linoleum amiante

Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Les concours de l’année
La boîte à idées

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.

Accueil

>

Le Forum

>

Habiter une maison plus saine, plus éco…

>

Vieux lino et amiante

Accueil

>

Le Forum

>

Habiter une maison plus saine, plus éco…

>

Vieux lino et amiante

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.
Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Changer de forum :

Sélectionnez un forum

Le défi – Détournement d’objets
Le Défi – Stickers : La Nature Revisitée
Le Défi – Rangez rusé !
Vos idées en 3D
A vos marches, prêts, votez
Nouvelle Cuisine – Vous avez relevé le défi !
Jeu concours Rangement Optimisé Hub System
Concours de Noël / Partagez vos plus belles décos
Ma douche à l’italienne
Partagez vos compositions Multikaz
Mon abri de jardin personnalisé
Relooking meuble
La plus belle terrasse
Relooking meuble – Étape 2
Tout le monde au balcon
Tendance Pochoir
Bricoler en hauteur
Limitons l’impact de nos emballages
Toutes vos idées numériques
Concours – Un atelier à partager
Ma création DIY
WC créatifs
Le carrelage habille mon mur
Fier de mon intérieur
Cuisine Delinia
1, 2, 3, Lumière !
Papier peint dans tous ses états
Les enfants au jardin !
Ma nouvelle salle de bains
Rénover pour tout changer
Ma façade en un clin d’oeil
Je me chauffe au poêle !
Portail
Rangement
Mon Nöel fait maison
Mes effets de lumière
Cuisine
Relooking meuble
Ma verrière d’atelier
Un été sur ma terrasse
Relooking meuble n°2
Mon jardin aménagé
Les vacances à la maison

S’abonner au fil RSS

Marquer le sujet comme nouveau
Marquer le sujet comme lu

Placer ce Sujet en tête de liste pour l’utilisateur actuel
S’abonner

Page imprimable

Signaler un sujet

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Un travail bien préparé est déjà à moitié réalisé …..
Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Tous problème a une solution, le résoudre dans l’esprit avant tout, la finalité en découle.

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Tous problème a une solution, le résoudre dans l’esprit avant tout, la finalité en découle.

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Modérateur – Grand Passionné Vétéran

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Tous problème a une solution, le résoudre dans l’esprit avant tout, la finalité en découle.

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

59834 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison
me concernant à la vue des photos je dirai:
photo 1: présence d’amiante peu probable mais possible
photo 2: pas d’amiante.
J’ai finalement fait faire une analyse… pas envie de prendre de risques pour mes lardons galopant le pif au ras du sol.
me concernant à la vue des photos je dirai:
photo 1: présence d’amiante peu probable mais possible
photo 2: pas d’amiante.

linoleum amiante

Devenez membre
Identifiez-vous
Recevez la newsletter
Devenez membreIdentifiez-vous
Recevez la newsletter
Questions à Christian Pessey
Ecoutez mon émission   

Forum

Revêtements sols / muraux

Lino amiante et ancienne colle. Danger?

mimitika75

Messages:1 Enregistré le:Ven 1 Mai 2015 02:06

parmimitika75» Ven 1 Mai 2015 02:16
Bonjour,
Je poste un message assez particulier mais j’ai besoin d’éclaircissements…
Il y a 4 mois environ j’ai décidé d’oter un sol en Lino qui recouvrait un carrelage dans ma salle de bain. Ce sol était collé, et en place depuis une bonne vingtaine d’années. J’ai fait cela sans protection et mon père soupconne que ce lino contenait de l’amiante. Depuis environ trois mois je fais des rhinites allergiques à répétition, mon père egalement, chose qui ne nous était jamais arrivé auparavant…est ce que cela peut être lié à des particules d’amiante? De plus j’ai bien enlevé le lino mais le sol est entièrement recouvert de colle que j’ai commencé à enlever avec de l’acétone mais j’ai vite abandonner tant c’est laborieux. Donc une bonne surface de colle qui date de plus de vingt ans recouvre le sol de ma salle de bain, est ce que cette colle peut être nocive en étant exposé à l’air libre sans que rien ne la recouvre?
Un grand merci à tous ceux qui pourront m’éclairer, je ne m’y connais absolument pas, c’est la première fois que je « bricolais ».
Sarah

bricmais

Messages:524 Enregistré le:Ven 10 Aoû 2012 01:54

parbricmais» Jeu 10 Déc 2015 08:58
bonjour, et en plus vous passez de l’acétone dans une petite pièce fermée.Vous vivez dangereusement.

Lorsqu’on enlève des revêtements amiante, il est bon d’avoir une serpillère mouillée et de mouiller souvent pour bloquer les particules, et mettre au moinsun masque anti poussière,( même si c’est considéré comme insuffisant), ces précautions simples limiteraient bien les dégats.

Quant à l’acétone, alors là, je me demande si ce n’est pas pire.

Pour continuer d’enlever la colle, mettez des serpillères mouillées dessus, et laissez agir une nuit, et le lendemain vous faites sauter avec un couteau de peintre en faisant en sortes que ce soit bien humide.

Et pour votre santé, allez voir votre médecin. Vous pouvez nettoyer le nez avec du stérimar aussi, ça ne peut pas faire de mal.

Afficher les messages postés depuis:Tous 1 jour 7 jours 2 semaines 1 mois 3 mois 6 mois 1 an
Trier parAuteur Date Sujet Croissant Décroissant

Aller à:

Sélectionner un forum
——————
Carrelage
Chauffage / Chaudières
Cuisine
Outillage / matériel pour bricoler
Décoration / Déco d’intérieur
Electricité
Energies Renouvelables
Extérieur de la maison
Fenêtres
Humidité dans la maison
Isolation thermique et accoustique
Jardin / Jardinage
Maçonnerie / Construction
Travail du métal
Menuiserie / Travail du bois
Meuble / Rangement
Peinture / Papier Peint
Piscine
Plafonds / Poutres
Plomberie / Robinetterie
Restauration / Loisirs Créatifs
Revêtements sols / muraux
Salle De Bains
Sécurité / Alarme
Terrasse
Toiture
Vérandas / Serres
Volets Roulants
Réagir Sur Les Coups De Cœur/Coups De Gueule
Autres Questions
Vos plus belles réalisations

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

linoleum amiante

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
Bonjour,
Je suis depuis peu propriétaire d’une maison centenaire.
J’ai trouvé un ancien revêtement de sol collé sur l’ancien plancherbois dans une pièce (lui même caché sous un lino). Ce revêtement date des années 60 je pense voir un peu avant je ne sais pas trop. Il semble que ce soit un linoleum « traditionnel » : Depuis le dessus :Un film légèrement plastifié ou résiné il semble, une couche de ce qui semble être un contreplaqué bois, une sorte de treillis en jute, une couche (de collage ?) rougeâtre et enfin un feutre. (voir photos jointes).
Je ne pense pas que ce revêtement ait été vu lors du contrôle amiante parcequ’il était caché sous un autre lino….
Pensez-vous qu’il puisse y avoir de l’amiante dans ce revêtement ?
Je me pose la question parceque j’ai commencé à l’enlever sans protection particulière à l’exception d’un masque à poussières classique et d’une paire de gants. Je commence à stresser surtout pour les enfants parceque l’arrachage a provoqué de la poussière, forcément….
Merci par avance !

—–

Images attachées DSC04917.JPG‎
(47,5 Ko, 238 affichages)
DSC04915.JPG‎
(63,7 Ko, 231 affichages)
Bonjourindianjoe& à Tous
Bienvenue sur FFS
J’ai trouvé un lien sur lequel on fait allusion à des dalles pour revêtement de sol >http://www.capra-amiante.fr/historique.html
Autre lien sur amiante >http://documentation.bruxellesenviro…_1_part_FR.PDF
A l’époque, les revêtements utilisés s’appelaient linoléum, ballatum (précurseur des revêtements actuels)
voir ce lien pour la fabrication >http://fr.wikipedia.org/wiki/Linoleum
En cas de doute, seule une entreprise spécialisée pourra dire, si ce produit contient de l’amiante qui pouvait se trouver sous forme textile, mélangée à des liants, les produit sont abondants.
Bien Cordialement
MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
bonjour,
Merci pour la réponse.
Par précaution,j ‘ai confié un échantillon à un labo pour analyse. Je posterai le résultat, cela pourra peut-être utile à d’autres….
Bonjourindianjoe& à Tous,
Oui, tu as bien fait, principe de précaution.
Donc, nous attendons le résultat des analyses.
Bien Cordi@lement
MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
Localisation Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
Bjr indianjoe,
Faut tout de meme pas s’AFFOLER.
Tu n’es PAS un travailleur passant sa vie avec ce matériaux .
A+
Ce fut la goutte d’eaude trop qui mit le feu aux poudres!
Bonjour f6bes,
Non, je ne suis pas travailleur de l’amiante mais :
– J’ai dégagé pas mal de poussieres en enlevant cette cochonnerie. Poussières qui se sont déposées et vont continuer à se déposer un peu partout dans ma maison, donc potentiellement nous augmenterons notre exposition qui sera dès lors journalière,
– Je n’avais qu’un simple masque à poussières lorsque je enlevé ce revêtement,
– J’ai deux enfants qui eux ne portent pas de masque à la maison,
– Lorsque je prends connaissance des informations divulguées par divers instituts ça ne me donne pas envie de badinner. Il y est bien stipulé qu’une exposition même ponctuelle et faible peut être lourde de conséquences.
Pour toutes ces raisons et de nombreuses autres je voulais savoir à quoi m’en tenir avant d’en finir avec ce revêtement dont il reste une bonne partie en place.
Je suis désolé que mon post t’ai agacé. Tu as beaucoup de chance si tu connais tous les risques inhérents aux matériaux de construction et que tu n’ai, de fait, besoin de personne pour te renseigner. Ce n’est malheureusement pas mon cas.
Localisation Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
Je suis désolé que mon post t’ai agacé. Tu as beaucoup de chance si tu connais tous les risques inhérents aux matériaux de construction et que tu n’ai, de fait, besoin de personne pour te renseigner. Ce n’est malheureusement pas mon cas.
Ce fut la goutte d’eaude trop qui mit le feu aux poudres!
Re,
Je suis de l’avis d’indianjoe, il vaut mieux jouer la prudence sans s’affoler bien sûr > la faute à pas de chance.
C’est toujours après et toujours trop tard quand on dit,  » si j’avais su « !!!
C’était mon leitmotiv de sécurité vis à vis de certain personnel réfractaire au port des protections quel quelles soient.
J’en aiconnu des conséquences de ces risques « qu’on ne soupçonne pas » > brûlures par gaz acides, déchargement de câbles en essai de claquage, contamination par gaz, … pour des non respects en tout genre.
Çà n’a pas l’air d’être un produit amianté, mais sait-on jamais, un essai de revêtement.
En l’absence d’amiante, pour la suite des opérations, peut être un aspirateur assez puissant, pour éviter la dispersion de la poussières et de miasmes ancestrales.
Bien Cordi@lement
MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
Bonjour,
Encore une fois merci à tous pour vos réponses.
Au cas où cela pourra servir à quelqu’un, j’ai fais analyser l’échantilllon et celui-ci ne contient effectivement pas d’amiante.
Au boulot donc pour terminer tout ça !
Merci encore !
Bonjour à tous,
Très bonne nouvelle. Je clos le fil résolu.
Cordialement,
Marc.
Le football, c’est comme les échecs…mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.
Par noah32 dans le forum Bricolage et décoration
Par kagui dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par Yoghourt dans le forum Bricolage et décoration
Par noah32 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par noah32 dans le forum Technologies
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement08h01 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

linoleum amiante

Les formes de Cancer>> Le risque de dalles de linoléum contenant de l’amiante …
Copyright © 2014-2017jouvea.org- Tous droits réservés
Il ya un certain nombre de raisons pour retirer les matériaux d’amiante à partir de votre maison, la raison la plus importante étant que vous et la salubrité de votre famille.
C’est une matière vraiment terrible et a démontré à mener au cancer et autres maladies pulmonaires liées.Désamiantage est une pratique beaucoup de temps et de prudence et doit toujours être laissée à des compagnies professionnelles de désamiantage.Amiante pourraient être découverts dans le revêtement, les carreaux de plafond, isolation, cloisons sèches et de bande composé, toiture, revêtement de sol (en particulier le linoléum et vinyle), les peintures, enduits et autres matériaux de construction.
Produits carreaux de linoléum et le sol sont généralement non friables, ce qui indique qu’ils ne génèrent pas de poussière.Cependant, comme l’âge des produits tels, ils sont susceptibles de devenir friable – apt à l’effritement, ce qui pourrait libérer des fibres d’amiante dans l’air.Carreleurs et le plancher en linoléum doivent être conscients de ce revêtement de sol lors du remplacement vieilli et usé.
Il n’ya aucun risque à la salubrité de évaluable la teneur en amiante dans vos dalles de linoléum et de tout entrepreneur qui essaie de vous forcer à le supprimer à partir de cette tente de profiter de votre ignorance.De même, il n’existe aucune loi exigeant que vous retirez les dalles de linoléum alors ne laissez pas quelqu’un vous dire que c’est une obligation légale.
Bien que ne présentant pas de risque évaluable à la salubrité, et de ne pas avoir besoin d’être contrôlés par des entrepreneurs agréés, des tuiles d’amiante contenant linoléum et de produits connexes ne nécessitent encore d’être prises pour une pointe en particulier une licence.
Un grand nombre d’Etat des experts qu’au lieu de retirer le vinyle amiante, au péril de plus l’exposition, car de perturber les carreaux, vous pouvez effectuer un meilleur travail de maintenir l’exposition limitée ou latent tout simplement en le recouvrant en place.La réalisation de cette prévenir les dommages qui pourraient conduire à une libération de fibres d’amiante, au risque de la possibilité d’inhalation.Si vous faites usage de tapis pour couvrir le vinyle, assurez-vous en utilisant un pad tapis bien isolé.Si le vinyle amiante est dans votre cuisine, pensez à le recouvrir avec une tuile de céramique ou de linoléum distincte.

linoleum amiante

High-Tech

Santé-Médecine

Droit-Finances

CodeS-SourceS

Appstv

Français

Deutsch

Posez votre question
soph- Dernière réponse le 18 sept. 2015 à 00:26pardks
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?Oui  Non
Merci pour votre retour. N’oubliez pas de prendre quelques secondes pour remercier l’auteur :

Merci

Merci pour votre retour. Nous sommes désolés. Notre objectif est de vous donner la meilleure réponse possible.
Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir un suivi détaillé de vos demandes.
Le fait d’être membre vous permet d’avoir des options supplémentaires.
Transmission du patrimoine : tout ce qu’il faut savoir
Location ,
justice ,
banque ,
assurances ,
vacances ,
formalités ,
consommation , …
NextPLZ ,
Actualités ,
Carte de voeux ,
Jeux en ligne ,
Coloriages ,
Cinéma ,
Déco ,
Dictionnaire ,
Horoscope ,
Salon littéraire ,
Programme TV ,
Cuisine
( Recette )

Coiffure ,
Restaurant ,
Test débit ,
Voyage ,
Résultat législatives ,
Résultat du bac

linoleum amiante

Please enable JavaScript to view this website.
— Menu — A propos de Côté Sols
A propos de Forbo Flooring France
— Menu — Accueil
Rubriques- Nouveautés
– Tendances
– Inspiration
– Environnement
– Pose & Entretien
– Réglementation
Espaces- Enseignement
– Santé
– Habitat
– Bureaux
– Commerce
– Hôtellerie Loisirs
– Industrie
Revêtements de sols- Linoléum
– PVC floqué Flotex
– LVT
– PVC acoustique U2s
– PVC acoustique U3/U4
– PVC Compact
– Textiles
– Solutions Techniques
– Tapis de propreté
Lexique
Contact

>Pose & Entretien> L’amiante dans les sols : retrait, encapsulage, recouvrement ?
Désamiantage, recouvrement, encapsulage, confinement… le traitement de l’amiante dans le bâtiment n’est pas chose aisée. Du fait des dangers avérés pour la santé, les autorités se veulent prudentes et la règlementation en la matière se durcit afin de protéger les personnes intervenant sur les chantiers mais aussi les futurs occupants.

