueil
> Forums
> Forums Bricolage
> Forum bâti et gros travaux
> Evacuation eaux pluviales —-> drain

MESSAGE A L’ORIGINE DE LA DISCUSSION

Bonjour, Je rénove en ce moment l’évacuation des eaux pluviales de ma maison; Tranchée d’1 mètre de prrofondeur et de large, géotextile non tissé dans le fond, caillaux grossier 20/80 sur 70 cm avec au centre le drain pvc de 100 mm, puis 30 de terre végétale. J’ai une question : – Je ne sais pas sur quelle longueur, cela doit dépendre de la surface du toit ou de la région (je suis dans le Nord) ? Merci de m’aider

Bonjour j’aurai tendance à dire le plus long possible mais au prix ou est l’eau (et il ne cesse de grimper) ne serait il pas plus intéressant de placer une citerne et d’évacuer le trop plein via ce drain
Bricoleur tout terrain, qui n’y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout….. (ou presque……) L’expérience des uns n’est pas celle des autres

J’aurai tendance à dire que ta réponse n’a aucun intérêt mais merci quand même

Bonjour et mercidésolé de vous avoir importuné avec ma réponse sans intérêt.cela partait pourtant d’un bon sentiment
Bricoleur tout terrain, qui n’y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout….. (ou presque……) L’expérience des uns n’est pas celle des autres

Bonjour J’aurais tendance à dire que le tact et la délicatesse n’est pas un don naturel. Je trouve que l’idée de la réserve d’eau au con traire était une solution envisageable quitte à traiter ultérieurement le trop plein. D’un autre coté en solutionnant un puisard, on ne privera pas la nappe phréatique de 1 ou 3 mille litre ( ou+ ) Franchement j’y connais rien non plus, mais la suggestion fait partie de notre manière de fonctionner sur ce forum. Cordialement Jean-Luc

Bonsoir, Ma réponse sera aussi sans intérêt mais je la donne quand même. Ton évacuation d’eau pluviales doit être raccordée au réseau de la commune. Tu n’as pas le droit de laisser déverser tes eaux pluviales chez un voisin. Je rejoins Kriske dans son conseil de cuve de rétention au cas où il n’y aurait pas de réseau communal.

Merci d’avoir lu mon message ! PS : Par contre j’ai un peu de mal à comprendre le concept : répondre à tout sauf à la question poser !!! ca doit être sympa de discuter avec vous

Bonsoir Zelig Remarques vu ton historique c’est bien la première fois que tu viens cloturer un topic.. Bien!! on avance !!Pour ton sujet le problème est que tu veux qu’on te dise que ce que tu veux entendre, et là on est d’accord tu peux pas comprendre le concept d’un site d’échange d’idées.Bon courage pour ton trou et drainageCordialement

zelig2004 a écrit: : Merci d’avoir lu mon message ! PS : Par contre j’ai un peu de mal à comprendre le concept : répondre à tout sauf à la question poser !!! ca doit être sympa de discuter avec vous Bonjour je crois avoir répondu à votre question dès ma première intervention.j’ai dis le plus long possible.maintenant si cela ne suffit pas, je peux être très précis 4,302 m ne demandez pas pourquoi, c’est ainsi et pas autrementvous avez maintenant la réponse précise,au travail .
Bricoleur tout terrain, qui n’y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout….. (ou presque……) L’expérience des uns n’est pas celle des autres

Bonsoir, Nous intervenons sur le forum dans un but de conseil, même si les réponses ne sont pas celles que certains attendent, il y a des règlements et soutenir une autre thèse serait dangereux et attirer des ennuis à celui qui mettrait de mauvais conseils en application. Je précise aussi que c’est par pur bénévolat que nous essoyns d’aider.
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d’emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
A votre avis, le DIY et la déco sont-ils du bricolage ?
Plan du site :
Fiches Bricolage|
Fiches Matériaux|
Astuces Bricolage|
Vos Brico Projets|
Enquêtes et Dossiers|
Forums
Général :
Conditions générales d’utilisation|
Qui Sommes-Nous|
Contact|
Gestion de l’abonnement newsletter
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience.
En savoir plusici .
X
Astuces brico-déco en vidéo ! Apprenez pas à pas des astuces bricolages et découvrez des idées de décoration.
Tout savoir sur la construction maison Le guide référence de l’autoconstruction. Plein d’idées, produits, et vidéos.
Besoin d’un pro pour vos travaux ? Trouvez l’artisan le plus proche de chez vous !
Besoin d’un coup de main pour le jardin ?

Découvrez nos conseils pour l’équiper, l’aménager et l’entretenir en toute saison.

drainage des eaux pluviales

Bâtiment
Retour

Ventilation résidentielle
Drainage des bâtiments
Gamme chauffage groupe FRÄNKISCHE

Transport des eaux pluviales et usées

Drainage des eaux pluviales

Traitement des eaux pluviales

Stockage et infiltration des eaux pluviales

Régulation des eaux pluviales

Protection des câbles enterrés

Aménagements paysagers et irrigation

FRÄNKISCHE France SAS Route de Brienne, ZA les grands Champs 10 700 TORCY-le-Grand contact@fraenkische-fr.com Tel. 0033 (0) 325 47 78 10

La société
Contact
Informations générales

Tube drain routier fond plat en PVC, pour
le drainage des accotements routiers
Conforme NF P 16-351
Tube de drainage routier cylindrique en PE SN4
Conforme NF P 16-351
Tube de drainage routier cylindrique et économique SN8
Conforme NF P 16-351
Tube de drainage routier cylindrique en PE SN8
Conforme NF P 16-351
Drain agricole PVC, du DN 50 au DN 200.
Disponible en non perforé
Système complet de drainage des
bâtiments, PVC, SN 4, en barre de 2,5 m
avec boite d´inspection.
Système sous Avis Technique du CSTB
Transport des eaux pluviales et usées
Stockage et infiltration des eaux pluviales
Aménagements paysagers et irrigation

drainage des eaux pluviales

Accueil

FAQ

Recevez la lettre de l’AFD

L’AFD recrute

La première phase du projet de drainage pluvial d’un montant de 24 millions d’euros et financée sur C2D, vise àré aménager trois collecteurs
( Makélékélé, Mfoa, et Madoukou) qui drainent les eaux de pluie jusqu’au fleuve Congo. Il contribue également à la mise en place d’une filière pérenne degestion des déchetsen renforçant les capacités de la Mairie de Brazzaville.

Dans la continuité et en complémentarité de cet appui, un deuxième financement sous la forme d’un prêt souverain de 62 M€ vise à réduire les inondations par un meilleur drainage des eaux de pluie au niveau de cinq autres collecteurs naturels de Brazzaville : Tsiémé, Mfilou, Kélékélé, Mpila 1, Mpila 2.

Au travers du projet de la route de la Corniche ( 80M€ sur fonds C2D ) ,l’AFD prévoit enfin la réhabilitation du collecteur de Makélékélé.

L’ensemble des 9 collecteurs principaux de la ville de Brazzaville sera donc traité par l’AFD à travers ces trois projets .

Les objectifs spécifiques de ces interventions sont :

L’AFD finance également plusieurs voletsd’assistance technique  :

Les études techniques des deux phases du projet ont été réalisées par le Bureau d’Etude BURGEAP/IGIP qui sera également en charge du contrôle et de la supervision des travaux.

L’entreprise Eiffage a remporté l’appel d’offres travaux et a signé le marché en mars 2015 pour un montant total de 9,8M€. L’ordre de service de démarrage des travaux a été donné à l’entreprise de travaux le 6 octobre 2015. Les travaux devraient durer 12 mois.

L’appel d’offres travaux pour la deuxième phase de travaux devrait être lancé courant 2017.

Les études de faisabilité du projet ont été réalisées en 2012 et validées en juin 2013. L’appel d’offres pour les travaux avait été lancé en 2014 et la signature du marché avait eu lieu en mars 2015. Les travaux ont démarré en octobre 2015

Réhabilitation & extension des collecteurs des eaux pluviales de Makélékélé, Mfoa, Mission,Madoukou, Tsiémé, Mfilou, Kélékélé, Mpila 1 et Mpila 2.