Linoléum
PVC floqué Flotex
LVT
PVC acoustique U2s
PVC acoustique U3/U4
PVC Compact
Textiles
Solutions Techniques
Tapis de propreté

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok
Connue depuis l’Antiquité, l’amiante – en vieux français, abceste – est extrait de mines principalement situées en Russie, au Brésil, au Canada, en Chine et au Khazakhstan. Repéré par les industriels dans la seconde partie du 19ème siècle, il a été utilisé pour de nombreuses applications dans le bâtiment car ce matériau présente des propriétés exceptionnelles de résistance à la chaleur, d’isolation thermique et phonique liées à de bonnes performances mécaniques.
Les dangers avérés pour la santé – les différentes amiantes sont toutes cancérigènes, selon l’ Inserm– sont également connus depuis l’Antiquité. En conséquence, et depuis le 1er janvier 1997, leur utilisation est interdite en France. Cependant, 2 logements sur 3 construits avant 1997 contiennent de l’amiante.
En particulier, plusieurs matériaux utilisés au sol sont susceptibles de contenir de l’amiante. C’est le cas, par exemple, desdallesen vinyle-amiante (DVA), de certaines colles….
Le code de la santé publique français établit 3 listes pour le repérage de l’Amiante dans les immeubles bâtis. Les dalles de sol et planchers font partie de la liste B. Les revêtements de sol dans leur intégralité font partie de la liste C.
Trois solutions s’offrent aux responsables de chantier de rénovation ou de réhabilitation :
L’arrêté du 12 décembre 2012 ne précise pas les paramètres qui permettent de choisir entre le retrait ou l’encapsulage. Néanmoins, il indique que la décision dépend de l’état de conservation du matériau et du risque de dégradation lié à l’environnement, dans les conditions actuelles d’utilisation.
LeGuide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtimentsréalisé par le bureau gestion et expertise immobilière ministérielle en collaboration avec le bureau santé et sécurité au travail définit explicitement la conduite à tenir dans les bâtiments domaniaux. Il peut ainsi être source d’inspiration pour d’autres maîtres d’ouvrage…
Dans le cas d’une réhabilitation lourde, le retrait des éléments de sols amiantés sera privilégié.
Dans le cas d’une rénovation intérieure :

linoleum amiante

Vous n’avez pas encore de compte ? Créez un compte
Dégagez la zone de travail.Retirez tous les gros appareils ménagers, les meubles et tout ce qui se trouve sur le lino.

Découpez le linoléum en bandes de 30-35 cm à l’aide d’un gros cutter.Il est plus facile d’enlever et de manipuler de petites bandes plutôt que toute la surface du lino.
Chauffez la couche supérieure du linoléum à l’aide d’un pistolet thermique afin de la ramollir pour en faciliter le retrait.Afin de ramollir le lino et de le rendre plus flexible, faites chauffer chaque coin du linoléum à l’aide d’un pistolet thermique. Cela facilitera le retrait du lino.

Que faire si vous ne possédez pas de pistolet thermique ? Un sèche-cheveux pourrait faire l’affaire, mais il ne sera probablement pas assez chaud pour être efficace. Essayez de voir si la fonction la plus chaude du sèche cheveux facilite le retrait du lino.

Enlevez les bandes à la main.Utilisez une spatule large (10 cm) pour soulever les bords de chaque bande, puis arrachez-la. La partie extérieure, rigide, doit se détacher facilement, mais si le linoléum a été entièrement collé, il se pourrait qu’il reste le revêtement inférieur, plus souple, qui sera peut-être plus délicat à enlever.
Alternativement, vous pouvez utiliser une machine telle qu’un appareil équipé d’un racloir rigide pivotant.Frottez un peu de vaseline sur la lame du racloir afin d’éviter qu’elle ne s’encrasse. Ensuite, commencez par faire glisser le racloir automatique sous un pan de lino pré-découpé, tout en soulevant le linoléum à l’aide de votre main libre. Cette technique peut parfois être plus rapide que d’enlever la couche supérieure à la main.
Pour les anciens linos, pensez à détacher une petite portion de ruban adhésif ou de colle afin de tester s’ils contiennent de l’amiante.Beaucoup d’anciens linoléums comprennent des dalles ou des plaques d’amiantes qui sont des petites fibres qui présentent des dangers pour la santé si elles sont inhalées [2] . Bien qu’il soit possible d’éliminer l’amiante soi-même de façon correcte et sûre à la maison, cela peut être plus simple (et finalement plus sûr) de demander l’aide d’un professionnel spécialiste de la dépollution d’amiante.

Quoi qu’il en soit, préparez-vous à utiliser des lunettes de protection ainsi qu’un masque afin de filtrer les fibres d’amiante potentielles et de protéger les parties les plus perméables de votre corps. Vous devriez les utiliser par sécurité, même si vous ne pensez pas que votre lino contient de l’amiante.
Une autre façon de rendre la présence de dalles ou de plaques d’amiantes moins dangereuse est d’humidifier le linoléum avant de l’enlever. L’amiante sèche se met assez facilement en suspension dans l’air, même si vous ne pouvez pas la voir.Faites attention avec cette technique si vous avez du parquet en-dessous . Lisez les deux étapes suivantes.

Concernant les sols délicats, grattez la colle humide avec un couteau à mastic.Vous devrez gratter plus ou moins fort en fonction de l’état de la colle. Cela peut prendre beaucoup de temps, mais au moins vous ne prendrez pas le risque d’abîmer vos sols en bois.

Vous pouvez essayer d’utiliser le pistolet thermique et le racleur automatique pour enlever l’adhésif, comme vous l’avez fait pour la couche supérieure de lino. Vous pouvez toutefois trouver difficile de faire passer le racleur pivotant sous la couche d’adhésif. Quoi qu’il en soit, le pistolet thermique va ramollir l’adhésif et faciliter son retrait.

Pour les sols moins fragiles, recouvrez l’adhésif d’eau bouillante et laissez-le absorber l’eau pendant environ 15 minutes.Encore une fois, n’utilisez cette technique que si le sol sous le lino est en béton ou en parquet remplaçable. Vous risquez de déformer le bois si vous appliquez de l’eau alors faites attention si votre parquet en bois peut être gardé.

Voici comment appliquer de l’eau bouillante sur l’adhésif ou la colle sans provoquer de dégâts ou, encore pire, d’inondation. Recouvrez des sections du sol avec des serviettes – des serviettes que vous pourrez jeter ensuite. Versez l’eau bouillante sur les serviettes, en laissant les serviettes absorber la majorité de l’eau tout en chauffant l’adhésif en-dessous. Attendez 15 minutes puis enlevez les serviettes.
Ensuite, grattez avec un racloir manuel. Vous pouvez utiliser un grattoir plus large pour l’adhésif humide, car il sera plus facile à enlever que l’adhésif sec, ce qui vous permettra d’utiliser un outil plus large.

Pour un résultat plus net, essayez d’utiliser une décolleuse de papier peint à vapeur [3] .Vous pouvez louer ce type d’appareil pour pas cher à la quincaillerie du coin. Faites chauffer la décolleuse. Placez le tampon applicateur de la décolleuse sur une section de l’adhésif et laissez vaporiser pendant 60 à 90 secondes. Déplacez la vapeur sur une section adjacente et grattez la section où était placée la décolleuse.

Cette technique est très rapide comparée au raclage de l’adhésif sec. Décoller 10 mètres carrés de lino devrait prendre moins de deux heures.

Appliquez un décapant chimique pour enlever des parties collées résistantes en suivant bien les indications du fabricant.La plupart des décapants chimiques utilisent les mêmes composés actifs que l’on retrouve dans les décapants de peinture. Vous pouvez les acheter dans votre magasin de bricolage habituel.
Grattez l’adhésif avec un couteau à mastic pour enlever toute trace de colle ou de lino.Puisque la plupart de l’adhésif a dû être enlevé avant l’application du décapant chimique, cette étape doit être relativement facile.
Balayez ou passez un coup d’aspirateur sur le plancher nouvellement dégagé afin d’éliminer les petits débris.Votre sol est à présent officiellement prêt à recevoir un nouveau revêtement !
Les cookies permettent d’améliorer wikiHow. En continuant la navigation, vous acceptez notrepolitique sur les cookies .

Accueil
À propos de wikiHow
Conditions d’utilisation
RSS
Plan du site
Connexion
Affichage mobile

Les documents sont partagés souslicence Creative Commons. .
Le linoléum (ou lino) est un revêtement de sol économique composé en grande partie de matières naturelles et que l’on retrouve souvent dans les cuisines, les halls d’entrée, les buanderies ou les salles de réunion. Le linoléum est facile à poser, soit grâce un collage intégral soit par un collage sur les bords. Le sol est soit entièrement encollé dans le premier cas, soit encollé sur la périphérie dans le deuxième cas. Quel que soit le cas de figure, l’enlèvement d’un linoléum est une procédure généralement aisée que vous pouvez accomplir même si vous ne l’avez jamais fait. Lisez l’article ci-dessous et vous saurez comment retirer un lino.
Le linoléum est attaché au sol à l’aide de ruban adhésif ou d’une couche de colle. De ce fait, cela crée deux couches. Normalement, enlever du linoléum est plus simple que d’enlever le ruban adhésif ou la colle qui vient en-dessous. Dans certains cas, les deux couches peuvent être enlevées simultanément en suivant les étapes décrites ci-dessous.
Enlever le ruban adhésif ou la couche de colle qui vient sous le linoléum peut être difficile et chronophage. Les anciens linoléums (avant l’époque du contreplaqué [1] ) étaient attachés au sol à l’aide d’une sorte de colle qui pouvait contenir du goudron. Si votre lino est très ancien et que la couche inférieure de colle est extrêmement difficile à enlever, pensez à appeler un professionnel expérimenté.
Cette page a été consultée 17 836 fois.