Informations financières

L’AFD de A à Z

Liens utiles

Contact et plan d’accès

Plan du site

Informations légales

S’authentifier

Qui sommes-nous ?

L’AFD en 2016 ,Le directeur général, Rémy Rioux

Nos partenaires

L’AFD et les ONG ,Les collectivités territoriales

Développement durable

Financer le développement

Transparence et dialogues

Open Data – Les données ouvertes de l’AFD

Événements

Prix photo AFD ,Challenge Digital Africa

Agriculture

Salon International de l’Agriculture

Aménagement urbain

Habitat III

Appui au renforcement des capacités

Climat

COP21 : changer nos modèles de développement ,AFD et Fonds vert ,COP22

Santé

Ebola

Pour un projet

Accès à la base de données projets ,Passation des marchés

Amérique latine et Caraïbes

Bolivie ,Brésil ,Colombie ,Équateur ,Haïti ,Mexique ,Petites Antilles ,Pérou ,République Dominicaine ,Suriname

Méditerranée et Moyen-orient

Algérie ,Egypte ,Jordanie ,Liban ,Maroc ,Syrie ,Territoires palestiniens ,Tunisie ,Turquie

Afrique subsaharienne

Afrique du Sud ,Bénin ,Botswana ,Burkina Faso ,Burundi ,Cameroun ,Cabo Verde ,Comores ,Congo-Brazzaville ,Côte d’Ivoire ,Djibouti ,Ethiopie ,Gabon ,Ghana ,Guinée ,Guinée-Bissau ,Kenya ,Madagascar ,Mali ,Maurice ,Mauritanie ,Mozambique ,Namibie ,Nigeria ,Niger ,Ouganda ,République centrafricaine ,République démocratique du Congo ,Rwanda ,Sao Tomé-et-Principe ,Sénégal ,Seychelles ,Soudan ,Soudan du Sud ,Tanzanie ,Tchad ,Togo ,Zambie ,Zimbabwe

Asie

Afghanistan ,Bangladesh ,Birmanie ,Cambodge ,Chine ,Inde ,Indonésie ,Laos ,Pakistan ,Philippines ,Sri Lanka ,Thaïlande ,Vietnam

Les contrats de désendettement et de développement

Les fonds propres de développement 

La facilité de financement des collectivités territoriales (FICOL)

Publications thématiques & géographiques

Travaux de recherche et d’évaluation

Le projet de drainage des eaux pluviales à Brazzaville vise à faire face à l’insalubrité des quartiers  populaires de Brazzaville, sujets à des inondations, des eaux stagnantes et à l’érosion, tout particulièrement en saison des pluies. Ces phénomènes sont accentués par l’absence de ramassage public des déchets ménagers, qui obstruent les grands collecteurs d’eau.
L’AFD finance donc au moyen d’une subvention issue du contrat désendettement-développement (C2D) de 24 millions d’euros (15,7 milliards FCFA) et d’un prêt souverain de 62 millions d’euros (40,7 milliards FCFA) un programme de réhabilitation des collecteurs d’eau existants et de densification des insuffisances du réseau. De plus, un appui à la Mairie de Brazzaville est prévu pour la structuration d’une filière pérenne de ramassage et gestion des déchets.
Avec plus de 1,3 million d’habitants, Brazzaville concentre près de 30% de la population congolaise et connaît une croissance rapide. Le réseau de collecte des eaux usées est inexistant et le réseau de drainage pluvial est sous-dimensionné, voire dégradé dans certains quartiers de la ville. Il ne permet pas aujourd’hui d’évacuer normalement les eaux pluviales ce qui provoque des inondations et des dégâts importants en saison des pluies.
Ces phénomènes sont accentués par la quasi-absence de ramassage public des déchets ménagers à Brazzaville. Les grands collecteurs sont obstrués par le sable provenant de l’érosion et par les déchets ménagers.Le développement des infrastructures de drainage et d’assainissement et l’amélioration de la gestion des déchets constituent aujourd’hui deux enjeux majeurs pour la ville de Brazzaville.

 

L’insalubrité des quartiers de Makélékélé
L’AFD, 75 ans d’engagement en faveur du développement.
Retrouvez toutes nos ressources presse : communiqués, événements organisés par l’AFD et outils web, ainsi que des témoignages d’experts AFD et de nos bénéficiaires.
La mission de l’AFD est de lutter contre la pauvreté et de répondre aux grands défis mondiaux en soutenant une croissance verte et solidaire.
L’AFD intervient dans plus de 70 pays.
L’AFD a une double mission de financement et de production de connaissances. Ce second aspect de sa mission doit répondre à des questions concrètes que pose le terrain et apporter des idées nouvelles dans le débat international.
Les thématiques de recherche couvrent un vaste ensemble de domaines imposés par les débats internationaux. L’AFD établit, en accord avec les priorités françaises, une programmation annuelle
L’AFD réalise l’évaluation quasi systématique des programmes qu’elle finance, à des fins de redevabilité et d’apprentissage. Elle vise à améliorer la qualité des politiques publiques.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

En savoir plus

drainage des eaux pluviales
Bureau d’Etudes Industrielles Energies Renouvelables et Environnement 2008-2009
Schéma du modèle de rabattement utilisé (Mermoud, 2007)
Paramètres utilisés dans Matlab pour le calcul du débit dans les drains
 
L’étude précédente nous a présenté un moyen de récupérer les eaux de pluies par fossés. De la même manière, cette partie s’attachera à présenter la récupération des eaux de pluie par canalisations, et à en dresser les avantages et les inconvénients.
Des tuyaux percés (des drains) d’environ 4 à 10 cm de diamètre sont placés dans le sol, et se jettent dans un réseau de collecteur qui achemine l’eau vers l’exutoire, c’est-à-dire le réservoir dans notre cas. Les matières thermoplastiques et notamment le PVC possèdent de bonnes propriétés hydrauliques, une bonne résistance mécanique. Les drains en PVC sont faciles à fabriquer localement : on peut en effet réaliser le bouchon en brûlant le PVC et réaliser les crépines à la scie tous les 1 à 2 cm. Leur mise en place n’est pas très compliquée.
Deux paramètres sont importants dans la gestion de ce type de drainage : la profondeur et l’écartement des drains.
On choisit la profondeur des drains en fonction des risques de colmatage. On prend généralement une profondeur minimale de 0.8 m pour éviter un colmatage racinaire parexemple. Nous sommes d’autre part limités en profondeur par la capacité à creuser. Sur Mar-Lodj, ceci se fera très certainement à la pelle et à la pioche par la main d’oeuvre locale, peut-être avec l’aide d’une pelle mécanique dans le meilleur des cas.Il faut de plus prendre garde àne pas drainer les eaux de la nappe souterraine, quiest disponible dès 3 ou 4m de profondeur (présence de puits à cette profondeur sur l’île).
En l’absence de données précises sur la profondeur du substratum imperméable, on considère que l’horizon plus dur situé à une quarantaine de cm se comporte comme un substratum imperméable. Les drains seraient donc placés à 30-40 cm de profondeur.
Le calcul de l’écartement des drains repose sur beaucoup d’incertitude notamment en ce qui concerne la conductivité hydraulique à saturation. Il semble alors préférable de choisir cet écartement en fonction de la texture du sol, donné par le tableau ci-dessous (Mermoud, 2007) :
Dans le cas de Mar-Lodj, onpeut estimer que le sol est sableux, à tendance limoneuse. On pourra donc estimer qu’un écartement de drains de 20 m est correct dans notrecas. Nous pourrons par la suite comparer ces valeurs aux résultats de rabattement de nappe libre présentés ci-dessous.
Le colmatage correspond à l’obturation des trous des drains, en raison du depôt de matière sur la surface. Il peut s’agir d’un colmatage minéral (du à des particules fines du sol), d’un colmatage physico-chimique ou bien d’un colmatage racinaire.
Pour y faire face à ce colmatage, il faut être très prudent lorsde la pose des drains et mettre en place des opérations de curage régulières, ce qui suppose un accès relativement simple au réseau et une rigueur quant à la gestion et conservation des plans de drainage.
En cas de pose en saison sèche, de la poussière peut s’accumuler près des drains, et le colmater dès la première pluie. Par ailleuirs, la pose ne doit pas avoir lieu lorsque l’humidité est excessive.
Pour protéger les drains de colmatage minéral secondaire, on peut enrober les drains, de façon intégrale.
On peut placer un enrobage granulaire (des graviers ou sables très grossiers). A une granulométrie du sol correspond unegranulométrie de l’enrobage.
Il existe un autre type d’enrobage, peut-être plus adapté aux matériaux disponibles sur Mar-Lodj: l’enrobage fibreux organique. On peut en effet dipsoer des fibres de coco, de tourbes, de la paille de lin ou de céréales). Ces fibres organiques se dégradent plus ou moins rapidement suivant le climat.
Le colmatage ferrique est le colmatage physico-chimique le plus courant. Des analyses de la solution du sol peuvent permettre d’évaluer les risques de colmatage ferrique.
Comme dit précédemment, on considère qu’une couche imperméable ou semi-imperméable est présente à une trentaine de cm de profondeur. C’est à cette profondeur (en moyenne) que l’on souhaite poser les drains, comme le montre le schéma ci-dessous :
Schéma en coupe du sol, en supposant un substratum imperméable à 30 cm
Afin d’estimer la quantité d’eau récupérable par cette méthode et d’effectuer un dimensionnement de la longueur de drains nécessaires, nous avons procédé à l’établissement de plusieurs hypothèses permettant l’application d’un modèle de rabattement de nappe libre (Mermoud, 2007) :
Sableux sur une trentaine de cm
Présence d’une couche dure: surface imperméable située à une profondeur P=30cm
La quantité d’eau que l’on veut récupérer par ces drains correspond à la quantité infiltrée, estimée grâce à la fonction de production Grren&Ampt dans le logiciel HEC-HMS
On suppose que les vitesses d’écoulement sont assez faibles et que le milieu est saturé en eau.
On suppose ici que le milieu est homogène, isotrope et indéformable. La composante horizontale des vitesses est ngéligée, et on considère que les vitesses sont identiques en tous points d’une même verticale. L’écoulement à l’origine bidimensionnel devient un écoulement monodimensionnel que l’on peut étudier dansun plan vertical.
Nous sommes bien conscients du fait que nos hypothèses sont fortes. Mais en l’absence de données et de modèles facilement applicables, nous avons choisi de procéder par analogie avec le drainage de nappe libre auquel on essaie de se rapporter.
D’après le modèle de rabattement de nappe libre utilisé, on peut obtenir un débit linéaire au drain, issu de l’intégration de la loi de Darcy et donné par la formule suivante:
Où q est le débit linéaire s’écoulant dans le drain [m 2 /s], Ks est la conductivité hydraulique [m/s],
P représente la profondeur du drain [m], en supposant que la nappe est elliptique
L correspond à la distance de rabattement de la nappe [m].
Aux vues de la faible profondeur à laquelle on va placer les drains, on considère que la profondeur du substratum imperméable sous le plan du drain est nulle, et donc que la profondeur équivalente d est nulle, ce qui nous conduit à la formule suivante pour le calcul du débit linéaire du drain :
Une formule lorsque l’on considère qu’il y a recharge et donc que l’intensité de la pluie est non nulle est donnée par :
En régime de tarissement, il n’y a plus de recharges, on obtient donc comme formule :
En calculant ces formules sous Matlab et de déterminer L(t), on peut remonter à une valeur journalière du débit linéaire des drains.
Les pluies étant irrégulières, on alterne les calculs avec régime de tarissement et régimes de recharge.
La longueur L que l’on calcule correspond à la zone de rabattement de la nappe, mais aussi au demi-écartement entre les drains qu’il faudrait respecter.
Finalement, la longueur initiale L 0que l’on insère dans la boucle de calcul perd assez vite de son influence. On prendra donc comme longueur initiale 20 m, ce qui correspond au tableau présenté ci-dessus.
Voici un récapitulatif des paramètres utilisés dans Matlab:
Le calcul précédent doit nous permettre d’estimer la quantité de drains qu’il nous faudrait pour récupérer un maximum d’eau sur la surface disponible.
Par le modèle que l’on a utilisé et par les fortes hypothèses que l’on a faites, on a très certainement surestimé la quantité d’eau récupérable. Il paraît donc judicieux de surestimer le réseau de drainage pour espérer obtenir la quantité voulue.
On voudrait récupérer 2 300 m 3 , mais on aimerait dimensionner notre réseau pour récupérer 4000 m 3 . Cependant, il s’avère difficile de placer plus de 3 300 m de drains, nous présenterons donc l’ensemble des résultats pour cette longueur de réseau.
Notons que la taille des crépines n’intervient pas dans les calculs car elle n’a pas vraiment d’influence. Sont présentés ci-dessous les résultats obtenus dans le cas des pluies infiltrées de 2008 :
Voici les résultats que l’on obtient en considérant les pluies de 1950, pluie maximales sur les rélevés depuis 60 ans:
Après ce calcul, il convient de vérifier qu’avec des tuyaux de diamètre standard (100 mm de diamètre), il n’y aura pas de mise en charge lors des plus forts débits.
En utilisant la formule de Manning-Strickler reliant le débit à la géométrie du canal et sa rugosité, ainsi que la formule de Bazin pour calculer le coefficient de Chézy C H , on calcule le débit maximal admissible par la conduite en PVC de 100 mm de diamètre:
Pour une conduite circulaire, le débit est maximal pour un rayon hydraulique maximal que l’on calcule par la formule suivante,en considérant que la hauteur maximale dans la conduite est égale au diamètre de celle-ci:
Le débit maximal acceptable par une conduite de 10 cm de diamètre est de 0.0035 m 3 /s.
On détermine le volume maximal arrivant au point bas de la conduite la plus grande de notre réseau dans le cas des pluies de 2008 : V max =145 m 3dans une journée.
En supposant que le régime d’écoulement sera uniforme dans le drain, on obtient un débit Q max = 0.0017 m 3 /s. Par le même raisonnement, on obtient un débit maximal au bas de la conduite pour les pluies maximales de 1950 de 0.0025 m 3 /s.
Dans tous les cas, la conduite est bien dimensionnée et ne sera pas en charge.
Voici un plan vue de dessus de la zone à drainer :
Afin de réduire les risques de colmatage, les drains doivent être enrobés. Dans le cas de Mar-Lodj il est envisageable d’utiliser des coquillages ou bien des branchages, matériaux directement disponibles sur l’île. Cet enrobage permet d’effectuer une première filtration des impuretés, pour éviter d’obturer les crépines.
Afin d’éviter des dépôts et d’éviter des vitesses trop importantes dans les conduites, la pente ne doit être ni trop faible ni trop forte. On peut créer des écoulements à partir de pentes de 2mm/m. Pour créer cette pente il suffira de varier la profondeur de creusage, que nous inquerons sur le plan ci-dessous.
S’ils sont correctement installés, les drains nécessitent assez peu d’entretien.
Il sera important de conserver un plan du drainage, répertoriant le nombre, l’emplacement et les caractéristiques (dimension, profondeur, pente, écartement) des drains, l’emplacement des regards.
Une fois posés, les drains nécessitent moins d’entretien que des fossés. La présence régulière de regards accompagnés de décanteurs et leur curage régulier devrait permettre de prévenir un colmatage et d’éviter le transport de sédiments.
Le mètre linéaire de drain, d’après les prix trouvés sur le site de Brico Dépôt, revient à 1,74€.
Un regard en polypropylène 20×20 cm, muni de son couvercle reviendrait à 9,9 €.
On peut donc effectuer une première estimation des prix de revient des matériaux utilisés :
Voici un tableau récapitulatif des avantages et inconvénients du drainage souterrain :
Bibliographie :
Mermoud A,Ecoulements vers les ouvrages de captage-Cours de mécanique de sols , janvier 2006,
Mermoud A,Elements de drainage des sols agricoles-Aménagements et équipement du territoire , mars 2006, Soutter M, Mermoud A, Musy A,Ingénierie des eaux et du sol. Processus et aménagements , 2007
Tiercelin J.R.,Traité d’irrigation , 1998
Humbert,Le captage de source par drain , 2003

http://www.bricodepot.fr/node/185

Sols limoneux, terre franche ordinaire

drainage des eaux pluviales

Evacuation et drainage eau de pluie
Ce sujet comporte 18 messages et a été affiché 24.114 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 100
De :Saint Just (27)
Ancienneté :+ de 4 ans
Evacuation et drainage eau de pluie
Bonsoir,

Ma question que je me pose en ce moment, est comment faire au mieux et dans un coût raisonnable l’évacuation des eaux de pluie.