linoleum amiante
Forum Le Droit au Quotidien Immobilier [Travaux et Construction]Urgent: Amiante et vice caché
Bonjour,
Nous avons acheté en Janvier 2006 un appartement F4 dans un immeuble âgé. Le rapport amiante ne descele pas d’endroit où il y a de l’amiante.
Pour raisons professionnelles, nous devons mettre en vente l’appartement fin Novembre 2006. Nous trouvons un acquéreur le 28 Février 2007.
Nous demandons à ce que le diagnostic amiante soir refait par la société chargée de faire le plomb, la loi Carrez, et le DPE (prix de gros).
Et alors, que le compromis de vente doit etre signé le 7 Mars, nous apprenons la veille qu’il y a un fort soupcon sur le revetement dans la cuisine (sous le lino). Les acquéreurs signent le compromis quand meme, mais avec la mention comme quoi un echantillon du revetement est parti pour analyse…
Résultat de l’analyse: Amiante sous le lino dans la cuisine…Nous avons été biensurpris!!!
Quels sont vos conseils pour boucler le dossier rapidement par rapport à l’ancien vendeur (avocat…), et le prochain acquereur (desamiantage cuisine…)?
D’avance merci
SOUS LE LINO…….
ou est le probleme pour vos acquéreurs sachant que l’on va rarement sous le lino……….pourquoi désamianter?
Bonjour,
Les acquéreurs sont supers tatillons, et on n’a pas envie qu’ils nous filent entre les doigts pour cause d’amiante.
Sous le lino c’est de l’amiante non friable, et il doit y en avoir 5m^2 au maximum.
Mais bon, depuis le début je leur dit qu’il n’y a pas de problème d’amiante dans l’appart, qu’ils n’ont pas de soucis à se faire et vlan finalement, il y a de l’amiante… Ca fait un peu bizarre
Je voudrais,pour les rassurer, leur indiquer qu’on fait un recours et que l’enlevement des plaques de revetement ne sera pas à leur charge… Mais, il parait que les recours contre l’ancien proprio sont limités s’il y a une clause sur les vices cachés dans le titre de propriété. Après il reste à attaquer la boite qui a fait le diagnostic…
De toute maniere, cette boite ne parait pas super honnete: on a aussi un soucis sur le diag plomb. Quand on a acheté, on avait un maximum à 0.9 et là, la personne qu’on a mandaté trouve 11 (au niveau des volets ext et de la peinture de la facade qui n’ont pas été refaits). Mais bon, le rapport a plus d’un an (15 mois), il y a prescription ou pas (compte tenu des valeurs qui n’ont rien à voir)??
Bonjour,
Il serait prudent de demander à un spécialiste.
La production de lino a été arrêté au moins une quinzaine d’année, elle n’a repris que dans les années 90 sous pression des grün en Allemagne.
Sa pose est très délicate. Je pense que c’est du PVC que vous avez. Faites en brûler un morceau avec un briquet, si vous sentez un ôdeur de chlore c’est du PVC
Ensuite, je n’ai jamais entendu parler de pose sur une feuille d’amiante. Il existe des poses sur des mousses PVC. Avec l’usage les trous de la mousse éclatent et donnent un matériau compact. La aussi faites le test du briquet, en plus de l’ôdeur, vous aurez la vitesse de conbustion si c’est du PVC comme il y a lieu de croire.
Il est parfaitement admis par le CSTB, qu’une couche d’amiante soit recouverte par une légère chappe en béton, la pièce sera considéré comme sans amiante (technique utilisée dans les rénovations d’hôpitaux).
Avec l’âge de l’immeuble, je devrais pouvoir vous dire ce qui a été utilisé (avez vous des dalles ou des lès ?)
SLTS
Knysna
Bonjour,
merci pour la réponse
Pour ce qui est de savoir si c’est du lino et faire le test, je ne peux pas car on a déménager et que nous ne sommes plus sur place. Par contre dans le rapport de la société qui a fait la mission amiante, il s’agit de revetement de sol en lé (donc du PVC, si j’ai bien compris???)
Donc pour résumer:
on a un revetement de sol en lé et dessous il y a des vieilles dalles de sol qui contiennent de l’amiante chrysotile. Il n’y a pas de risque de dispersion de fibres d’amiante en l’état d’après le rapport . Elles sont donc protégées par le revetement de sol en lé, et on l’avait jamais soulevé…
J’essaie de mettre une photo…
Par contre, je m’interroge toujours sur comment la société qui avait fait le repérage en Octobre 2005 (quand on a acheté) a pû passer à coté???
A plus
Bonjour,
Effectivement le lino + la pose est beaucoup trop cher pour un particulier.
Effectivement les dalles en dessous doivent être en vinyle amiante. Il faudrait retrouver le poseur ou le fabriquant. Chaque fabricant à son relevé d’amiante, selon les années, ainsi que la date où l’amiante a cessé d’être utilisée, il a 3 fabricants en France et 1 en Grande Bretagne, je ne puis savoir d’où cela provient ni l’anneée (le taux d’amiante a été dégressif d’année en année)jusqu’à interdiction, mais certains fabriquants sont allés avant la législation. Sans identification du producteur et de date vous ne pourrez rien prouver.
Le moins cher est une dalle de béton + réagréage s’il y a de l’amiante (contactez le CSTB pour savoir l’épaisseur de la dalle de béton).
SLTS
Knysna
Bonjour,
Je rencontre un problème assez similaire:
Il y a 3 ans, j’ai acheté un appartement. Le rapport d’analyse Amiante indiquait la présence de plaques de sol sous la moquette du couloir (amiante de type CHRYSOTILE).Cela ne nous gênait pas, car nous avions idée de remplacer cette moquette et d’en profiter pour enlever ces plaques qui étaient en bon état et ne présentaient pas de danger immédiat.
Malheureusement, en faisant les travaux, j’ai découvert que ces plaques étaient aussi présentes sous les revêtements plastiques de la cuisine, de la salle de bain et des toilettes.
Après avoir pris contact avec la société qui avait fait l’analyse, leur réponse a été la suivante:
 » Notre contrôle se limite aux parties visible sans effectuer de démontage ni même de déplacement de meuble. Pour cet appartement, les propriétaires n’était pas là lors de l’inspection et la détection des plaques a pu être effectuée car la moquette laissait entrevoir une plaque à un endroit, le long d’un mur, et ces plaques étaient visibles dans un placard où elles n’étaient pas recouverte . »
Résultat: je ne sais pas si il est possible de se retourner contre cette société d’analyse car les textes de loi disent:
« …Le dossier technique “Amiante” est établi sur la base d’un repérage portant sur les matériaux et produits figurant sur la liste définie à l’annexe du présent décret et accessibles sans travaux destructifs…. »
Est-ce que cette société a commis une erreur en ne dévissant pas les seuils de porte du couloir où il y avait suspicion de présence d’amiante (cela aurait permit facilement de voir que ces plaques étaient aussi présentes dans d’autres pièces) ?
De plus, le revêtement plastique de la cuisine ne recouvre pas intégralement ces plaques et celles-ci sont visibles le long d’un mur mais devaient être caché par des meubles lors de l’inspection. Est-ce que la société n’aurait pas du être un peu plus méticuleuse en regardant le long des meubles et du frigo au cas où ?
Je ne sais donc pas quoi faire :
Me retourner contre la société d’expertise ?
Ais-je vraiment une chance d’obtenir réparation ?
Et comment m’y prendre ?
Bonjour,
Pour répondre au dernier post, j’ai experience en milieux collectifs (écoles, hopitaux) mais rien sur l’habitat individuel. Je sais qu’il y a une éclosion de sociétés de contrôle et que certains contrôleurs ne brillent pas par leur qualification. Il doit y avoir une charte ou une méthode de points à inspecter. voyez avec le :
CSTB
Centre Scientifique et Technique du Bâtiment
84, avenue Jean Jaurès
Champs sur Marne
77447 Marne la Vallée cedex 2
Essayez de trouver si dans leur travail les contrôleurs doivent démonter des parties cachées ?
Je crains que vous n’ayez aucun recours (sauf si la société avait obligation de démonter).
Je ne voudrais pas vous gacher le week-end en vous parlant du prix du désamiantage, partez sur l’idée agréée d’une légère chappe en béton. CSTB vous donnera l’épaisseur.
Désolé, je ne puis rien d’autre pour vous, sinon que vous ne devez pas être le seul vu les millions de m² posés. En voyant l’âge de l’immeuble l’inspecteur aurait du avoir une forte présomption de présence d’amiante, et ne s’est donc pas montré zélé ou qualifié.
SLTS
Knysna
Ok merci pour les infos.
Visiblement, ca n’a pas l’air très clair ce diagnostic amiante…
Certains disent qu’il faut faire du visuel, sans déplacer les meubles, et que si on trouve de l’amiante sous une frisette, c’est comme cà…
Comme là, les plaques amiantées sont en bon etat et recouverte par le revetement en lé, il n’y a pas de risques… Les nouveaux acquéreurs n’auront qu’à mettre du plancher par dessus (il y a 5 m^2) à faire et puis basta!!!
Bonjour,
Effectivement j’ai vu 2 inspections dans des villa, c’était véritablement symbolique au niveau des sols. Les 2 fois ils sont allés voir la chaudière et les tuyaux autour.
Ce qui me fait penser qu’il doit y avoir des milliers de halls d’immeubles et de paliers qui ne sont jamais contrôlés, étant dans les parties communes, sauf sauf syndic zélé.
Bonne chance.
SLTS
Knysna
Vous pouvez vous retourner contre la société qui a effectué le diagnostic : Responsabilité de l’auteur d’un diagnostic erroné
Voir ce lien aussi pour la responsabilité: http://www.notaire-colombes.com/amiante.doc .
et ce lien complet : La législation sur l’amiante
Boujour,
Oui bien vu. Ces sociétés qui fleurissent n’importe où et envoyent des grouillots sans formation ne peuvent qu’être sanctionnées. Je me demande ce qui est demandé comme formation aux « enquêteurs ». Il est manifeste qu’en voyant l’âge d’un immeuble, de penser qu’il y a risque d’amaiante ou de plomb et que le travail tel que je l’ai vu faire en habitat individuel est de la promenade ou de l’inculture.
Salutations.
Knysna
Par Chipp__ dans le forum Immobilier
Par Sandradp dans le forum Immobilier
Par Geoffreyvb dans le forum Immobilier
Par Lescoquinsdu08 dans le forum Rapports à la société
Vousne pouvez pascréer de nouvelles discussions Vousne pouvez pasenvoyer des réponses Vousne pouvez pasenvoyer des pièces jointes Vousne pouvez pasmodifier vos messages Règles du forum
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement09h02 .
© 2000-2015 NET-IRIS. Tous droits réservés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de vos données personnelles (par des cookies ou technologies similaires) afin de vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts.En savoir plus
OK
Question postée dans le thèmeTravaux et Constructionsur le forumImmobilier .

linoleum amiante
VI
Amiante dans une résine ou une matière plastique
Cette liste
a été élaborée à partir des différents
éléments disponibles provenant :
de listes déjà
publiées (Les Cahiers du CSTB, INRS ED 1475,  » L’amiante  »
– Collection Gestion du risque – Médiamonde),
de données collectées
par des laboratoires, par P. RÖDER – consultant.
Elle
présente, en neuf rubriques caractéristiques de types de produits
ou matériaux, leurs noms commerciaux classés par famille d’utilisation.
Dans certains cas, il nous a été possible d’indiquer la date approximative
jusqu’à laquelle le produit a été fabriqué avec
de l’amiante ; lorsqu’aucune indication de date n’est mentionnée,
il y a lieu de considérer que le produit ait pu en contenir jusqu’à
la fin de l’année 1996.
Beaucoup
d’équipements industriels (fours, étuves, sécheurs, canalisations,
coffrets électriques, etc…), domestiques (cuisinières, fers à
repasser, sèche-cheveux, radiateurs et appareils de chauffage, cheminées
industrialisées, etc…), des véhicules (joints de moteurs, freins,
embrayages, batteries d’accumulateur, etc…) et de composants de la construction
(portes coupe-feu, cloisons industrialisées, etc…) peuvent comporter
l’un ou plusieurs de ces produits ou matériaux, mais nous ne disposons
pas d’éléments suffisants pour en dresser une liste plus détaillée.
Amiante
brut en vrac  :Bourre, Flocages, Isolant, Protection thermique
et acoustique
Amiante
dans des poudres, des produits minéraux (sauf amiante-ciment)
: Enduits, Enduits de façade, Enduits-plâtre de protection
incendie, Mortiers colles, Mortiers de protection incendie, Mortiers
réfractaires, Poudre à mouler
Amiante
dans des liquides ou des pâtes  :Colles, Enduits,
Mastics, Mousses, Pâte à joint, Peintures
Amiante
en feuilles ou en plaques  : Cartons, Cloisons, Coquilles,
Faux-plafonds, Feuilles, Feutres, Filtres, Panneaux, Papier, Plaques
Amiante
tissé ou tressé   :
Bandes, Bourrelets, Cordons, Couvertures, Matelas, Presse-étoupe,
Rideaux, Rubans, Tissus, Tresses, Vêtements
Amiante
dans une résine ou une matière plastique  :
Embrayage, Freins, Isolateurs électriques, Joints, Matériaux
composites, Matière plastique, Mousses, Nez de marches, Revêtements
muraux, Revêtements de sols en dalles ou en rouleaux
Amiante-ciment  :
Bacs, Bardage, Canalisations, Cloison, Eléments de toiture, Gaine,
Plaque, Plaques de toiture, Tablettes, Tuyaux, Vêtures
Amiante
dans des produits noirs   : Bardeaux bitumeux, Bitumes, Colles
bitumineuses, Enduit de protection anticorrosion (voitures, wagons),
Enduit de protection d’étanchéité (écluses,
bassins, canaux…), Etanchéité de toiture, Mastics, Revêtements
routiers
Amiante
dans des matériels et équipements  : Chaudières,
Clapets coupe-feu, Etuves, Fours, Portes, Portes d’ascenseur, Radiateurs
ROXOR,
CAFCO-EUROPE,CAFCO – BLAZE-SHIELD D CAFCOTE
WANNER,
FERODO, TURNERS,LIMPET
SPRAYED
INSULATION (GB), CARON, DEP. PROC. FRIMEX (F)SILBESTOS
LES
ISOLANTS D’AQUITAINE, BORDEAUX,VERMIANTE
LES
ISOLANTS D’AQUITAINE, BORDEAUX,VERMIFIBRE,
II
Amiante dans des poudres, des produits minéraux (sauf amiante-ciment)
COPRIS-ISOLATION
SA ET ISOMACO,COPRISPRAY
STE
PATOURET DUBOIS & FILS , RESISTOFEU
Enduits-plâtre
de protection incendie
LAMBERT
INDUSTRIES,LUTECE PROGYPSOL, PROGYPSOL
ETUDES
ET PROMOTION DE L’ISOLATION DU BATIMENT,XTHERM-MORTIER TX 3
Mortiers
de protection incendie
PIROBOW
(GB),PYROTHERM, TYPE 1
III
Amiante dans des liquides ou des pâtes
IV
Amiante en feuilles ou en plaques
GROSSLITE, FIREFY, SOLEX, SUPER TEMPEX
TROUVAY & CAUVIN, LATTY, PATOURET-DUBOIS ,FERLAM, TURNER,
SIEM, EMI CURTY,BELDARIT
TROUVAY & CAUVIN, LATTY, PATOURET-DUBOIS ,FERLAM, TURNER,
SIEM, EMI CURTY,EMIRIT
TROUVAY & CAUVIN, LATTY, PATOURET-DUBOIS ,FERLAM, TURNER,
SIEM, EMI CURTY,EXCELSIORIT-CURTIT
MOULINS DE SALIENS,HYDROMIDIT 53, 74, 95
TROUVAY ET CAUVIN,KLINGER 41 (3XA )
TROUVAY ET CAUVIN,KLINGER 200, 290 D
TROUVAY ET CAUVIN,KLINGER OILIT (3XA )
TROUVAY ET CAUVIN,KLINGERFLEX CH 1
TROUVAY ET CAUVIN,UNIVERSAL (3XA )
TROUVAY & CAUVIN, LATTY, PATOURET-DUBOIS ,FERLAM, TURNER,
SIEM, EMI CURTY,KLINGERIT
LATTY INTERNATIONAL,LATTY PACK TRESSADIANT
TROUVAY & CAUVIN, LATTY, PATOURET-DUBOIS ,FERLAM, TURNER,
SIEM, EMI CURTY,LATTYRIT
LATTY INTERNATIONAL,LATTY RIT 2000 METALLIC
TROUVAY & CAUVIN, LATTY, PATOURET-DUBOIS ,FERLAM, TURNER,
SIEM, EMI CURTY,LLOYD PERMANITE
TROUVAY & CAUVIN, LATTY, PATOURET-DUBOIS ,FERLAM, TURNER,
SIEM, EMI CURTY,PHENIXIT
TROUVAY & CAUVIN, LATTY, PATOURET-DUBOIS ,FERLAM, TURNER,
SIEM, EMI CURTY,SOCIDID
EMAILLERIE ALSACIENNE,
ALSA CB AC
ISOVER ST-GOBAIN,
AMIABEL SAFARI
ETERNIT INDUSTRIES,
ARDOISE ETERNIT
EVERITE,ARDOISE
THELEME (anc. ARMOR)
ISOTHELME,ASBESTEX
3 C, 10, SPECIAL VERRERIE
BUCHTAL, CASCO
NOBEL et ETERNIT INDUSTRIES,EBC
VIII
Amiante dans les produits noirs
BITULAC,ARVYL HB FINITION, HB INTERMEDIAIRE
BITULAC,BITULATEX STANDARD CIMENT EP
BITULAC,BITUSEALAC KS, KS IMPRESSION
BITULAC,BITUSEALAC SR, SR IMPRESSION
TREMCO FRANCE (TRMCO ROOFING),ENDUIT BITUME ARME (BURMASTIC GLASS
PLY)
BITUMASTIC,ENDUIT R 10 AC, R 25 WB
BITUMES SPECIAUX,
INSOLARM IGN 671.50 AIRLESS
BITUMES SPECIAUX,
INSOLARM IGN 671.50 MANUEL
BITUMES SPECIAUX,
INSOLARM IGN 671.50 PATEUX
BITUMES SPECIAUX,
INSOLARM IGN 671.65 ALU
BITULAC,POXETANE
76, 160/02, EY FM
BITULAC,POXETANE
EY FM IMPRESSION
BITULAC,POXETANE
EY FM IMPRESSION CZ
BITULAC,TARPOCOLOR
01 FINITION , 01 IMPRESSION
IX
Amiante dans les matériels et équipements
Listes extraites
du rapport du Groupe
d’experts mis en place
par la Direction
des relations du Travail
sur la surveillance
médicale des sujets exposés à l’amiante

Bacs, VII
Bandes, V
Bardage, VII
Bardeaux bitumeux,
VIII
Bitumes, VIII
Bourre ,
I
Bourrelets, V
Canalisations,
VII
Cartons, IV
Chaudières,
IX
Clapets coupe-feu,
IX
Cloison, VII
Cloisons, IV
Colles bitumineuses,
VIII
Colles ,
III
Coquilles, IV
Cordons, V
Couvertures, V
Cuisinières,
IX
Dalles de sols,
VI
Eléments
de toiture, VII
Embrayage, VI
Enduit de protection
anticorrosion (voitures, wagons), VIII

Enduit de protection
d’étanchéité (écluses, bassins, canaux…),
VIII
Enduits ,
II
Enduits-plâtre
de protection incendie , II
Etanchéité
de toiture, VIII
Etuves, IX
Faux-plafonds,
IV
Feuilles, IV
Feutres, IV
Filtres, IV

Flocages ,
I
Fours, IX
Freins, VI
Gaine, VII
Isolant ,
I
Isolateurs électriques,
VI
Joints
plans , VI
Joints
souples , VI
Mastics,
III, VIII
Matière
plastique, VI
Mortiers
colles , II
Mortiers
de protection incendie , II
Mortiers
réfractaires , II
Mousses ,
III, VI