Petites info sur notre terrain et surface de toiture:

-Terrain plat avec de la bonne terre (ancien champs agricole), quand nous avons creusé la tranchée technique a la main, sur un bon 80 cm voir 90 cm sur 24 mètres maxi 2 brouette de cailloux.

-Pour la surface de toiture, environ 185 m² pour une maison de 16m50 sur 8m50 avec une pente de 35°.

Voilà j’ai prévu de faire les liaisons entre les regards de 30×30 avec du PVC diamètre 100, pour repartir vers 3 drains de 8 mètres de long chacun en diamètre 100 sur un lit de gravier recouvert de géotextile.

Pour la pente je suis un peut perdu pour faire ça correctement.

Qu’en pensé vous?

Ne vous prenez pas la tête pourvos travaux de VRD… Allez dans la section devis vrd / fosse septique du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de terrassiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les terrassiers, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-61-devis_vrd_fosse_septique.php
Messages :Env. 2000
Dept :Dordogne
Ancienneté :+ de 6 ans
Bonsoir yomeg,

La nature de votre terre n’a rien à voir avec la quantité de cailloux que vous aller retrouver dans celle ci

La nature de la terre qu’il faut plutôt « analyser » est la perméabilité, si celle ci est bonne ==) OK

Pour la pente 1 à 2% est relativement convenable

Votre Dn 100mm me parait juste au regard de la superficie de votre toit

Par contre +1 pour la taille de vos regards et PVC

Pour vos branchements je vous conseil de regarder le poste concernant la question: « Vos conseils sur mes récupérations eau de pluie »

Cldt
Pourquoi faire moins bien quand on peut faire mieux
Messages :Env. 2000
Dept :Dordogne
Ancienneté :+ de 6 ans
Re j’oubliais:

+1 pour votre plan ==) il est beaucoup plus aisé de répondre à une question posée comme la votre

Cldt
Pourquoi faire moins bien quand on peut faire mieux
Messages :Env. 100
De :Saint Just (27)
Ancienneté :+ de 4 ans
panda24 a écrit: Re j’oubliais:

+1 pour votre plan ==) il est beaucoup plus aisé de répondre à une question posée comme la votre

Cldt

Merci. Donc passer en 110 voir 125? serait le mieux pour les liaisons ainsi que l’épandage.

Par contre je revient sur la pente si mes calculs sont bon, je serait environ 20 cm plus bas sur les 16.50 mètres et plus en bout des drains?
Messages :Env. 2000
Dept :Dordogne
Ancienneté :+ de 6 ans
Re

La tolérance en matière de pluvial est de 0,5% mini.

Au niveau de votre épandage l’importance n’est pas vitale.

Personnellement même le 110mm est trop petit

Sur votre plan:

les deux façades =) 125mm

le Pignon =) 160mm

direction l’épandage =) 160mm

Vous êtes dans le Dpt 27 une pluie de 20mm est chose courante donc 4000 litres facile en un coup

Par contre veillez bien au branchement de vos regard sous peine de voir vos regards se transformer en geyser.

Cldt
Pourquoi faire moins bien quand on peut faire mieux
Messages :Env. 3000
De :Niort (79)
Ancienneté :+ de 6 ans
Bjr yomeg,

tout a fait d’accord avec mon ami panda…

Peu importe de la surface d’épandage, le tout est de connaître la perméabilité de votre sol…

et pour conclure, ce sera au minimum 4 000 car il faut prendre en compte la surface perméable telle quejardin , pelouse et imperméble avec toiture bien entendu mais voirie et autre revêtement à surface dites dure..
Modeler le terrain au cm tout en préservant la nature
Messages :Env. 100
De :Saint Just (27)
Ancienneté :+ de 4 ans
Merci de c’est informations. Direction l’épandage en 16, mais pour l’épandage lui même je ne vois pas de drain PC DN 160? Sinon autre info, les descentes de gouttière son précisé DN 80, ça ne change rien commencer plus petit pour finir grand? C’est bien ça.
Messages :Env. 2000
Dept :Dordogne
Ancienneté :+ de 6 ans
Re

merci ddm

comme je vous l’ai notifié plus haut mettez le tuyau coté pignon en 160mm

Vos drain sont en Dn 100mm il vous suffit juste de mettre un regard de répartition de type assainissement de memoire il doit y en avoir sinon faite l’adaptation

je suis étonné que vous ayez des descentes en Dn 80mm pour 16 ml de façade j’aurais mis du Dn 100m

Cldt
Pourquoi faire moins bien quand on peut faire mieux
Messages :Env. 100
De :Saint Just (27)
Ancienneté :+ de 4 ans
Bien il y a 4 descentes le long des pignons je peux rester en Dn100 enfacadeet coté pignon effectivement dn 80 des descentes X2=160 serait pas de trop. Mais pas mal de personne de mon entourage me disent que 100 devrait suffir pour toutes les liaisons.
Messages :Env. 2000
Dept :Dordogne
Ancienneté :+ de 6 ans
Pourquoi faire moins bien quand on peut faire mieux
Messages :Env. 500
Dept :Manche
Ancienneté :+ de 4 ans
Bonsoir à tous,

j’ai du mal à vous suivre avec votre PVC de 160 pour de l’individuel,de taille quand même modeste,

pour information,le tout validé par un bureau d’études, batiment industriel 800 m² bouclage entre regards diamétre 125 et seulement à la jonction des deux réseaux diàmetre 160, et en normandie donc !!
Messages :Env. 2000
Dept :Dordogne
Ancienneté :+ de 6 ans
Re

Heu bemol j’ai marqué pignon en 160 = 125mm et j ai persisté sur le 2ème poste je dors peut

pour la petit info CVX les BE ne sont pas exempt de faire des c……… aussi 800m2 en 125 ?? je ne le tenterais pas
Pourquoi faire moins bien quand on peut faire mieux
Messages :Env. 500
Dept :Manche
Ancienneté :+ de 4 ans
Re,

« j’ai » plusieurs batiments qui sont dans cette configuration, dont certains depuis plusieurs années, et à ce jour aucun probleme.

pour les bureaux d’études ont est bien d’accord !!
Messages :Env. 100
De :Saint Just (27)
Ancienneté :+ de 4 ans
Pas de probleme panda24. C’est vrai que pour 800m2 je ne tanterais pas non plus. Ok pour du 125 coter pignon et sortie des eaux jusqu’au drainnage.
Messages :Env. 500
Dept :Manche
Ancienneté :+ de 4 ans
Il ne faut pas oublié que « le particulier » à toujours tendance à sur estimé, pensant que cela ne peut être que mieux !

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
«  Transformer un puisard en réservoir d’eau de pluie  »
Discussion lancée par- 5 réponses
«  Eau VS / Terrain argileux: Pompe? Puisard?  »
Discussion lancée par- 2 réponses
«  Problème d’évacuation de gouttière / drainage  »
Discussion lancée par- 1 réponses
«  Avis evacuation des eaux usées ??  »
Discussion lancée par- 6 réponses
«  Capacité de mon terrain à absorber l’eau, puit perdu  »
Discussion lancée par- 22 réponses
«  Drainage terrain en pente, gabions  »
Discussion lancée par tomtom550 – 8 réponses
«  Problème pour réaliser mon drainage  »
Discussion lancée par thonybibi03 – 17 réponses

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 326 900 membres et aux 4 408 733 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |
0.053

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
Devis fosse septique
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Guide viabilisation et raccordements
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

drainage des eaux pluviales
Bienvenue,Invité . Merci devous connecterou devous inscrire .
Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur
Sujet: drainage et évacuation eau pluviale  (Lu 1963 fois)

Bonjour, Je viens d’acquérir une maison dans un hameau et j’ai 2 problèmes  sur une partie d’un bâtiment (avec partie ancienne +extension parpaing) (voir photo jointe) : 1) infiltration d’eau en bas de mur et 2) évacuation des eaux pluviales 1) il y a une partie en pierre qui semble sain avec un niveau de sol fini au même niveau que le sol extérieur  et une extension parpaing enterrée (environ 30cm sous le sol fini, marches pierre reliant les 2). J’ai creusé au pied d’un des murs de 10m (l’autre étant mitoyen avec le muret en pierre du voisin donc non accessible) et le mur en bas de pente de 6m : il y a un drain colmaté sur le mur de 10m que je vais remplacer et en ajouter pour le mur de 5 m et faire évacuer cette eau 3-4m plus loin le long de mon muret. La fondation de l’extension est un radier et je suis descendu légèrement en dessous de celui-ci.2) Au niveau de la toiture, il s’agit d’un monopente de 6m de large par 11m de long (en gros 5*5 pour la partie pierre et 5*6 pour la partie parpaing). Je voudrai évacuer l’eau de pluie dans la même tranchée que le drain le long de mon muret (le terrain descend) mais ce qui me gêne, c’est que les tuyaux ne seront pas raccordés à un fossé (il y en a 1 en contrebas mais à 50m et le sol est très rocailleux, granit). Je pense faire un bout de fossé sur 2-3m mais qui s’arrêtera comme ça. ça me plaît pas trop comme solution mais je ne sais pas quoi faire d’autres, si vous avez des conseils à me donner, je suis preneur. J’espère qu’avec la photo ça sera plus clair: http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=6961741462redim.jpg Merci. Stéphane

berlo

Membre Héroïque

Messages: 749

«Réponse #1 le:18 avril 2016 à 08:48:46 »
Bonjour Stéphane, Éloigner les eaux de drainage et pluviales c’est bien ce qu’il faut faire oui. Après ça me semble un peu léger un fossé sur 2-3m Fais une recherche du coté des  » noues  » si c’est aérien, un fossé en fait. et du coté des tranchées d’infiltration si tu veux faire un bout en souterrain avant. En revanche tu n’es pas sur le domaine publique là ?
«Réponse #2 le:18 avril 2016 à 21:49:53 »
Bonsoir Berlo et merci pour ces précisions, Je comptai me renseigner auprès de la mairie en espérant pouvoir m’arranger avec elle si c’est sur le domaine public (sur le cadastre ça semble être sur mon terrain mais j’ai lu que ça n’avait pas de valeur juridique et qu’il fallait demander un arrêté d’alignement individuel).  Dans le cas où c’est possible, je m’interroge sur le dimensionnement de la noue sachant que le sol est rocailleux (granit avec risque d’argile par altération). Je ne vois pas comment faire autrement qu’attendre une forte pluie ou arroser abondamment pour voir le niveau d’infiltration. Je pense de toute façon et si j’ai le droit continuer la noue sur qq m.
«Réponse #3 le:25 avril 2016 à 22:41:02 »
Bonsoir, Quelques nouvelles concernant mon projet de tranchée drainante d’infiltration. Je suis bien sur mon terrain donc pas de problème pour faire une tranchée. J’ai réalisé un seul essai, j’ai essayé de faire d’autres trous mais sans succès, beaucoup de très gros cailloux. J’ai calculé un K de 50mm/h. Pour le calcul de la longueur de tranchée, j’arrive à des valeurs très importantes : avec une pluie intense de 10mm/h soit pour 65m² de toiture : 0.65 m3/h soit une surface de tranchée de 0.65/0.05= 13m². Avec une tranché de 50cm de large, et avec une profondeur de 50cm sous drain (et avec 30% de vide entre gravier), j’arrive à une longueur de 13/(0.5*0.5*0.3)= 173m. J’espère mettre planter dans mon calcul. Si vous avez des précisions, je suis intéressé. Merci.

Arpèges

Membre Héroïque

Messages: 502

«Réponse #4 le:26 avril 2016 à 22:16:34 »
«Réponse #5 le:26 avril 2016 à 22:32:56 »
L’image de l’auteur du sujet Visiblement ce n’est pas en Bretagne armoricaine …. N’y a t’il pas moyen de rejoindre un fossé avec de la pente ?

Arpèges

Membre Héroïque

Messages: 502

«Réponse #6 le:26 avril 2016 à 22:41:50 »
«Réponse #7 le:26 avril 2016 à 23:45:58 »
@Arpèges, pfff …Celui qui s’appuie sur la pelle et qui regarde sa copine piocher ,… Si vous relisez le premier message, l’auteur du sujet à mis un lien vers une image, j’ai mis ce lien avec les balises qui vont bien pour que l’image soit visible directement sur le forum. Vous avez d’autres questions ?

Arpèges

Membre Héroïque

Messages: 502

«Réponse #8 le:27 avril 2016 à 13:11:57 »
De fait trèvons la ces plaisanteries doubtifieuses. Si il n’y a pas de réseau ou d’aménagement public ce n’est que si il ne peut faire autrement qu’il serait autorisé à évacuer l’eau pluviale de pluie qui tombe du ciel ailleurs que sur son fond. L’idée générale, le législateur tente de limiter les conflits, étant qu’il n’est pas souhaitable d’inonder le voisin.

berlo

Membre Héroïque

Messages: 749

«Réponse #9 le:28 avril 2016 à 08:36:48 »
Un peu bizarre le calcul en effet. Le sol absorberait l’eau 5x plus vite qu’une pluie de 10mm/h, ce qui est trés bien, ok, donc il faut 5 fois moins de surface que la toiture, ok (65/5=13). Mais après, c’est le fond de la tranché qui compte, il faut une tranchée de 13m² de surface au sol pour que celui-ci puisse absorber, point c’est tout, ce n’est pas la peine de diviser par « 0.5*0.5*0.3″, tu veux stocker tout dans les vides du drain ? Les vides du drain servent de tampon, ils stockent l’eau en attendant qu’elle s’infiltre dans le sol. Et c’est pareil pour un fossé, il stockent de l’eau. Grâce au stockage il y a une sorte de déphasage entre le moment ou la pluie tombe et l’infiltration dans le sol. En pratique tu pourrais faire un truc moitié plus petit ou le volume d’eau généré par 1h de pluie va être en partie stocké pour s’infiltrer en 2 heures. Avec une perméabilité du sol aussi bonne, de la pente et un fossé, ça ne parait pas être un gros soucis cette évacuation de l’eau finalement. Pas besoin de calculs savants, il faut éviter que l’eau de pluie ou de ruissellement vienne au pied du bâtiment « c’est tout ». – Collecter les gouttières, les emmener un peu plus loin et plus bas pour se déverser ailleurs qu’au pied du mur grâce à des tuyaux étanches,- Collecter les eaux de ruissellement dans des avaloirs et les conduire au même endroit, selon la même technique, pour éviter d’infiltrer au pied du mur. – Si besoin, drainer en profondeur au pied du mur, pour intercepter les eaux souterraines se dirigeant vers la maison. La difficulté est qu’il ne faut pas qu’il soit possible que les gouttières et/ou le ruissellement viennent alimenter le drain souterrain en eau. En pratique il faut faire pas mal de tranchées et donc souvent investir dans une mini-pelle pour ne pas le faire à la main. (ou compter sur une bonne copine ;-) )
«Réponse #10 le:08 mai 2016 à 15:23:07 »
Bonjour, Merci pour les corrections et les infos! J’arrive à la fin de mes tranchées avec pas mal de galère car beaucoup de gros cailloux! je vais séparer mon évacuation d’eau pluviale (que je vais faire filer le long de mon terrain côté intérieur en tuyaux étanches beaucoup plus bas que ma tranchée drainante, même si je n’atteindrai pas le fossé. Pour la tranchée drainante, j’ai pu faire 2 côtés, le 3ème est mitoyen d’un muret pierre, j’ai fait une tranchée chez le voisin le long de son muret mais j’arrive sur du rocher donc je ne vais pas être très bas, je vais rester  au dessus de mon sol intérieur fini. Merci encore pour vos infos. Stéphane   
Il n’est pas possible de charger des images jointes aux messages. Vous devez trouver un hébergement pour vos images puis faire un lien vers elles.