Nez de marches,
VI
Panneaux, IV
Papier, IV
Pâte à
joint, III
Peintures, III
Plaque, VII
Plaques de toiture,
VII
Revêtements
routiers, VIII
Rideaux, V
Rubans, V
Tablettes, VII
Tissus, V
Tresses, V
Tuyaux, VII
Vêtements,
V
Plaques, IV
Portes d’ascenseur,
IX
Portes, IX
Poudre
à mouler , II
Presse-étoupe
V
Protection
thermique et acoustique , I
Radiateurs, IX
Revêtements
de sols en rouleaux, VI

ISOPHONE
MARQUISE , ISIPHONE IG ET IT
PREFABRICATION
MODERNE , KAPPA CL
CHIMIE
DU BATIMENT,BETENDUIT SPECIAL JOINT,
VYNICOLIT
NV ,VYNICOLIT 813.10.00 BLACK
KLEIBERIT
CHIMIE , COLLE 596.8.A
EMFROCKWOOLISOLATION,
COLLE RW 302
EMFI ,
ROCKWOOL ISOLATION , ROCKWOOL RW 302
CAOUTCHOUC
D’ARGENTEUIL , RAINEX 407
3M,
MASTIC METAL SCOTCH-SEAL 800
RENAULT,
MASTIC PARE-BRISE ET SOUDURE PAR POINTS
BITULAC ,
MASTIC POXETAR BT, BTL
PERENNATORWERK,
PEVIT HP PARTIE A
LE
JOINT FRANÇAIS , PR 1403 GA & GB
LE
JOINT FRANÇAIS , PR 1422 A & B
LE
JOINT FRANÇAIS , PR 1436 GA & GB
FERLAM
ET PATOURET-DUBOIS & FILS,LITAFLEX
CHEMOYE
FRANCE,FILLER COAT BINDER 900-15
GREGGORY,
FLEXIROC HURON I RH 168
GREGGORY,
MAC GREGOR FLASH I RH 231
GREGGORY,
MAC GREGOR MISSOURI I RH 250
GREGGORY ,
PEINTURE BLANCHE IRH 144
COMM.
D’EXP. INDUS,DURESTOS RA 1, RA 16
PATURET-DUBOIS
& FILS,PADUFLON
ISOVER,
EVERITUBE,AMIABEL SAFARI
ISOLAMIANTE
ET MANUF. GENER. D’ISOL.,ISOLAMIANTE
SOGECO ,
NORMAFEU 51 mm AMIANTE
FERRETTITE,
ASBESTOLITE ,ASBETOLITH
FERLAM,
ALUNINISE 81866 ALD 1, 81865 ALD 1, 81812 ALD 1, 1008, 71110, 72140,
72851
ISOLAMIANTE
ET CAPE , CAPOSIL HT 1
ETERNIT,
PIACALUX densité 0,7-0,9)
ETERNIT,
PICAL A (densité 0,5-0,7)
FERLAM , BANDE
703, 709, 714 E,733/734, 731/732, 737 à 739 747 à
749
PATOURET-DUBOIS
& FILS,LITAFEU
FERLAM ,
CODON 112, 113, 113 EKR, 192
ETERNIT INDUSTRIES , ARDOISE
ETERNIT
ETERNIT INDUSTRIES , ARDOISE
TULOISE
COMPTOIR TUILLIER DU NORD,EPIPLAQUE
5/76
COMPTOIR TUILLIER DU NORD,EPIPLAQUE
5/78
EVERITUBE,STRUCTUREX COUV.
5/80-284
EVERITUBE,STRUCTUREX COUV.
5/84-475
FERLAM,TISSU 842/843, 831/833,
851/855, 812/865, 862/863, 864/866, 6110/6140, 6200/6280
LATTY INTERNATIONAL , LATTY
FLON 1775, 1789
LATTY INTERNATIONAL , LATTY
TEX 117, 313 INC, 1761 AF-AL
FERLAM,TRESSE 123 E, 128 E,
130 E
FERODO ABEX , 250, 254, 303,
331, 346, 349, 413, 416, 417, 425, 427
FERODO ABEX , 121, 200, 203,
231, 251, 253, 301, 309, 311, 334, 335, 336, 342, 355, 360, 383, 385,
386, 388, 389, 411, 470, 481, 503, 508, 532, 608, 618, 631, 640, 679,
815
FLERTEX , 271, 301, 504, 535,
562, 607, 608, 609, 641, 644, 661
TROUVAY ET CAUVIN,KLINGERIT
(3XA )
TROUVAY & CAUVIN, LATTY, PATOURET-DUBOIS ,
FERLAM, TURNER, SIEM, EMI CURTY,SUPRANITE
ROCLAINE/CAPE ,
MARINITE 36 et 45
IND. REMOISE DU LINOLEUM FORBO-SARLINO,
COLOVINYL-SARLINO
AMSTRONG CORK , EXCELON TRA
(M)
GERLAND SOLS ET REVETEMENTS,GERFLOR
600, 900, 1100, 1200
GERLAND SOLS ET REVETEMENTS,GERFLOR
4000, 4080
GERLAND SOLS ET REVETEMENTS,GERFLOR
SR, SRS
PATURET-DUBOIS & FILS ,
PADUSOL
DEUTSCHE LINOLEUM , PLASTINO
RELIEF
GRIFFINE MARECHAL , VENILIA
ROMAGNE
EVERITUBE,
CANALIT PL PG n° 5/77-185
EVERITUBE,
CANALIT PL PG n° 5/79-253
LAFARGE
NOUVEAUX MATERIAUX et SOFILEX ISOLATION,ECONEX
LAFARGE
NOUVEAUX MATERIAUX et SOFILEX ISOLATION,ECONEX TYPE CF
COMPTOIR
TUILIER DU NORD,EPIPLAQUE 5/76-171
COMPTOIR
TUILIER DU NORD,EPIPLAQUE 5/78-222
ETERNIT
INDUSTRIES,ETERPLAN REVETE n° 2/84-91
ETERNIT
INDUSTRIES,ETERPLAN REVETE n° 2/85-111
ETERNIT,
ETER-ROC 12000, 18000 CS
QUILLE,
FACISOL 85-90(VARIANTES E1 et E2 seulement)
STE
DU FIBROCIMENT, TRIEL,FIBROCIMENT
FERLAM
– ETERNIT ST-ELO à TRIEL,GLASAL ELO VULCAL
FERLAM
– ETERNIT ST-ELO à TRIEL,GRANITAL
LAFARGE
NOUVEAUX MATERIAUX et SOFILEX ISOLATION,ISOFARGE 6.1
LAFARGE
NOUVEAUX MATERIAUX et SOFILEX ISOLATION,ISOFARGE 6.2
FIBROCIMENT
de POISSY,ISOFIBRO
ISOSTA,
ISOSTA CB AC n° 2/92-277
PREFABRICATION
MODERNE,KAPPA GL
CAPE
INDUSTRIAL PRODUCTS,MARINITE 36 & 45
EVERITUBE,
MAXIPLAQUE N° 5/73-38
EVERITUBE,
MAXIPLAQUE N° 5/80-283
EVERITUBE,
MAXIPLAQUE N° 5/81-364
ETERNIT,
MENUISERITE, SUPER-MENUISERITE
EVERITE,
PLAQUE ONDULEE EVERITE
ETERNIT,
PLAQUE ONDULEE TN, TN FR, TN FR CC
ETERNIT
INDUSTRIES et FISHER,SGS
ETERNIT
INDUSTRIES,SOUTUILE 1,65 FR
ETERNIT
INDUSTRIES,SOUTUILE 190 et 230 n° 5/93-990
ETERNIT
INDUSTRIES,SOUTUILE 190 et 230 n° 5/95-1161
ISOMECA
(avant TENMAT SNC),SINDANYO CS 51,80,86
FIBROCIMENT
de POISSY,SUPERISOPFIBRO
KNAUF,
THERMAVETURE, THERMADECO
SNMI,
THERMIPLAN AC n° 2/90-215
TURNERS
ASBESTOS CIMENT,TURNALL
VERPAL
– VERPALIT – VEROC – VERPALUX
ISOVER
ST-GOBAIN,VERTIBEL xxy (si x = 8 ou 9)
BITULAC,BITUSEALAC STANDARD
IMPRESSION
ETANCHEITE TEC., NOUV., APP.,
EMFI,ETILAN E
BITUMES SPECIAUX , ISOLARM IGN
MANUELL
BITUMES
SPECIAUX,INSOLARM IGN 671.65 MANUEL, PATEUX
BITUMES
SPECIAUX,INSONARM 276.05
ISBA/FERODO ,
BLOC PORTE AVEC PANOCELL
LUTERMAX-STIMEX ,
BLOC PORTE PICAL, ASBETOLUX, PROMABEST
MINEUR-BECOURT,
PORTES COULISSANTES ET PIVOTANTES AVEC PICAL
PRIM/STE
PLASTIQUES RENFORCES,PORTE PALIERE AVEC COTON D’AMIANTE
NOIROT,
( RESISTANCE SUR AMIANTE)

SBM/SCHMID-BRUNETON-MORIN, ( AMIANTE CAOUTCHOUTE)

SATM,RIDEAU COUPE FEU, (FEUILLE D’AMIANTE ENTRE ACIER ONDULE)

ROUX-COMBALUZIER (SCHINDLER), ( PANOCELLL)

GUBRI-PORTAVIA, ( PANOCELL, MARINITE, ASBESTOLUX)

SCHINDLER,PORTE D’ASCENSEUR AVEC CARTON D’AMIANTE
NOIROT,
( RESISTANCE SUR AMIANTE)

linoleum amiante
Retrait des revêtements de sol collés
Retrait des revêtements de sol collés

Retrait des revêtements de sol collés
D’importantes surfaces de revêtement de sols en dalles collées ou en lés, collés ou non, en matières plastiques vinyliques armées de fibres d’amiante ont été mises en place en France. La teneur maximale d’amiante dans les dalles de sol est d’environ15 %de leur masse. Il existe aussi des dallesasphalte-amiante(bitume ou résine de Coumarone).
Ces matériaux ont été fixés à l’aide de différents produits de collage dont certains, notamment des produits noirs à base de bitume, pouvaient éventuellement contenir del’amiante(1 à 10 %).
Des revêtements vinyliques en lés ont également été mis en œuvre sur des sous-faces en feutre d’amiante.
Ces revêtements de sol peuvent avoir été posés sur des ragréages, des mortiers et des chapes (en terrazolith avant 1950 ou à base ciment), qui peuvent contenir de l’amiante.
Les travaux vont consister soit à la dépose des revêtements en place, soit à leur encapsulage.
La finalité du retrait pourra être :
 la démolition de tout ou partie de l’immeuble,
 la mise en place d’un nouveau revêtement.
Dans le cas de la réhabilitation des sols d’un local, il est fortement déconseillé de recouvrir ces revêtements contenant de l’amiante par un autre matériau lorsque les anciens revêtements risquent de présenter dans le temps des défauts d’adhérence et nuire à la bonne tenue de l’ensemble. Si ces matériaux sont maintenus en place et recouverts par un autre revêtement, il est impératif de conserver la trace de leurs présences dans le dossier techniqueamiante , afin d’en tenir compte lors d’interventions ultérieures sur les sols.
Le donneur d’ordre, ou le maître d’œuvre, doit fournir à l’entreprise un repérage exhaustif avant travaux de la présence éventuelle d’amiante dans les différentes couches du revêtement de sol (dalles et lés, colles, feutre, enduit de ragréage et chape). L’entreprise doit exiger ce repérage.
Ce diagnostic va permettre de définir la solution technique, en cas de présenced’amiante , qui conditionnera les travaux demandés à l’entreprise :
a) enlèvement avec de l’amiante seulement dans les dalles,
b) enlèvement avec de l’amiante dans la colle ou dalle + colle,
c) enlèvement avec de l’amiante dans les couches sous les dalles (ragréage, chape, etc.),
d) maintien du revêtement en place.
Les techniques de dépose doivent être choisies de manière à limiter le plus possible les émissions d’amiante pendant les opérations.
L’entreprise doit déterminer l’empoussièrement attendu aux postes de travail en fonction de son retour d’expérience provenant de mesures effectuées sur des chantiers réalisés dans des conditions similaires. Les mesures de prévention envisagées en découleront et seront validées par denouveaux contrôles d’empoussièrement .
Les différentes techniques connues sont :
 la dépose à la spatule à l’humide (solution contenant un agent tensio-actif),
 la dépose par réchauffage des dalles pour ramollir la colle bitumeuse,
 la dépose à sec ou à l’humide à la lame vibrante,
 la dépose à sec à la spatule.
Le retrait des éléments envinyle-amiante , par grattage à sec à la spatule, aboutit généralement à un fractionnement important, qui se traduit par un empoussièrement dans l’ambiance du local pouvant dépasser la valeur limite d’exposition professionnelle.
Deux techniques alternatives permettent de r éduire les émissions de poussièreslors de la dépose des revêtements : l’humidification avec de l’eau additionnée d’un savon liquide, ou encore avec un produit mouillant spécifique (pas de fixateur) et le réchauffage au décapeur thermique, qui permet de ramollir la colle et de réduire le degré de fractionnement du matériau plastique.
Des machines, quiréchauffent les dalles et captent les poussières , sont bien adaptées à ces travaux de retrait concernant des surfaces importantes, d’accès facile et dépourvues d’obstacles.
Mode opératoire et mesures de prévention
Pour les travaux de niveau 1,les mesures de prévention suivantes doivent être mises en œuvre  :
 baliser la zone de travail et interdire l’accès aux tiers,
 vider la pièce ou le local de tout son mobilier ; tout objet ou équipement difficilement décontaminable (radiateurs, textiles muraux, etc.) est enveloppé d’un film en matière plastique,
 arrêter et consigner les systèmes mécaniques d’échange d’air et maintenir les fenêtres en position fermée pour éviter les courants d’air pendant toute la durée du chantier,
 isoler le chantier des autres locaux (couloir, cage d’escalier, partie de local) et obstruer les grilles d’aération et les portes par des films tendus en matière plastique, joints aux supports de manière étanche à l’air sur la totalité de leur pourtour et résistants,
 assurer mécaniquement le renouvellement de l’air (60 m3/h/personne, articles R. 4222-1 et suivants du code du travail),
 aménager un seul accès à la zone,
 équiper les intervenants d’une combinaison à usage unique à capuche de type 5, de gants lavables et d’un appareil de protection respiratoire à ventilation assistée (masque complet TM3P ou casque ou cagoule TH3P), plus confortables qu’un appareil filtrant à ventilation libre,
 décoller les dalles en les réchauffant ou en les humidifiant et enfermer les déchets dans des sacs en matière plastique étanches au fur et à mesure de leur production,
 en fin d’opération, procéder à un nettoyage soigné de toutes les surfaces (sols et murs) à l’aide d’un aspirateur équipé de filtre THE ou à l’humide, avant de procéder au repli du chantier,
 avant la sortie de la zone, mouiller la combinaison et le masque puis retirer la combinaison avant le masque,
 prendre ensuite une douche d’hygiène sur le chantier,
 les déchets de matériaux de revêtement de sols envinyle-amiantesont acheminés vers une installation de stockage de déchets non dangereux (classe 2), après conditionnement dans un deuxième emballage.
En cas de réoccupation des locaux, un film plastique de propreté peut être placé sur les murs pour faciliter le nettoyage final.
Pour les travaux de niveau 2, en complément des mesures décrites pour le niveau1 :
 mettre en place une unité de décontamination ; un tunnel 3 compartiments est conseillé,
 assurer le renouvellement de l’air d’au moins quatre volumes par heure, par la mise en place d’extracteur(s) d’air avec rejet extérieur de l’air,
 proscrire les appareils de protection respiratoire à ventilation libre,
 prévoir une aspiration mobile à proximité immédiate du matériau en cours de décollement, à l’aide d’un aspirateur équipé d’un filtre à très haute efficacité ou d’une gaine d’extraction connectée à un extracteur THE.
Les travaux classés en niveau 3 sont réalisés selon les conditions décrites § 3.
Le retrait de dalles sur des ragréages ou des chapes maigres contenant de l’amiante est, sauf justification, classé en niveau 3.
Les techniques de dépose de colle sont multiples et sont souvent mécanisées, compte tenu de la pénibilité de l’opération. La technique choisie est aussi dépendante de la qualité du support.
Les différentes techniques connues sont :
 la dépose à la grenailleuse,
 la dépose par une ponceuse à disque ou une rectifieuse de sol,
 la dépose avec une raboteuse,
 la dépose au jet Haute Pression,
 la dépose manuelle avec un solvant.
Ces travaux produisent beaucoup de poussières, constituées principalement de silice. Les machines utilisées doivent être munies d’une aspiration à la source et des mesures doivent être prises pour gérer les poussières non captées. Même si l’empoussièrement amiante attendu permettrait de classer ces travaux en niveau 1, ils sont classés en niveau 2 en raison du risque d’exposition accidentelle.
Mode opératoire et mesures de prévention
Compte tenu de l’empoussièrement attendu, plus important que le simple enlèvement des dalles, il est demandé :
 de protéger les parois susceptibles d’être polluées par les poussières avec un film plastique de propreté,
 d’utiliser des machines reliées à des aspirateurs, à tête cyclonique, à décolmatage, munis de filtre à très haute efficacité,
 de procéder à un nettoyage soigné de toutes les surfaces, d’appliquer un surfactant sur les films plastiques et de retirer les films plastiques.
Selon la technique utilisée, un traitement avec une humidification importante permet également de maîtriserl’empoussièrement .
Lorsque l’efficacité du système d’aspiration à la source n’est pas satisfaisante, les travaux sont considérés de niveau 3.
Le décapage chimique des colles à l’aide de solvants organiques est classé en niveau 1. Il est néanmoins déconseillé. Il permet de réduire le risque d’inhalation de poussières d’amiante mais peut générer d’autres risques en fonction de la nature du solvant :
 risques élevés d’intoxication,
 risques d’incendie ou d’explosion par émission de vapeurs,
 migration de fibres d’amiante dans le ragréage et la chape maigre,
 éventuel dégraissage, avec solvants ou acides forts, avant repose d’un nouveau revêtement.
En outre, les résultats de l’examen visuel après travaux sont souvent mauvais si plusieurs décapages successifs ne sont pas mis en œuvre.
En conséquence, en fonction des informations de la fiche de données de sécurité :
 les opérateurs doivent porter un appareil de protection respiratoire les protégeant de l’amiante et du solvant et les équipements de protection individuelle doivent résister aux divers produits,
 le matériel électrique et les extracteurs (nécessaires au renouvellement de l’air dans la zone) doivent être antidéflagrants par construction si le solvant utilisé est inflammable (voir les normesATEX ),
 en fonction du solvant utilisé, les déchets peuvent ne pas être acceptés en installation de stockage de déchets dangereux (classe 1),
 une ventilation prolongée des locaux doit être réalisée avant leur réoccupation.
Enlèvement des dalles et colles en présence d’amiante dans les supports
Les feutres (sous lés) sont des matériaux friables et doivent être retirés par une entreprise certifiée pour le retrait deMCA friables .
Dans le cas de la réhabilitation de locaux, il peut être choisi de conserver des produitsamiantés , le revêtement de sol ou uniquement la colle, et de les recouvrir par un nouveau revêtement.
Les opérations de recouvrement non classées comme encapsulage, pose de moquette, pose de dalles ou lés sans percement, parquet flottant, etcsont considérées comme des «  interventions sur MCA  » et peuvent être réalisées par des entreprises non certifiées. Des modes opératoires doivent être établis pour ces travaux et transmis aux organismes de prévention et à l’Inspection du travail.
Dans tous les cas, il est indispensable de conserver dans le DTA, une trace écrite mentionnant la présence de dalles ou de colleamiantéessous le nouveau revêtement afin d’en tenir compte lors d’interventions ultérieures sur les sols.