drainage des eaux pluviales

Please select your country

 Global / English

 Belgique / Français

 België / Nederlands

 Deutschland / Deutsch

 France / Français

 Nederlands

 Česká republika / Český

 Korea / 한국말

 Poland / Polskie

 » 
Infos techniques &conseils
 » 
Evacution des eaux pluviales
 » 
Calcul capacité d’évacuation des eaux pluviales

23/06/2017   |    Zinc price in € 2.44
Quantité de précipitations
Les données théoriques relatives aux précipitations sous nos latitudes montrent qu’aux Pays-Bas, leur intensité varie entre 540 et 600 l/(s.ha).Pour autant que l’on base le système d’évacuation des eaux pluviales d’un bâtiment sur ces données, on est pratiquement assuré qu’il ne débordera pas.
Dans le cadre de la normalisation, la question est de savoir s’il est bien raisonnable de mettre en balance les frais de surdimensionnement suite à d’importantes précipitations, avec les désavantages liés à un système doté d’une capacité insuffisante.Il faut par ailleurs tenir compte du fait que la capacité des égouts ne sera pas suffisante.On devra donc accepter que le système d’évacuation des eaux pluviales puisse être saturé une fois tous les cinq ans, ce qui n’est pas exagéré.Pour en arriver là, il faut que l’intensité des précipitations soit de 0,03 l/sec.m ²,soit1,8 l/(min m²) .
La quantité des précipitations recueillie par une surface de toit est déterminée par la surface de toit effective (en m²) multipliée par l’intensité des précipitations pluviales (i) en l/min m².En tenant compte de la quantité des précipitations à évacuer par unité de temps, il est possible de calculer le système d’évacuation des eaux pluviales.
Calcul des dimensions
Pour calculer la capacité d’évacuation d’un toit, il faut connaître les dimensions des tuyaux d’évacuation des eaux pluviales, ainsi que leur nombre.C’est sur cette base que l’on choisit la gouttière (standard).
La directive contraignante de ce choix ressortit aux prescriptions des normes NEN 3215 (1997) et NTR 3216 (1997).
La charge des précipitations :
La détermination de la quantité des précipitations Qh tombant sur un toit se calcule avec la formule suivante :
charge des eaux pluviales en litres/minute.
= le facteur de réduction pour l’intensité de pluie lorsque le toit est un toit plat
= 0,60 pour les toits plats avec ballast de gravier
= 0,75 pour les autres types de toits plats.Pour les autres types de toits (donc pour tous les toits à pente), la valeur α = 1
Les toits plats évacuent l’eau avec un certain retard.
l’intensité des précipitations est de 1,8 litre /(minute, m²)
facteur de réduction relatif à la largeur du toit et déterminé par la pente du toit

Détermination de la surface du toit « F »
La surface du toit est définie par le produit de la longueur (L) et de la largeur effective (l) de la surface du toit.
La largeur effective est déterminée par le facteur de réduction ß.
La pente du toit ‘ε’ détermine le facteur de réduction ß.
Les murs contribuent également à l’évacuation des eaux de pluie (ß = 0,3).
Les prescriptions normatives ne signalent aucune application de projection horizontale.
Le tableau 1 fournit les facteurs de réduction pour les différentes inclinaisons du toit.
Facteur de réduction ( α)pour toits plats
L’évacuation des eaux pluviales sur des toits plats vers la gouttière intervient avec un temps de retard. Pour cela, on multiplie l’intensité des précipitations (i) de 1,8 l/(min, m 2 ) par le facteur α.Voir tableau 1.
Les facteurs de réduction α et β sont résumés au tableau suivant.
Les facteurs de réduction pour la détermination de la charge supportée par les tuyaux d’évacuation des eaux pluviales, lorsque l’intensité des précipitations pluviales (i) est de 1,8 l/(min, m²)
  Toit plat (imaginaire) avec pente ε 
Facteur de réduction sur largeur de toit
Facteur de réduction pour les toits plats
La quantité totale des précipitations Qh peut à présent être déterminée avec la formule 1.
Détermination des tuyaux d’évacuation des eaux pluviales
Il est à présent nécessaire de déterminer le nombre (n) de tuyaux d’évacuation des eaux pluviales. La quantité d’eaux pluviales à évacuer en l/min est obtenue grâce à la formule 1.
Tableau 2
Nombre minimal de tuyaux d’évacuation des eaux pluviales par longueur de chéneau.Longueur maximale du chéneau par tuyau d’évacuation des eaux pluviales raccordé :
Nombre de drainages de toit par surface de toit. Ce nombre est tout d’abord déterminé par le concept architectural.
Pour les toits plats :l’écart entre 2 drainages doit rester limité à une distance de 10 à 20 mètres.
L’emplacement du drainage de toit doit se situer à au moins 1 mètre de l’angle des relèvements de toit.
La quantité d’eau à drainer par l’intermédiaire d’un tuyau d’évacuation des eaux pluviales est de Qh:n en l/min.
Selon les circonstances, on pourra augmenter le nombre de tuyaux.
Le tableau 4 indique les choix se rapportant au plus petit chéneau adéquat.
Il est toujours possible d’installer des tuyaux d’évacuation des eaux pluviales plus gros que ceux correspondant aux dimensions minimales exigées.
Le chéneau doit naturellement être incliné et être monté du bas vers le haut.
L = 22 m, l = 5 m, pente du toit ε = 40°
Calcul de la quantité des précipitations pluviales
Qh  = α  x i  x β x F   
      = 1 x 1,8 x 1 x (22 x 5) 
      = 198 l/min.  
Choix des tuyaux d’évacuation des eaux pluviales
2 tuyaux d’évacuation des eaux pluviales => 99 l/min => tableau 4 =>  ø 80 mm ou
4 tuyaux d’évacuation des eaux pluviales ø 70 mm, 4 sections pour une répartition égale
Choix de chéneau :gouttière encaissée B37 ou gouttière suspendue M37 (voir tableau 4)
*  tuyaux d’évacuation des eaux pluviales standard
** B = gouttière encaissée  37/44/55 = largeur développée en cm.     M= gouttière suspendue
La naissance destinée à un tuyau d’évacuation des eaux pluviales a un diamètre intérieur au moins 4 millimètres plus petit que la dimension nominale du tuyau d’évacuation des eaux pluviales.Ce diamètre intérieur de la naissance détermine la capacité d’écoulement du tuyau d’évacuation des eaux pluviales ou du conduit vertical.

Les Pays Bas
NedZink B.V.
Postbus 2135, 6020 AC Budel

Hoofdstraat 1
6024 AA Budel-Dorplein

Tel: +31 (0)495 455700
Fax: +31 (0)495 455790
E-mail:

l’Allemagne
NedZink GmbH

Im Lipperfeld 21
D-46047 Oberhausen

Tel: +49 (0) 208 85798-0
Fax: +49 (0) 208 85798-30
E-mail:

la Belgique
NedZink N.V.

Avenue Jean Lenoir 14
B-1348 Louvain-La-Neuve

Tel: +32 (0)10-452727
Fax: +32 (0)10-453362
E-mail:

drainage des eaux pluviales

Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

55210200
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

53100080
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

55200150
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
HEGLER:

231500060
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
TUBERIAS Y PERFILES PLASTICOS:

CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

53100050
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
LORRAINE FERS:

0502541
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
LORRAINE FERS:

0501580
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
DROSTUB:

3200040
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
TUBERIAS Y PERFILES PLASTICOS:

CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

53230100
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

55200100
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

55110100
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
SYSTEM GROUP FRANCE:

SGF-DN4016008NN60
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
LORRAINE FERS:

0502542
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

551.10.150
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

53230080
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
HEGLER:

100800500
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé
Ref.
FRANKISCHE FRANCE:

55210250
CLIENT POINT.P TP
Pour afficher le tarif personnalisé

Leader français des matériaux pour lestravaux publics

Nous connaitre

Nous connaitre

En Bref

Nos agences

Nos équipes

Nos partenaires

Notre enseigne

Nos engagements

Nous rejoindre

Nos produits

Nos produits

Assainissement

Assainissement non collectif

Eau pluviale

Eau potable

Voirie

Terrassement

Aménagement urbains

Réseaux secs

Outillage

Gros oeuvre

Notre actualité

Notre actualités

Actualités Point.P TP

Nos magazines techniques repère

Infos produits

Chantiers

Publications

Dossiers spéciaux

Paroles de Pro

Une suggestion, un avis, une réclamation?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies/traceurs permettant de réaliser des statistiques d’audiences, de vous proposer des services (partages sociaux …) et des offres adaptées à vos centres d’intérêts. Pour plus d’information, pour gérer ou vous opposer à l’utilisation de cookies/traceurscliquez-ici OK
Tarif Public :
12.26 € TTC
/ Mètre
Tarif Public :
20.27 € TTC
/ Mètre
Tarif Public :
17.14 € TTC
/ Mètre

drainage des eaux pluviales
Téléphone :04 94 69 16 50 – Fax : 09 72 46 78 90 – Mail : info@groupe-sae.fr
Home|Posts tagged « drainage des eaux pluviales »
Gestion Eaux Pluviales Bureau d’étude Var –  PACA – France
Le Groupe SAE & Sethi Environnement, Bureau d’Étude situé à Tourves dans le Var (83 – PACA), vous accompagne dans la Gestion des Eaux Pluviales, pour le dimensionnement de votre bassin de rétention et/ou toutes autres solutions liées à cette gestion des eaux pluviales à traiter sur la parcelle (Maisons Individuelles, Lotissements….
Lire la suite
Bassins de Rétention à la Parcelle, bassin d’orage, Stockage :
Une démarche durable de la gestion de l’eau en gérant les eaux de pluie…
Bassins Orage Rétention Parcelle Stockage
Bassin de rétention à la parcelle
« Les bassins de rétention à la parcelle sont destinés au stockage et à la récupération des eaux de pluie chez les particuliers. Les bassins d’orage récupèrent quant à eux, les eau…
Lire la suite
Twitter
0 Followers
google+
0 Followers
Youtube
6 Subscriber
Les Etudes de sol, pour quoi faire ?
Permis de construire
Agrandissement
Réhabilitation
Etudes de sol : pour quoi faire ? : Une inform…
Twitter
0 Followers
google+
0 Followers
Youtube
6 Subscriber
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok

drainage des eaux pluviales

Moteur de recherche

Rechercher

S’inscrire
Connexion

Editer mes informations

Se déconnecter

Posez votre question
zelig2004- Dernière réponse le 31 juil. 2010 à 12:26pardatiti
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Actualités|
Auto|
Carte de voeux|
Bricolage|
Cinéma|
Coiffure|
Coloriages|
Cuisine|
Recette|
CV|
Déco|
Dictionnaire|
High-tech|
Horoscope|
Jeux en ligne|
Pages blanches|
Pages jaunes|
Programme TV|
Restaurant|
Santé|
SMIC|
Test débit|
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.

drainage des eaux pluviales

Drainer autour d’une maison – Comment procéder?

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
The interactive transcript could not be loaded.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Howto & Style

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

Cette vidéo va vous expliquer pourquoi et comment drainer votre maison.

drainage des eaux pluviales

Pour commenter l’article, vous devez être identifié ou vous inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt.
OK

En savoir plus
X

Anthony Laurent -LE MONITEUR.FR –

Publié le 17/04/15 à 15h24
Commercialisée en France depuis janvier dernier par l’entreprise Birco, la solution StormTech, conçue par le groupe américain ADS (Advanced Drainage Systems), consiste à récupérer, drainer, tamponner et infiltrer les eaux pluviales, sous les routes et les parkings, à l’aide de chambres souterraines voûtées.
© DR – Dans le Val d’Oise, le dispositif StormTech a été mis en oeuvre sous un parking pour constituer un réservoir souterrain d’une capacité de 500 m3.
Son concepteur, le groupe américain ADS (Advanced Drainage Systems), revendique « 18 000 chantiers » à travers le monde. Le système de drainage StormTech a, depuis janvier dernier, pénétré le marché français. Commercialisé par Birco France, ce système permet de récupérer, drainer, tamponner et infiltrer les eaux pluviales au droit des surfaces imperméables, que sont les routes et les parkings, ou perméables, comme les espaces verts. « Ce système se présente sous la forme de chambres souterraines voûtées, de 2 300 mm de longueur unitaire, s’emboîtant les unes dans les autres pour former un ensemble de tunnels souterrains. Leur constitution, en plastique extrudé (polyéthylène haute densité et polypropylène), leur permet de supporter de lourdes charges tout en conférant un volume de stockage important, de 0,9 à 4,6 m3 l’unité, selon le modèle (SC-310, SC-740, SC-780, SC-3500 et SC-4500) », indique Olivier Kuhlmann, directeur général de Birco France.
Après s’être écoulées en surface, les eaux de pluie cheminent jusqu’au premier tunnel, en tête du système de drainage. Elément « stratégique » de la solution StormTech, ce tunnel d’isolation, équipé d’un système de filtration, retient les matières en suspension (MES) ainsi que les substances polluantes charriées par les eaux pluviales, jouant ainsi un rôle central dans la dépollution des eaux collectées. Selon Birco France, ce dispositif permet de retenir « au moins 80% des MES, 90% des hydrocarbures, 49% du phosphore et 53% du zinc. » « Les sédiments et les polluants ainsi récupérés peuvent être facilement aspirés via un regard de maintenance prévu à cet effet », précise Olivier Kuhlmann.
En phase chantier, un géosynthétique recouvert d’une couche de graviers doit être mis en œuvre avant la pose des tunnels. « Selon la fonction que l’on souhaite donner au système StormTech, on choisira de poser une géomembrane étanche – l’eau sera alors retenue, comme dans un bassin d’orage fermé – ou un géotextile perméable – l’eau pourra s’infiltrer dans le sol, jusqu’à la nappe phréatique », explique le dirigeant. De même, la structure de la plateforme dans laquelle est mis en œuvre le dispositif de drainage est configurée en fonction des contraintes imposés au système en surface (trafic, poids des véhicules, etc.) et de la géologie du sol sous-jacent. « Les tunnels peuvent être configurés selon le contexte, au cas par cas. Nous avons une équipe dédiée pour réaliser ces études », tient à faire savoir Olivier Kuhlmann.
Sur les 18 000 chantiers annoncés par ADS, un certain nombre ont été réalisé en Europe, et en France. Dans le Val d’Oise, des MC-3500 (de 1 140 mm de haut pour 1 955 mm de large) ont été mis en œuvre sous un parking pour créer, au total, un réservoir souterrain de 500 m3 (voir photo). D’autres projets sont actuellement à l’étude dans l’Hexagone : en Bretagne notamment, dans le cadre de la construction d’un nouveau parking et d’un lotissement. Le système StormTech est certifié CSTB en France, DIBt en Allemagne et BBA au Royaume-Uni.
Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous
Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.
Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles…
Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment

Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.