linoleum amiante

Renovation appartement: sol amianté
Ce sujet comporte 23 messages et a été affiché 23.816 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 10
De :Clermont-ferrand (63)
Ancienneté :+ de 4 ans
Renovation appartement: sol amianté
Bonjour

Après avoir visité un appartement qui me plaisait, l’agence m’as fourni tous les diagnostiques, sauf le rapport amiante, car, soi disant, oublié d’être intégrer au dossier.

L’agence me dit que de toute façon, il n’y as pas d’amiante, et que le rapport me seras remis bientôt.

Pas inquiet, je fais donc une offre en négociant peu car au vue de la surface et des travaux de rénovation, le prix demandé est déjà en dessous du marché.

Le lendemain on me dit que mon offre est accepté.

Hier j’avais donc rdv pour signé le compromis de vente, et à ce moment la je prend connaissance du rapport amiante.

En fait il s’avère que l’immeuble est construit en fibre-ciment amianté, que tous les conduits communs (conduits wc sdb, et ventil) sont amianté, et pour ce qui est de mon appartement, la totalité du sol de l’appartement et recouvert de lino amianté + colle noire amianté (caché par moquette dans les chambres).

De plus la partie visible des conduits toilette + ventilation sont en fibre-ciment amianté.

C’est mon premier achat, je suis très inquiet, j’ai donc quelques question:

1/ la surface de l’appart totalisant 100 m², quel cout approximatif pour faire enlever ce lino et la colle ?

2/ Suis-je autoriser à le faire moi-même ?

3/ Le rapport amiante date de 2005, je crois qu’il est valable 8 ans, il seras donc à refaire à partir de l’année prochaine, les règles de recherche d’amiante ont elles changé ?

Merci pour vos réponses et/ou vos retour d’expérience.
Ne vous prenez pas la tête pourvos travaux de rénovation… Allez dans la section devis rénovation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de entreprises du batiment de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les entreprises du batiment, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-66-devis_renovation.php
Messages :Env. 5000
Dept :Aveyron
Ancienneté :+ de 6 ans
Bonjour, Bien sûr, il aurait mieux valu savoir avant pour discuter le prix.

Pour ce qui est du sol, il faut savoir que ce sont en général des dalles et que le pourcentage d’amiante qui entre dans la composition est bloqué et ne bouge pas.

Vous n’êtes pas absolument obligé de l’enlever, vous pouvez mettre par exemple duparquetflottant avec une sous-couche par dessus, sans problème, ou peut-être même ducarrelage , (à ce moment là, il faudra passer une couche d’accrochage sur ces dalles et il n’y aura aucun problème si c’est bien fait ((voir si le règlement de copropriété autorise le carrelage, ce n’est pas toujours le cas).

Si vous tenez vraiment à enlever vous même, vous pouvez le faire en vous équipant d’un masque au minimum, et sachant qu’il n’y aura pas un nuage d’amiante comme il y avait dans les usines où était produit ou transformé ce matériaux, et se renseigner avant pour savoir si la déchetterie du coin prend ces matériaux.

L’agent immobilier, s’il était un tant soi peu compétent, n’avait pas besoin du diagnostic pour savoir que le sol était en dalles amiantées.

Quant aux conduits, ça ne risque rien, surtout qu »en ce sont des évacuations. Et si un jour ça doit être refait, c’est le syndic qui s’en occupera.
Messages :Env. 2000
De :Autour De Nantes (44)
Ancienneté :+ de 6 ans
ça ne risque RIEN du tout, du moment que tu ne t’amuses pas à le poncer ou le couper.

Il y a moins de 5% d’amiante dans ces matériaux, recouvre avec du carrelage ou du parquet+sous-couche.

Si en bon état, tu peux laisser tel quel si l’aspect ne te rebute pas.

On ne ‘meurt’ pas comme ça à cause de l’amiante, il faut une exposition prolongée quoiqu’il en soit avec des matériaux non-liés (ce qui n’est pas le cas chez toi)

@+

ps : la réglementation a changé depuis 2005, mais certaines déchetteries municipales pour éviter le ‘stockage clandestin’ font des campagnes amiante 2 ou 3 fois dans l’année et prennent à leur charge le stockage.

+++
Messages :Env. 10000
De :Rognac 13 (13)
Ancienneté :+ de 7 ans
Bonjour

d’un autre coté il vaux mieux eliminer maintenant que la legislation n’est pas encore trop dure

les dechetteries commencent à refuser quand elles sont au courant de la nature du depot …
Messages :Env. 10
De :Clermont-ferrand (63)
Ancienneté :+ de 4 ans
Merci pour vos réponse.

Après rénovation de l’appartement, il ne restera de l’amiante que dans les murs porteur de la résidence, cela a un impact sur la valeur d’un bien ou pas du tout ?
Messages :Env. 10000
De :Rognac 13 (13)
Ancienneté :+ de 7 ans
Detaille un petit peu qu’est ce qu’il y a dans les murs qui contient de l’amiante ?

si tu sais qu’il y a de l’amiante tu achetes ou tu essaies de trouver ailleur autre chose de plus naturel pour ta famille?
Messages :Env. 10
De :Clermont-ferrand (63)
Ancienneté :+ de 4 ans
Regismu a écrit: Detaille un petit peu qu’est ce qu’il y a dans les murs qui contient de l’amiante ?

donito a écrit: En fait il s’avère que l’immeuble est construit en fibre-ciment amianté, que tous les conduits communs (conduits wc sdb, et ventil) sont amianté

Messages :Env. 7000
Ancienneté :+ de 9 ans
donito a écrit:
Regismu a écrit: Detaille un petit peu qu’est ce qu’il y a dans les murs qui contient de l’amiante ?

donito a écrit: En fait il s’avère que l’immeuble est construit en fibre-ciment amianté, que tous les conduits communs (conduits wc sdb, et ventil) sont amianté

va voir ailleurs, çà va te coûter une fortune si un jour tu dois faire désamianter .. sans parler de l’état des conduits que tu n’as sans doute pas vus

Pour te donner une idée, pour faire enlever chez moi un peu moins de 40m2 de couverture en fibro ciment amianté de mon garage non attenant à la maison, çà a couté 1.700€ d’enlèvement et de mise en décharge spécialisée .. çà refroidit hein ?

eh oui, bien sur que cela a un impact sur la valeur de l’appartement et surtout pour une eventuelle revente, surtout si la législation se durcit, ce dont on n’est pas à l’abri.

Moi j’ai acheté quand même car il n’y avait que le garage, sinon je n’aurais pas acheté .. et le coût du remplacement de la couverture a fait baisser d’autant le prix de la maison.
Messages :Env. 2000
Dept :Tarn
Ancienneté :+ de 8 ans
La grande majorité des immeubles construits avant 1994 sont dotés de conduits amiantés.

Difficile donc de trouver un diagnostic amiante vierge.

L’amiante est dangereuse dans nos habitations quand il s’agit d’éléments extérieurs dégradés (UV, froid, chaud, etc.) ou bien les flocages ignifuges/isolation.

Le reste revêtement de sol, conduits, éléments de construction, ne présentent pas de danger majeurs tant qu’on ne les coupe pas, ponce pas….
Messages :Env. 10000
De :Rognac 13 (13)
Ancienneté :+ de 7 ans
Bonjour à tous

Juste une precision quels sont les produits utilisés dans les murs pour qu’ils soient amiantés ? ils faisaient un melangé avec le ciment/beton ? car j’ai vu des diagnostics mais c’etait bien les tuyauteries en fibre qui etaient amiantés ..mais sur les murs c’etait surtout despeinturesau plomb ..
Messages :Env. 2000
De :Autour De Nantes (44)
Ancienneté :+ de 6 ans
Faut arrêter avec cette psychose de l’amiante… flocages et ignifugeage ok… le reste, l’amiante est liée et nécessite d’être dégradée pour se ‘libérer’.

une toiture en fibre-ciment n’a rien de dangereux en soi, pour moi ça doit faire l’objet d’un avertissement lors de lavente/acquisition, de là à faire baisser le prix de la réfection de la couverture…

Une toiture de 30 ans en fibrociment DOIT être changée puisque forcément dégradée, une toiture qui a 15 ans (fin de la commercialisation l’amiante en plaque fibro ou ardoises : 1997 je le rappelle) ne nécessite pas de changement immédiat et doit être encore en parfait état.
Messages :Env. 7000
Ancienneté :+ de 9 ans
guigui668 a écrit: Faut arrêter avec cette psychose de l’amiante… flocages et ignifugeage ok… le reste, l’amiante est liée et nécessite d’être dégradée pour se ‘libérer’.

une toiture en fibre-ciment n’a rien de dangereux en soi, pour moi ça doit faire l’objet d’un avertissement lors de lavente/acquisition, de là à faire baisser le prix de la réfection de la couverture…

Une toiture de 30 ans en fibrociment DOIT être changée puisque forcément dégradée, une toiture qui a 15 ans (fin de la commercialisation l’amiante en plaque fibro ou ardoises : 1997 je le rappelle) ne nécessite pas de changement immédiat et doit être encore en parfait état.

c’est pas une psychose, lorsque la couverture fibro amiante commence à s’effriter, il faut la changer, c’est tout .. la plaque s’effrite par le milieu, donc par la couche amiantée qui est prise en sandwich.

Je ne vois pas ce qu’il y a de bizarre à négocier le prix d’achat .. achèterais-tu une maison dont toute la couverture est à refaire au même prix qu’une maison dont la couverture est presque neuve, même s’il s’agit d’un garage ?

Le coût engendré par l’enlèvement des matériaux amiantes est suffisamment élevé pour qu’on s’y intéresse, non ? c’est bien pour çà qu’on en retrouve comme çà dans la nature .. parce que l’enlèvement coûte très (trop) cher !!

S’il s’était agit de flocage, je n’aurais pas acheté, car là le problème est différent, des plaques fibro sont, somme toute, assez faciles à enlever.
Messages :Env. 10000
De :Paris (75)
Ancienneté :+ de 12 ans
LARZAC a écrit: Bonjour, Bien sûr, il aurait mieux valu savoir avant pour discuter le prix.

Pour ce qui est du sol, il faut savoir que ce sont en général des dalles et que le pourcentage d’amiante qui entre dans la composition est bloqué et ne bouge pas.

Vous n’êtes pas absolument obligé de l’enlever, vous pouvez mettre par exemple du parquet flottant avec une sous-couche par dessus, sans problème, ou peut-être même du carrelage, (à ce moment là, il faudra passer une couche d’accrochage sur ces dalles et il n’y aura aucun problème si c’est bien fait ((voir si le règlement de copropriété autorise le carrelage, ce n’est pas toujours le cas).

Si vous tenez vraiment à enlever vous même, vous pouvez le faire en vous équipant d’un masque au minimum, et sachant qu’il n’y aura pas un nuage d’amiante comme il y avait dans les usines où était produit ou transformé ce matériaux, et se renseigner avant pour savoir si la déchetterie du coin prend ces matériaux.

L’agent immobilier, s’il était un tant soi peu compétent, n’avait pas besoin du diagnostic pour savoir que le sol était en dalles amiantées.

Quant aux conduits, ça ne risque rien, surtout qu »en ce sont des évacuations. Et si un jour ça doit être refait, c’est le syndic qui s’en occupera.