Voir le site
A Lyon, une verrière de 1100 m² coiffe la cour du midi du Grand Hôtel-Dieu
4500 tonnes d’enrobés anti-bruit posées sur l’autoroute A4 : une première en Ile-de-France
A Bruay-la-Buissière, le chantier de la cité des électriciens touche à sa fin
Le prolongement de la ligne 11 du métro parisien « dans la boucle »
La gare TGVde Montpellier a hissé les voiles
Lyon : la réhabilitation du Grand Hôtel-Dieu à mi-parcours [Visite]
Le cirque Jules-Verne d’Amiens retrouve son éclat
Nouveau bâtiment sur le campus Jourdan à Paris : un vibrant hommage à l’excellence des savoirs
BRACCO ARCHITECTES | 23/06/2017 | CDI | CANNES
Chef de projet Etudes de Prix (H/F)
DEMATHIEU BARD | 21/06/2017 | CDI | NANTES
TOUT FAIRE MATERIAUX | 23/06/2017 | CDI | MOUGINS
Construction de 9 logements collectifs sociaux et d’un local commercial à Paris 17ème
Avec le Grenelle et la RT 2012, l’isolation est entrée dans un nouvel âge afin de remplir une triple mission : confort des usage…
© LeMoniteur.fr, l’actualité en continu et les services de la construction – Un site du réseauGroupe MoniteurConstruction

drainage des eaux pluviales

[fr] français [gb] anglais
[fr] français —> [gb] anglais
[gb] anglais —> [fr] français
[fr] français [de] allemand
[fr] français [es] espagnol
[fr] français [pt] portugais
[fr] français [it] italien
[fr] français [nl] néerlandais
[fr] français [pl] polonais
[fr] français [se] suédois
[fr] français [dk] danois
[fr] français [fi] finnois
[fr] français [gr] grec
[fr] français [cz] tchèque
[fr] français [ro] roumain
[fr] français [hu] hongrois
[fr] français [sk] slovaque
[fr] français [bg] bulgare
[fr] français [si] slovène
[fr] français [lt] lituanien
[fr] français [lv] letton
[fr] français [ee] estonien
[fr] français [mt] maltais
Plus de langues

Cela se concrétise par la construction des voiries urbaines,
des déchets solides, des eaux usées et excrétas.
Results include the building of urban
as well as provision for disposal of solid wastes and sewage.
de l’érosion dans le cadre du projet proposé.
publics est chargée de la réalisation
The national office for public works is
Tchad quelques vingt ans plus tard : un
financé par l’AFD, comporte un « volet social » qui a pour objet de proposer et réaliser un plan d’action pour garantir l’entretien et la pérennité du système.
(N’ Djamena, Moundou and Sahr), funded
by AFD, included a « social contract » which aimed to produce and put in practice an action plan to guarantee the maintenance and durability of the system.
traitement des eaux en surface, permet leur recyclage.
Elle fait appel à l’étude de la façon dont la population croissante des régions urbaines, l’augmentation des surfaces pavées, les
changements dans le paysage et les précipitations accrues influent sur
It involves studying how increasing population in
urban areas, more paved surfaces, changes in the landscape and increased
Bien que pas recommandé, l’effluent
recharge des eaux souterraines (D10).
Although it is not recommended, the Effluent can also be
Disposal as Groundwater Recharge (D10).
actuelle par un égout pluvial souterrain peu profond.
par la modification de la qualité, du débit
de ruissellement et du volume d’eaux pluviales qui entrent dans le réseau naturel de drainage.
change in the quality, runoff rate, and the volume
of stormwater entering the natural drainage system.
en milieu urbain peuvent représenter 30 à 50 % du
volume total d’eau de pluie dans la zone urbaine.
surface runoff, which can be equivalent to 30 to 50%
La construction de l’ensemble des routes et des chemins
nécessitera la mise en place d’ouvrages
et intermittents (voir le tableau 4-10).
Building all these roadways will require
streams to flow freely (see Table 4-10).
affectés, y compris les tuyaux, les
fossés, les cours d’eau, les toits verts, les étangs, les dispositifs d’infiltration et les égouts.
including pipes, ditches, streams, green roofs, ponds, infiltration devices and sewers.
Un nouveau programme de dallage est toutefois en cours d’élaboration et
sera mis en œuvre en même temps que
However a new paving programme is being
developed and will be carried out in
Le projet comprend également la réhabilitation des réseaux primaires et
The project will also include the upgradin gof
Il serait possible de définir des objectifs judicieux pour l’avenir en ne
suffisantes, ou les deux à la fois.
Appropriate targets might be set with regard to development
b) la protection des approvisionnements en eau, la prévention de l’érosion et les mesures correctives contre l’érosion, et la prestation de services tels que l’eau, les
ainsi que la prévention, la gestion et l’enlèvement de la glace d’aggradation et de la glace dans les zones bâties
(b) the protection of Water supplies, the prevention and remediation of erosion,
and the prevention, management and removal of core ice and ice in built-up areas
Surrey – La ville recevra 862 000 $ pour construire un
Surrey – The city will receive $862,000 to build an
Débuté en juin 2009, le projet comprenait notamment la conception et la construction d’un pont-taxiway, la
réhabilitation des voies de circulation existantes ainsi que la création d’un
Launched in June 2009, the project notably involved the design
and construction of a taxiway bridge, upgrading of existing taxiways and the
Selon Ignatius Ariyo, directeur en chef du secteur des infrastructures de l’EPWP au sein du ministère national des Travaux publics, l’EPWP est destiné à améliorer l’intensité d’emplois dans les projets d’infrastructures financés par le gouvernement: il s’agit de moderniser les routes rurales et
Ignatius Ariyo, Chief Director, Infrastructure Sector, EPWP in the National Department of Public Works (NDPW), said the EPWP was aimed at increasing the labour intensity of government-funded infrastructure projects to
upgrade rural and municipal roads, municipal
Pratiques de gestion optimales des eaux pluviales (PGO) – Pratiques,
et de réduire les polluants, en recourant aux moyens les plus rentables et les plus pratiques auxquels la collectivité peut accéder économiquement.
Stormwater best management practices (BMPs) –
using the most cost-effective and practicable means that are economically acceptable to the community.
Tableau 4-12 : Route Muskeg-Eastmain-1 – Ouvrages
Améliorer les conditions sanitaires et le cadre de vie de la population de la ville, réduire les risques sanitaires dus à la pollution de l’eau, contribuer à la protection de l’environnement par l’extension des services de l’assainissement et la mise en place d’un
système d’évacuation des eaux usées,
de la ville de Diourbel (Tranche II).
The project aims at improving the health and live conditions , minimizing the risks of polluted water and the contributing to the environmental protection through the expansion of sanitary
disposable services , establishment of
L’ERP se concentre sur l’amélioration de la gestion des déchets solides dans
toute la région, l’amélioration des
régions côtières et dans les zones de mangroves du district.
The ERP focuses on improving solid waste management
in roadside ,coastala nd mangrove regions of the district.
Chacun des 17 sous-projets comprend la réhabilitation et
l’extension du réseau de collecte des
d’une station de traitement secondaire des eaux usées.
Each of the 17 sub-projects involves the rehabilitation
of a secondary wastewater treatment plant.
b) les services tels que l’eau, les égouts,
neige, ainsi que la prévention, la gestion et l’enlèvement de la glace d’aggradation et de la glace dans les zones bâties
and the prevention, management and removal of core ice and ice in built-up areas
bâtiments déplacés hors de la zone inondable – réseau
essentielles protégées contre les dangers d’inondation
protected from hazard, – buildings, elevated, floodproofed
Le programme du Département comporte des interventions d’urbanisme, la remise en état des logements, l’infrastructure
environnementale (fourniture de l’eau, réseaux
en matière de développement durable
et la création de moyens de subsistance dans une approche participative et collective.
The Department’s programme includes interventions in urban planning, shelter
rehabilitation, environmental infrastructu re(water s up ply,
building within a participatory and community-driven approach.
moins d’une autorisation écrite de l’ingénieur régional des
Unless otherwise authorized in writing by the
out by a registered Professional Engineer.
Une fois qu’un corridor aura été choisi, les Algonquins participeront aux discussions sur l’avant projet préliminaire, comportant une reconnaissance de l’histoire et de la culture algonquines et des mesures de compensation
mesures étant par ailleurs identifiées à travers le processus de consultation.
After a corridor has been selected, the Algonquins will participate in preliminary design discussions involving
recognition of Algonquin history and
otherwise identified through the consultation process.
Requête la plus fréquente dans le dictionnaire français :
1-200 ,  -1k ,  -2k ,  -3k ,  -4k ,  -5k ,  -7k ,  -10k
,  -20k ,  -40k ,  -100k ,  -200k ,  -500k ,  -1000k
Requête la plus fréquente dans le dictionnaire anglais :
1-200 ,  -1k ,  -2k ,  -3k ,  -4k ,  -5k ,  -7k ,  -10k
,  -20k ,  -40k ,  -100k ,  -200k ,  -500k ,  -1000k

Merci d’avoir donné votre avis sur cette traduction !Vous contribuez ainsi à l’amélioration de notre service.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>