L’amiante ne s’enlève pas en mettant un simple masque…

Un diagnostic amiante est valable UN an et non 8, et dans votre cas il s’agit d’un diagnostic de vente , en cas de trvaux réalisés par une entreprise, il faut faire un diagnostic avant travaux.

L’immeuble est construit en amiante-ciment?

On réalisait des conduits avec l’amiante-ciment , pas des murs porteurs.

Pour info , dans le cadre de mon activité professionnelle ,j’ai réalisé X chantiers de désamiantage ,je ne parle pas à la légère.

Un site à consulter :INRS
Messages :Env. 2000
De :Autour De Nantes (44)
Ancienneté :+ de 6 ans
Lors que la couverture s’éfritte, évidemment, il faut la changer, sinon, ça ne pose aucun souci, je répète, en France, c’est devenu une psychose dans le bâtiment.

Je n ‘achèterai pas une maison sans la négocier si toute la couverture était à refaire, mais si la couverture était en ardoises amiante et en très bon état, je ne vois pas ce que j’aurais à redire… si à part ‘ah oui dans 20 ans il faudra la changer, vous me faites une ristourne’

Si le vendeur sait que tu es le seul et unique acheteur, il prêtera une oreille, sinon… non

Pour enlever de l’amiante, il faut dans l’absolu (c’est la loi) faire un plan de désamiantage, en vrai, il y a beaucoup de pros qui passent outre car c’est devenu TRES compliqué et c’est TROP dommage !
Messages :Env. 5000
Dept :Aveyron
Ancienneté :+ de 6 ans
Bonjour,il n’est pas indiqué que le toit est en amiante, et c’est peu probable, et de toutes façons, ça concernerait l’ensemble de l’immeuble donc ça passerait par le syndic.

Je n’ai jamais vu des murs en fibre d’amiante.Il s’agit simplement de dalles de sol « dalami », il me semble que ça s’appelait ainsi. Et ce sol est un plastique dans lequel est inclus de l’amiante, donc même en l’enlevant ce doit être infime ce qui s’échappe, et en mouillant un peu le sol en travaillant, ça devrait éliminer le problème.

On confond les usines où l’on fabriquait le fibro ciment à base d’amiante en poudre qui volait dans les airs, si bien que même les employés du bureau en rispiraient pas mal et l’amiante bloquée dans un produit.Il y a un océan de différence entre les 2 situations. C’est pour ça que je dis, que par précaution, on peut quand même mettre un masque.

Si les employés des usines qui employaient l’amiante n’avait eu que le même risque, il n’y en aurait pas un de malade, mais eux, ils ont respiré ce produit en suspension dans l’air, à très forte dose…

Seulement, ça fait vendre des produits ou des équipements et ça fait marcher le commerce, si on ne réfléchit pas à ce qui se passe exactement.
En cache depuis le vendredi 23 juin 2017 à 05h11

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
«  Amiante  »
Discussion lancée par- 18 réponses
«  Plaques ondulées fibro-ciment ? que faire ?  »
Discussion lancée par- 14 réponses
«  Amiante Cloison/plafond ?  »
Discussion lancée par- 3 réponses
«  Amiante dans colle?  »
Discussion lancée par- 11 réponses
«  Retrait Amiante ! Pas de bordereau !  »
Discussion lancée par- 5 réponses
«  Mur porteur norvegien !?  »
Discussion lancée par Bernard2011 – 2 réponses
«  Isolation étage maison ancienne : par un pro ? matériaux ?  »
Discussion lancée par orelai – 8 réponses

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 327 257 membres et aux 4 412 796 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |
0.06

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
Devis rénovation de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
Tout savoir sur l’isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum …
L’équipe de ForumConstruire.com sélectionne pour vous les plus belles photos des membres !

linoleum amiante

If you are a human and are seeing this field, please leave it blank.

Les champs avec un * sont obligatoires.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.En savoir plus . X
Accueil>Travaux>Amiante, plomb, termites…>Diagnostic amiante : ce qu’il faut savoir
L’amiante est, de loin, le matériau d’isolation le plus dangereux pour la santé. Beaucoup utilisé entre les années 50 et 80, il est difficile et coûteux de s’en débarrasser. Mais d’importants travaux ne sont pas toujours nécessaires, aussi longtemps que le matériau qui contient ce minéral ne se délite pas.
Quel est le problème ?Les matériaux d’isolation couramment utilisés, comme les laines minérales (laine de verre ou laine de roche), les matériaux synthétiques (le polystyrène ou les polyuréthanes), peuvent avoir des effets sur l’organisme. Les fibres de laines peuvent être irritantes et les matériaux synthétiques peuvent dégager des gaz nocifs sous la chaleur. C’est pourquoi l’installation ne peut être faîte que par des professionnels, qui prendront en charge tous les aspects de sécurité pour la pose. De même, il faudra prévoir la ventilation du logement pour dissiper gaz et autres composants volatiles.
Le véritable problème avec l’isolation concerne en fait l’amiante, qui suscite à bon droit nombre de craintes. Roche fibreuse, elle a été très utilisée dans la construction entre les années 50 et 80 pour ses qualités de résistance mécanique, d’absorption, d’isolation et de résistance au feu. Dans le bâtiment, le matériau se retrouve principalement dans les flocages, les calorifugeages, les faux-plafonds, les fibrociments (cloisons à base d’amiante et de ciment) et les revêtements de sols. Mais ce minéral a trouvé son chemin également dans des appareils de la vie courante (grille-pain, plaquettes de frein, etc.)
Quelle est la réglementation en vigueur ?Outre le fait que l’usage de l’amiante est dorénavant proscrit dans la construction, la législation et la réglementation imposent la production de documents en cas de vente. Pour tous les immeubles construits avant le 1er juillet 1997, un constat d’absence d’amiante devra être produit en cas de vente. De même en cas de simple doute, le propriétaire doit faire procéder à un diagnostic amiante de l’habitation.
Si ce dernier est positif, le propriétaire devra alors s’assurer de l’état général des parties amiantées et tenir informer tous les occupants de la situation.
Quelles sont les solutions ?La première solution consiste à faire procéder à un diagnostic par un contrôleur technique agréé par le ministère de l’Equipement. Celui-ci procédera à une inspection directe des matériaux reconnaissables visuellement pour évaluer leur état. Pour les matériaux moins visibles, type flocages, il procédera au prélèvement d’un échantillon pour analyse en laboratoire.
De l’évaluation dépend la suite des opérations. Si les matériaux sont en bon état, un contrôle périodique tous les trois ans suffit. Si l’état est discutable mais que le technicien évalue le volume de poussière d’amiante inférieur à 5 fibres par litres, le contrôle reste suffisant. S’il est par contre supérieur, l’habitation est alors considérée en mauvais état et des travaux seront nécessaires dans un délai maximum de trois ans.
Ces travaux peuvent être de deux types : de confinement, cette méthode consistant à confiner l’amiante afin de le rendre inoffensif et ramenant la situation à celle nécessitant un contrôle régulier, ou de retrait, cette méthode consistant à retirer tous les éléments en amiante friable de la maison.
Qui s’occupe des travaux ?Le contrôleur s’occupant du diagnostic est agréé par le ministère de l’Equipement et dispose d’une assurance spécifique en la matière. Le coût de son exercice s’élève aux environs de 150 euros par intervention.
Quant à l’opérateur de travaux de confinement ou de retrait, l’Association nationale pour l’information sur le logement (ANIL) recommande de faire appel à une entreprise spécialisée titulaire de la certification de qualification Qualibat ou Afacq-Acert. “C’est une opération longue, minutieuse, qui demande énormément de précision dans la préparation ; ce n’est pas quelque chose qui s’improvise”, explique ainsi Christophe Muller, responsable du département environnement de l’entreprise Coanus. Selon le site Internet de la société Geronimo, société d’expertise basée à Villeurbanne (69), le décollage de dalles en vinyle amiante peut aller de 60 à 500 euros le m², suivant la présence ou non de colle à base d’amiante qui fixait les dalles par exemple. Une solution intermédiaire consistant à laisser la colle et à la recouvrir d’une résine peut ramener le coût des travaux à 85 euros le m². Dans tous les cas, les ouvriers spécialisés doivent travailler dans des conditions difficiles, avec des pauses toutes les deux heures et beaucoup de temps consacré à la préparation du chantier. Donc, les travaux de retrait d’amiante (ou désamiantage) seront de toute façon coûteux.
Qui plus est, seule une petite centaine d’entreprises dispose de la ‘Certification de qualification’ rendue obligatoire d’ailleurs par les arrêtés des 14 mai 1996 et 26 décembre 1997. Or le nombre d’édifices qui contiennent de l’amiante est très élevé. Trouver l’entreprise adéquate puis pouvoir ensuite compter sur elle dans un court délai sont donc des gageures.
Quoiqu’il en soit, le diagnostic et les travaux concernant le désamiantage sont éligibles aux aides et subventions de l’ANAH.
(Pour + d’informations sur les Aides et Subventions consulter notre dossier :Aides et Subventions )
Depuis quelques années, les diagnostics obligatoires se multiplient lors de la vente, de la restauration ou de la démolition d’un bien immobilier.…
Peu ou pas connu du public le radon, un gaz radioactif naturel, intéresse, depuis quelques années déjà, de plus en plus de…
Si l’utilisation du plomb dans les canalisations est aujourd’hui interdite, beaucoup de réseaux intérieurs des immeubles parisiens n’ont pas été remplacés ou…
existe t-il une subvention quand on achète un bien (avec amiante dalle au sol) pour désamiantage
Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.
Une question ? Une réaction à cet article ? N’hésitez pas à laisser votre message ci-dessous :
Votre commentaire est trop long, veuillez le modifier
Pour publier votre commentaire, veuillez vous connecter / inscrire.
Pas encore inscrit ?Inscrivez-vousou
Pas encore inscrit ?Inscrivez-vousen quelques secondes!
Recevez des devis comparatifsde pros pour tous vos travaux
www.123devis.com
Vous êtes un pro du BTP ? Inscrivez-vous pour recevoir les chantiers près de chez vous.
www.marchesprives.com
Opportunités de chantiers à saisir !
Votre demande a bien été enregistrée. Un conseiller vous contactera dans les plus brefs délais.

La douche à l’italienne est LA solution pratique et esthétique par excellence dans la salle de bains. Mais sa pose peut s’avérer…
La douche est l’un des espaces de la maison les plus utilisés au quotidien. À ce titre, elle doit être conçue pour…
Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !
Choisissez vos domaines et zones d’interventions.
Recevez chaque jour des demandes de devis correspondant à votre activité.
Copyright© Travaux.com – 2017 – Tous droits réservés.
Connectez-vous ou inscrivez-vous avec votre compte Facebook

linoleum amiante

Alimentation

Beauté Mode

Santé Bien-être

Ma maison

Mon jardin

Nos enfants

Ma planète

Tourisme

Mobilité

Énergies

Consom’ ACTION

Boutique

Rédigé parAnnabelle , le10 May 2012, à 17 h 58 min
Pour vous c’est un clic, pour nous c’est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi…
Voiture 100 % électrique ou hybride, votre cœur balance ? Que vous habitiez en ville ou à la campagne, que vous soyez un conducteur quotidien ou occasionnel, tout le monde a une bonne raison de passer à l’électrique.
10 gestes pour faire des économies d’eau
Moteur hybride ou 100 % électrique ? Les avantages de l’hybride
Comment se débarrasser des boutons de chaleur
La spiruline : l’algue 100 % bienfaits

https://www.consoglobe.com/redacteur/annabelle

Voir sa fiche et tous ses articles

Devenir rédacteur

Van de Vorst dit :

8 décembre 2015 à 14h43
Annabelle dit :

11 mai 2012 à 15h12
Rappel produit – FromageNeufchâtel AOP Les Cateliers
Audrey Pulvar remplace Nicolas Hulot à la tête de la FNH
Obsolescence programmée : les 5 méthodes inacceptables utilisées par les fabricants
La PMA bientôt possible pour les couples lesbiens et les femmes seules ?
Le chercheur marocain qui dope les antibiotiques avec des huiles essentielles
[INFOGRAPHIE] Les Français s’intéressent moins aux soldes
119 chiens et chats sauvés des laboratoires et adoptés via la SPA
Allergies : pic de concentration de pollens de graminées cette semaine

Électrique & hybride

Domptez vos règles

Je fais ma Fashion Revolution et je m’habille éthique

La Terre, notre précieuse planète

Ma santé au naturel

Vegan ou végétarien : tout sur le végétarisme

Le grand ménage de printemps

Droit de la consommation : s’informer, se protéger et se défendre

Collecte de dons : Emmaüs et Homebox s’associent

Growroom : un jardin d’intérieur sphérique à faire soi-même

Bricothèque : empruntez vos outils de bricolage !

Profitez de la lumière naturelle avec un puits de jour

Réflecteurs de lumière : les bienfaits d’un logement plus lumineux

La peinture écologique sans solvant s’invite à la maison

Rafraîchir sa maison en été : des petits gestes aux gros travaux

Comment choisir un sol en liège ?

Qu’est-ce que consoGlobe ?
L’équipe
Contact
FAQ
Conditions générales

La communauté de rédacteurs
Participer à la rédaction
Dans les médias
Recrutement
Les dossiers thématiques
Les événements consoGlobe

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok
Nous sommes tous confrontés aux idées reçues et cela vaut même en matière d’écologie : dans le Nord de la France les panneaux solaires sont inutiles, les produits bio sont forcément écologiques, il faut laver ses boîtes de conserve avant de les jeter… Levons le voile !
La décoration ressemble énormément à la mode textile : chaque année, de nouvelles tendances émergent et des matériaux chouchous d’hier sont relégués aux oubliettes. Cela a été le cas pour le linoléum ; le fameux lino, star incontestée des années 1950 qui a cédé sa place de leader au sol PVC ou vinyle dès les années 1970.
Aujourd’hui, il investit à nouveau le sol de nos maisons et bénéficie d’un réel engouement car il a su s’adapter à l’évolution des goûts des consommateurs.
Alors le lino, mauvais pour l’environnement ?C’est tout le contraire : le lino est un matériau durablecar il composé à 80 % de matières naturelles !
Nous devons l’existence du si pratique linoleum à un Ecossais, Frederick Walton, quia breveté le fameux revêtement de sol en 1863 . Cet industriel a réussi à mettre au point une formule utilisant la toile de jute comme support. Celle-ci est alors recouverte d’un mélange d’huile de lin, de résine et de liège en poudre agglomérée.
Le résultat est des plus satisfaisants : le linoléum fait preuve d’une grande solidité,pratiquement inusable, permettant une utilisation sur des zones à grand passage(lieux publics comme les grands magasins, les hôpitaux ou les gares).
Il devient une alternative aux autre revêtements pour les particuliers tant il est hygiénique est facile d’entretien.
Le nom « linoleum » est tiré du latin « linum » pour « lin » et « oleum » pour « huile ». Il est ainsi conçu à partir d’un mélanged’huile de lin, de poudre de bois, de chaux, de farine de liège et de résine naturelleque l’on aplani et que l’on presse avant de fixer sur une toile de jute imperméabilisée.
Aujourd’hui afin de satisfaire les exigences des uns et des autres, on y adjoint despigments naturels . Les gammes de couleurs s’élargissent et la pose se simplifie : les fabricants proposent le lino sous forme dedalles à cliquer , qui ne nécessitent plus de colle ! Vous pourrez également trouver dans les grandes surfaces de bricolage ou magasins spécialisés du linoleumsous forme de lames, faciles à poser et à déposerlorsque l’on déménage.
D’une durée de vie d’au moins 20 ans , le linoleum naturel est ininflammable. Grâce à ses qualités antibactériennes, antiallergiques et antistatiques, il trouve tout à fait sa place dans la chambre.
Enfin, le lino présente une très bonne isolation acoustique.
bonjour.
On vend dans les magasin pour artistes, du lino pour la linogravure. C’est un matériau gris ou rouge brique très souple. Plus souple que le marmoléum par exemple. J’aimerai en connaître la composition. Est-ce du faux lino.??? Quelqu’un peut il me répondre.???merci à vous.
Je crois que le problème vient de ce que la plupart des gens vont acheter leurs revêtements de sol chez Mondial Moquette, St Maclou, Casto, etc…, et que ces magasins ne mettent pas du tout les produits naturels en avant (et pour cause, soit ils n’en vendent pas, soit ils ne tiennent pas à ce que leur clientèle réalise que 98% de leurs produits en vente sont nocifs pour la santé de leurs clients…). Du coup tout le monde est persuadé qu’il n’y a pas le choix, que fatalement il faut acheter des produits classiques bien nocifs (moquette, dalles PVC, faux lino, parquet contrecollé, parquet flottant, …). Ces grandes enseignes maintiennent volontairement le grand public éloigné des produits sains, car c’est la meilleure façon d’avoir des prix assez modérés, mais du volume et des marges importants.
Euh d’accord..mais je pense que l’idée recu vient des dalles ou revêtements de sols en matière plastique qui contiennent de l’amiante…omment faire la difference ??
Bonjour Lilou,
Effectivement, l’idée reçue doit venir de la confusion entre les revêtements PVC et le lino qui, dans la version classique, contient des produits sains fixés sur une toile en polyester et dans sa version naturelle, est composé d’un mélange de substances naturelles fixées sur une toile de jute.
Vous devez voir clairement la mention “Lino naturel” pour être sûre !

linoleum amiante
Toutes les bidouilles présentées ici le sont sans garantie. Il s’agit de bricolages détournés, nonfiables par définition. Nous les listons à titre informatif et ne vous engageons pas à les reproduire !! Si vous décidez de bidouiller, c’est à vos risques et périls, l’éditeur n’assumera aucune responsabilité !
Toutes les petites bidouilles, astuces, bricolages tordus !
Décoller du vieux lino posé sur une chape de béton ou sur un vieux parquet : voilà qui peut être un vrai calvaire quand on n’a ni les bons outils, ni la bonne méthode.
Le lino, c’est plutôt cassant. Et la colle, et bien… elle colle bien !
Au premier coup d’œil, on espère que ça va être facile : les plaques semblent à moitié décollées, voire elles s’enlèvent toute seules.
Et puis on attaque celles qui tiennent encore…
Ouh là là…
Les dalles s’effritent, ça part en miette… la colle est dure ou super élastique. On sort le burin, les raclettes… et tu tapes, tapes, tapes… Bon, d’accord, c’est super pénible et ça avance pas des masses…
Quand on s’est niqué 3 doigts, on maudit l’espèce de &§!#¤ qui a posé ce … de lino de M…
ça y est, calmé ?
Bon, rassurez-vous : il y a d’autres solutions, merci Mr Bidouillou.
Tout d’abord, si vous rénovez votre appart de 200m² sur les champs Elysées (c’est du lino, vous êtes sûr ?), épargnez vous des ennuis et filez chez kiloudestrucs pour louer une décolleuse à lino.
C’est un gros machin avec une lame vibrante, qui sue à votre place et y va en mode « bourrin » sans (trop) vous fatiguer.
Allez ensuite voir plus loin pour enlever la colle qui reste.
Pour des surfaces plus raisonnables, pas besoin de s’encombrer. Pour moins de 50€ tout mouillé, vous allez faire des miracles.
Pas besoin de vous ruiner : j’ai choisi le modèle premier prix de Bosh (moins de 50€ selon les magasins) et c’est très largement suffisant. En vitesse 1, ça a été tout seul.
C’est un décapeur 1600W, on le trouve ici par exemple :
Le sèche cheveux peut être envisagé mais méfiance : il n’est pas prévu pour fonctionner pendant de longues périodes et vous pouvez (littéralement) vous cramer les mains. Optez donc pour la sécurité.
Ensuite, un couteau à décaper. C’est une sorte de spatule carrée au bout d’un long manche. Ça permet d’aller assez loin sous la dalle, et éviter qu’elle se recolle au fuir et à mesure. Trouvé chez Leroy Merlin.
Attention! Quelques précautions d’usage sont à respecter :
Tout d’abord, sachez que les anciennes colles à lino peuvent contenir de l’amiante : port du masque obligatoire !
Ensuite, attention aux solvants. En chauffant, colle comme lino peuvent relâcher des vapeurs irritantes ou toxiques.
On s’arrange donc pour aérer un max la pièce, et on met son masque anti odeur.
J’en ai trouvé un pour 6€ et j’ai été bluffé par son efficacité : dans la pièce, le nez sur le lino, je ne sentais rien. Je sors, j’enlève le masque, et paf, sens moi ça !
Bref, 6€ pour protéger vos bronches : n’hésitez surtout pas.
ça ressemble à ça :
Prenez bien un masque anti odeur (ou solvant ou spécial peinture), souvent avec valve.
Allez, dans l’article suivant, on passe à l’action.
Le linoleum et sa colle sont des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante (MSCA).
Si ces matériaux contiennent de l’amiante, seule une entreprise de désamiantage est autorisée à l’enlever, ce qui représente des coûts relativement importants. Une autre possibilité est simplement de recouvrir ce linoleum avec un autre revêtement de sol (parquet flottant par exemple).
Au niveau de votre exposition personnelle, elle est restée ponctuelle. Pour autant, ceci peut présenter un risque pour la santé, mais relatif si c’est vous n’êtes pas régulièrement en contact avec de l’amiante.
Effectivement, Le lino ou les dalles Vinyls, comme leur colle ou le ré-agréage, peuvent contenir de l’amiante.
Merci pour cette précision importante.
Dans mon cas précis, une diagnostic amiante venait d’être effectué, et la question ne se posait donc pas.
Juste une précision concernant le diagnostique amante: Il ne signale que ce qui est visible. Donc si le vieux lino était recouvert par un parquet flottant par exemple, il ne sera pas signalé dans la diagnostique. Cela ne veux donc pas dire que ce lino caché ne contient pas d’amiante !
… et merci pour toutes ces bidouilles
Plusieurs tentatives avec différents produits (attention aux vapeurs acethone ou autre solvant)
Le meilleur essai et le dernier a été d’utiliser un nettoyeur vapeur (à eau) et de décoller les bandes de colle (lacérées au cutter avant) à l’aide d’un racloir à chauffer (genre de lame affutée au bout d’un manche (acheté chez bricorama pour moins de 6 euros. Port des gants conseillé pour éviter les ampoules.
Comment peut on voir que le vieux lino que j’ai commencé a arracher contient de l’amiante?
Tape électrique sur plancher linoleum.La colle de la tape est resté sur le plancher et il a durci, comment enlever sans endommager le plancher???
Courriel (ne sera pas publié)(obligatoire)
Copyright © 2017 Le Bidouilleur| RéalisationHyper Horizon|
Mentions légales

linoleum amiante

Le 1er site Construction, Rénovation & Bricolage en Belgique

Crame surtout pas ça dans ton jardin, tu auras vite les flics et peut être même les pompiers à la porte en moins de deux. Tes voisins ne te rateront pas. Il est interdit de faire des feux « sauvages » à moins de 100 mètres des maisons. Et ça risque de puer. Je ne te comprends pas, tu t’inquiètes pour l’amiante et à côté de cela tu veux faire des fumés qui pourraient être toxiques en brûlant des trucs bitumeux qui vont dégager une fumée noire abominable.
SVP, Va les porter au parc à conteneur.
papa2407, +3 (newgoffin) ,
26 Octobre 2016

newgoffin

27 Octobre 2016

Sebnait, +6 (flashman) ,
12 Septembre 2014

flashman

14 Septembre 2014

Robinson ,
30 Août 2014

Robinson

30 Août 2014

mxseba, +6 (Starsystem01) ,
16 Octobre 2012

Starsystem01

24 Octobre 2012

laura241106, +2 (leo) ,
7 Novembre 2011

leo

20 Novembre 2011

Marim, +2 (Marim) ,
8 Septembre 2009

Marim

10 Septembre 2009

anamaria, +3 (septique) ,
21 Juillet 2008

septique

24 Février 2011

Aussi en France !

Vous surfez depuis la France… BricoZone existe aussi en .fr !
BricoZone France .
Le même, mais Bleu Blanc Rouge :)

BricoZone : sur Facebook
Notre Facebook
Twitter
Twitter
BricoZone Youtube
BricoZone YouTube
Pinterest
Pinterest
LinkedIn
LinkedIn

Contact
Conditions d’Utilisation
Aide
Accueil
Haut
RSS

BricoZone : l’information sur la Construction, la Rénovation et le Bricolage en Belqique
Vous pouvez aussi lancer une recherche sur :balatum amiante
Faire une recherche dans tous nos forums
BricoZone est le plus important forum construction/rénovation de belgique ; la réponse se trouve donc ici.
Tapez votre question/recherche dans tous les forums (certains non accessibles par Google)

linoleum amiante
bonjour,
j’occupe depuis plusieurs années un appartement type hlm. Lors du rachat de groupe nous avons reçu un circulaire nous informant d’un contrôle d’amiante sur les dalles type gerflex de nos appartement. Nous n’avons jamais eu le rapport, lors d’un appel téléphonique on nous a dit que les tests étaient négatifs : les dalles se détériorent au fur et à mesure du temps, avons-nous une possibilité à titre personnel de le faire contrôler et par qui ? merci de votre réponse.
Vous pouvez prélever un morceau de dalle et l’envoyer dans un laboratoire spécialisé. Je ne sais pas si je peux donner des noms et donc faire de la pub alors je m’abstiens.

Par contre pour le prélèvement prendre certaines précautions. Si un morceau est déjà cassé prendre celui ci mais si vous devez casser un dalle elle émettra de la poussière d’amiante à ce moment là. Les conditions de prélèvement sont très contraignantes et peut être inadaptées à une personne qui fera un seul prélèvement dans sa vie (surtout si il vit dans un appartement contenant des dalles abimée !!!) mais il vous faudrait un masque des gants des outils à usage unique etc etc…

Dans la réalité cassez un petit morceau mettez le dans un sachet plastique zippé puis dans un deuxième et envoyer cela au labo

Un diagnostiqueur
Bonjour,
Lors d »une vente immobilière portant sur les parties privatives d »un logement, vous auriez dû recevoir un état mentionnant la présence ou le cas échéant l »absence d »amiante, au polus tard à la date de toute promesse de vente ou à défaut de promesse, à la date de l »acte authentique de vente (constat obligatoire à compter de Septembre 2002)
A noter également que lors de la transaction, un Dossier technique amiante sur les communs de l »immeuble, ou la fiche récapitulative de ce dernier devrait normalement figurer sur les documents de vente en question.

Si tel n »est pas le cas, le vendeur ne peut s »exonérer de la garantie des vieces cachés constitué par la présence d »amiante.

Vous pouvez toujours faire appel à un opérateur en diagnostics immobiliers certifié pour ce type d »intervention, normalement, il doit pouvoir connaître la démarche technique pour effectuer un prélèvement.

concernant vos dalles de sol, si ces dernières sont de section 25.25 ou 30.30, cassantes, avec sur la tranche avec lumière rasante, de la brillance type limaille ferreuse, et si vous apercevez de la colle noire bitumineuse en dessous, il y a de forte chance pour que votre matériau contienne effectivement de l »amiante.

Ce dernier comporte comme tout revêtement de sol une couche d »usure exempte d »amiante. Le danger potentiel que représente l »amiante consiste essentiellement en l »inhalation de poussières. Si votre revêtement contient de l »amiante et qu »il présente des signes manifestes d »usures, de fissures, cassures etc, veuillez effectivement à prévoir son remplacement ou confinement.

Espérant avoir répondu à vos attentes, n »hésitez pas à laisser un message sur ce forum, je suis un nouvel arrivant sur ce forum, et je le consulterai régulièrement.

Un opérateur en diagnostics immobiliers.
Bonjour, Je suis dans le même cas, dans un logement de type HLM à Paris, et construit dans le années 70 donc inévitablement contenant de l’amiante. Pourtant un rapport a été transmis aux locataires en 2009 avec pour commentaire « ce matériau est présent en proportion peu importante et dans un état non dégradé ». Lorsque je relis le rapport, ils ont surtout vérifié les sous-sols. Mais dans la dernière ligne on voit « localisation 1er au dernier étage – au niveau des dalles et colle noire associée » type chrysoltile risque 1, mais « dalles de sol recouvertes par un sol souple sans amiante ». Bon état. Non friable. Surveillance à faire tous les 3 ans ». Est-ce ici dangereux ?? en effet la poussière dans mon appartement me paraît « fibreuse » mais suis-je « parano » ?? Depuis 2009, rien pas de nouvelles. Ces rapports doivent être effectués à quelle fréquence ? Je vous remercie infiniment car je suis inquiète. Il y a déjà la pollution parisienne, ce n’est pas rassurant. Marie
marie-louise17 a écrit : Lorsque je relis le rapport, ils ont surtout vérifié les sous-sols. Mais dans la dernière ligne on voit « localisation 1er au dernier étage – au niveau des dalles et colle noire associée » type chrysoltile risque 1, mais « dalles de sol recouvertes par un sol souple sans amiante ». Bon état. Non friable. Surveillance à faire tous les 3 ans ».
bonjour je vais vous diriger vers un site et vous aurez tous les informations possibles sur les diagnostics (l’amiante; l’électricité; Gaz…) le site:[Message Modéré]
Dernière édition parModérateur QCle 16 Oct 2014, 13:18, édité 1 fois.
Raison : Lien redirigeant vers un site commercial (publicité)
Dernier message partrustdiag«01 Fév 2016, 10:02
Réponses :8
Dernier message parpascal85«12 Jan 2016, 19:24
Réponses :9
Dernier message parvisiteur«03 Juin 2008, 16:39
Réponses :2

Accueil du forum

Le fuseau horaire est réglé surUTC+01:00
Supprimer tous les cookies du forum
L’équipe
Développé parphpBB ® Forum Software © phpBB Limited
Traduction française officielle©Maël Soucaze
Recevez GRATUITEMENTnotre lettre hebdomadaire !
*Choix de la Rédaction
> En savoir plus
Message parvisiteur»08 Juin 2008, 15:16
Message parvisiteur»09 Juin 2008, 18:28
Message parvisiteur»17 Oct 2008, 14:17
Message parmarie-louise17»28 Juin 2014, 22:18
Message parpascal85»15 Oct 2014, 17:03
Message parchillon»15 Oct 2014, 20:19
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité

linoleum amiante
bonjour,
j’occupe depuis plusieurs années un appartement type hlm. Lors du rachat de groupe nous avons reçu un circulaire nous informant d’un contrôle d’amiante sur les dalles type gerflex de nos appartement. Nous n’avons jamais eu le rapport, lors d’un appel téléphonique on nous a dit que les tests étaient négatifs : les dalles se détériorent au fur et à mesure du temps, avons-nous une possibilité à titre personnel de le faire contrôler et par qui ? merci de votre réponse.
Vous pouvez prélever un morceau de dalle et l’envoyer dans un laboratoire spécialisé. Je ne sais pas si je peux donner des noms et donc faire de la pub alors je m’abstiens.

Par contre pour le prélèvement prendre certaines précautions. Si un morceau est déjà cassé prendre celui ci mais si vous devez casser un dalle elle émettra de la poussière d’amiante à ce moment là. Les conditions de prélèvement sont très contraignantes et peut être inadaptées à une personne qui fera un seul prélèvement dans sa vie (surtout si il vit dans un appartement contenant des dalles abimée !!!) mais il vous faudrait un masque des gants des outils à usage unique etc etc…

Dans la réalité cassez un petit morceau mettez le dans un sachet plastique zippé puis dans un deuxième et envoyer cela au labo

Un diagnostiqueur
Bonjour,
Lors d »une vente immobilière portant sur les parties privatives d »un logement, vous auriez dû recevoir un état mentionnant la présence ou le cas échéant l »absence d »amiante, au polus tard à la date de toute promesse de vente ou à défaut de promesse, à la date de l »acte authentique de vente (constat obligatoire à compter de Septembre 2002)
A noter également que lors de la transaction, un Dossier technique amiante sur les communs de l »immeuble, ou la fiche récapitulative de ce dernier devrait normalement figurer sur les documents de vente en question.

Si tel n »est pas le cas, le vendeur ne peut s »exonérer de la garantie des vieces cachés constitué par la présence d »amiante.

Vous pouvez toujours faire appel à un opérateur en diagnostics immobiliers certifié pour ce type d »intervention, normalement, il doit pouvoir connaître la démarche technique pour effectuer un prélèvement.

concernant vos dalles de sol, si ces dernières sont de section 25.25 ou 30.30, cassantes, avec sur la tranche avec lumière rasante, de la brillance type limaille ferreuse, et si vous apercevez de la colle noire bitumineuse en dessous, il y a de forte chance pour que votre matériau contienne effectivement de l »amiante.

Ce dernier comporte comme tout revêtement de sol une couche d »usure exempte d »amiante. Le danger potentiel que représente l »amiante consiste essentiellement en l »inhalation de poussières. Si votre revêtement contient de l »amiante et qu »il présente des signes manifestes d »usures, de fissures, cassures etc, veuillez effectivement à prévoir son remplacement ou confinement.

Espérant avoir répondu à vos attentes, n »hésitez pas à laisser un message sur ce forum, je suis un nouvel arrivant sur ce forum, et je le consulterai régulièrement.

Un opérateur en diagnostics immobiliers.
Bonjour, Je suis dans le même cas, dans un logement de type HLM à Paris, et construit dans le années 70 donc inévitablement contenant de l’amiante. Pourtant un rapport a été transmis aux locataires en 2009 avec pour commentaire « ce matériau est présent en proportion peu importante et dans un état non dégradé ». Lorsque je relis le rapport, ils ont surtout vérifié les sous-sols. Mais dans la dernière ligne on voit « localisation 1er au dernier étage – au niveau des dalles et colle noire associée » type chrysoltile risque 1, mais « dalles de sol recouvertes par un sol souple sans amiante ». Bon état. Non friable. Surveillance à faire tous les 3 ans ». Est-ce ici dangereux ?? en effet la poussière dans mon appartement me paraît « fibreuse » mais suis-je « parano » ?? Depuis 2009, rien pas de nouvelles. Ces rapports doivent être effectués à quelle fréquence ? Je vous remercie infiniment car je suis inquiète. Il y a déjà la pollution parisienne, ce n’est pas rassurant. Marie
marie-louise17 a écrit : Lorsque je relis le rapport, ils ont surtout vérifié les sous-sols. Mais dans la dernière ligne on voit « localisation 1er au dernier étage – au niveau des dalles et colle noire associée » type chrysoltile risque 1, mais « dalles de sol recouvertes par un sol souple sans amiante ». Bon état. Non friable. Surveillance à faire tous les 3 ans ».
bonjour je vais vous diriger vers un site et vous aurez tous les informations possibles sur les diagnostics (l’amiante; l’électricité; Gaz…) le site:[Message Modéré]
Dernière édition parModérateur QCle 16 Oct 2014, 13:18, édité 1 fois.
Raison : Lien redirigeant vers un site commercial (publicité)
Dernier message partrustdiag«01 Fév 2016, 10:02
Réponses :8
Dernier message parpascal85«12 Jan 2016, 19:24
Réponses :9
Dernier message parvisiteur«03 Juin 2008, 16:39
Réponses :2

Accueil du forum

Le fuseau horaire est réglé surUTC+01:00
Supprimer tous les cookies du forum
L’équipe
Développé parphpBB ® Forum Software © phpBB Limited
Traduction française officielle©Maël Soucaze
Recevez GRATUITEMENTnotre lettre hebdomadaire !
*Choix de la Rédaction
> En savoir plus
Message parvisiteur»08 Juin 2008, 15:16
Message parvisiteur»09 Juin 2008, 18:28
Message parvisiteur»17 Oct 2008, 14:17
Message parmarie-louise17»28 Juin 2014, 22:18
Message parpascal85»15 Oct 2014, 17:03
Message parchillon»15 Oct 2014, 20:19
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité

linoleum amiante

Propriétaire du logement

Locataire du logement

Inscription
Connexion

Maison
Argent
Famille
Santé
Droits
Carrière
Véhicule
Entreprise

Accueil
Demander un diagnostic
Qui contacter
Toutes les questions / réponses
Tous les articles « à la loupe »
Toutes les astuces
Toutes les fiches pratiques
Annuaire
Trouver un pro
Tous les experts
En suivant cette question vous recevrez un email à chaque réponse ou commentaire publié. Vous devez vousinscrireou vousconnecterpour utiliser cette fonctionnalité.
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Veuillez saisir le nom du destinataire
Veuillez saisir la valeur numérique correspondant à l’addition
Aucune information renseignée ne sera conservée.
Nous vous remercions d’avoir suggéré cette question.
Nous avons les réponses à vos questions !
Des milliers de documents téléchargeables pour vous servir !
Alors et vous ? Faites comme eux ! Inscrivez-vous !
Nous pouvons vous conseiller dans vos projets.
Inscrivez-vous pour poser vos questions directement aux experts sur tous vos sujets du quotidien.
1 million de membres
500 experts pour vous répondre
Recevez le meilleur de nos astuces !
Inscrivez-vous pour recevoir nos conseils, bons plans et astuces…
Aidez-nous en 2 min à mieux vous comprendre pour mieux répondre à vos besoins de bien-être minceur.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Quel est votre position exacte dans l’entreprise ? Aidez-nous à mieux vous connaître pour mieux répondre à vos futures problématiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Donnez-nous 2 min pour mieux cerner vos besoins en immobilier et orienter vos futurs choix.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Accordez-nous 2 min pour nous aider à mieux répondre à vos futures problématiques d’animaux domestiques.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
Ne partez pas tout de suite ! Laissez-nous 2 min pour prendre note de vos besoins et nous aider à améliorer votre quotidien.
Toutes vos réponses resteront strictement confidentielles et les informations recueillies seront utilisées uniquement dans le cadre de cette étude
La confidentialité de vos informations est notre priorité. Ces informations seront transmises uniquement à ce professionnel afin qu’il puisse répondre au mieux à votre demande de devis.
Merci de préciser le type de bâtiment
Merci de préciser si vous êtes propriétaire ou locataire
Merci de préciser votre numéro de téléphone
Votre demande de devis a bien été envoyée à
Vous avez déjà envoyé une demande de devis à ce professionnel.
Vos questions sontentre de bonnes mains
J’ai fait faire un diagnostique avant travaux chez moi. Le diagnostiqueur a trouver des dalles amiantées sous le lino de la cuisine.
Je le sais depuis plus d’un an et me suis dit qu’il n’y avait rien à faire, ai-je tort? pensez-vous que je devrais me rapprocher du vendeur, 2 ans après l’achat ?
De plus, j’aimerai refaire le sol, ma première idée était de poser dessus un carrelage. Deux carreleurs m’ont déconseillé, j’ai alors pensé à un béton cirer mais cela ne tiendra pas non plus selon eux aussi.
Vous devez être membre expert pour répondre à cette question.

Rejoindre notre réseau d’experts
Experts d’accord avec cette réponse :
Bonjour,
Si vous avez un diagnostic amiante qui mentionnez « pas d’amiante », je crois qu’il faudra plutôt demander des comptes au diagnostiqueur, il est en faute. Vous pouvez demander conseil à votre notaire.
Maintenant, pour les travaux, soit vous désamiantez, cela coûte cher car société spécialisée + confinement…etc… gros boulot!
Soit vous enlevez le lino, vous nettoyez doucement les anciennes dalles (surtout pas de poussière d’amiante!!) et vous collez (colle haute performance) le carrelage + joint. Les dalles amiantes seront ainsi confinées et il n’y a aucun problème de sécurité. Il faudra penser à ne pas percer le sol !! Poussière d’amiante=grand danger!
Cdlt
Commentaire de

anonyme

07/12/2015
signaler
Le diagnostiqueur ne peut être obligatoirement considéré en tort les procédures pour les diagnosticsvente et avant travaux n’étant pas les mêmes,
Merci pour vos conseils, je ne savais pas. Il doit demander des éclaircissements, non?
Bonjour
Il n’a pas tort, en effet. C’est déjà bien qu’il ait pensé à faire la démarche d’un repérage amiante avant travaux.
Pour ce qui est du repérage « vente », celui-ci étant essentiellement visuel, pour prouver la faute du diagnostiqueur, il faudrait pouvoir prouver que les dalles étaient visibles lors de son inspection. Pour peu que le revêtement de sol qui les recouvre soit collé, je ne vois pas comment le diagnostiqueur peut supposer la présence de ces dalles amiantées.
Pour ce qui est de recouvrir les dalles plutôt que les retirer (très coûteux), c’est tout à fait possible. Reste à trouver les solutions adéquates en terme de primaire d’accrochage et de matériaux.
Cordialement
PB
Oui
avant de donner des conseils, on se renseigne et surtout on ne se prétend pas expert, surtout si on est pas certifié.
Stéphane Dapremont,
Si c’est à moi que vous vous adressez, vous pouvez clairement me nommer. Que je ne sache pas que les procédures soient différentes entre les impératifs d’un diagnostiqueur et pour un diagnostique avant travaux, cela n’empêche aucunement d’engager la démarche telle que je l’exprime, ni les conseils qui ont suivi (le « il est en faute » est certainement prématuré et excessif, je vous l’accorde). Peut-être êtes vous diagnostiqueur et cette phrase vous a « agressé »? Je suis loin de tout savoir, j’essaie simplement d’aiguiller des personnes qui sont souvent démunies devant des problèmes technico-administratifs et cela sur mon temps libre, gratuitement et sans lien commercial. Maintenant, en ce qui concerne mes formations, un diplôme d’ingénieur en génie civil et urbanisme et une certification en expertise, ET JE NE SAIS PAS TOUT.
Commentaire de

polo

10/12/2015
signaler
Tout d’abord, merci à tous pour vos conseils. La réponse de denis bocquillon confirme ce que je pensais. Car j’avais bien retenu à la lecture du rapport de diagnostic avant vente que le repérage d’amiante se faisait sans destruction ni démontage.
Comme l’évoquait pascal bruel, lors du diagnostic avant travaux j’avais plus de 50cm² de lino décollée et des dalles de sols à cet endroit-là qui se decollaient elles aussi. Cela dit, c’est probable que le jour du diagnostic avant vente l’opérateur n’est pas allé voir sous le lave linge s’il y avait des parties qui se decollaient.
Commentaire de

polo

10/12/2015
signaler
J’ajoute un autre commentaire, sur un sujet évoqué par M. bigot & bruel : recouvrir le sol. Y-a-t-il une solution capable de recouvrir durablement (10 ans) 4 épaisseurs : colle bitumeuse, dalle de sol, colle lino et lino? Parce que je ne suis absolument pas rassuréà l’idée d’enlever ce lino. Je ne vois pas comment je pourrai enlever le lino sans endommager les dalles de sol et donc emettre des poussières d’amiante.
Bjr,
concrètement, il y a très très peu de risque de disséminer des fibres par l’enlèvement du lino car les fibres des dalles sont « serties » dans le vinyl des dalles, on risque de disséminer des fibres lors du décollement des dalles seulement si on les casse (et encore… très faiblement);
Un ragréage sur les dalles suffira à pouvoir recoller un nouveau revêtement.
Quelle est la nature de votre plancher (béton, bois?) car c’est surtout le support de base qui peut engendrer des problèmes (flexion du support).
Le plus important étant surtout d’enregistrer la présence des dalles une fois recouvertes pour que ce ne soit pas oublié…
Bon courage.
Commentaire de

polo

11/12/2015
signaler
Bonjour, merci pour votre réponse. Mon support est une dalle en béton.
Bonjour
Je serais de l’avis de Stéphane : tenter d’arracher le revêtement lino sans toucher aux dalles qui sont en-dessous.
Si vous y parvenez, vous pourrez faire un ragréage sur lequel vous pourrez coller du carrelage.
Si vous conservez le revêtement PVC, le seul matériau que vous pourriez poser dessus, ce serait du parquet flottant. Le carrelage ne tiendrait pas sur un sol souple.
Dans tous les cas, il faut garder en mémoire la présence des dalles amiantées qui sont présentes et qui interdit de percer le plancher (pour poser une butée de porte, par exemple)
Cordialement
PB
architecture et expertises du bâtiments
Experts d’accord avec cette réponse :
Il faut déjà savoir que le diagnostiqueur a repéré de l’amiante sous vos dalles, ayant été déjà diagnostiqueur …. C’est la colle noir qui possède de l’amiante et de plus non friable par conséquent pas très dangereux car il n’est pas volatile.
Pour le confiné vous pouvez y poser un autre revêtements.
A bientôt et je suis d’accord avec Eric !
André
expert en pathologie des bâtiments à gisors (27)
|etic diagnostic immobilier
Experts d’accord avec cette réponse :
Bonjour.
Ne suivez pas ces conseils irresponsables.
Tout d’abord, je tiens à vous féliciter pour avoir fait réaliser un contrôle avant travaux, ce qui est conforme et surtout prudent.
La colle noire peut être bitumineuse et dans ce cas très souvent amiantée (pas systématiquement).
Les dalles de sol en vinyl peuvent être également amiantées, en avant travaux, il convient d’analyser ces deux matériaux afin de le vérifier, en laboratoire, seule méthode infaillible pour déterminer la présence ou l’absence d’amiante dans ces produits.
D’autre part, les conditions d’investigations sont régies par la réglementation, si les dalles de sol se trouvent sous un lino, elles ne pouvaient être vues par le diagnostiqueur lors du repérage dans le cadre d’une vente.
Cependant, le diagnostiqueur se doit de signaler l’impossibilité de vérification du plancher à cause de la présence du lino (qu’il na pas à arracher) et doit signaler au lecteur de son rapport qu’il est nécessaire de réaliser une investigation complémentaire sur cette partie, surtout en cas de travaux.
La pose d’un carrelage par dessus va permettre un confinement du matériau amianté, vous devrez mettre à jour votre DAPP (dossier amiante partie privative) afin d’enregistrer la présence des dalles sous le carrelage (ce qui permet à ceux qui suivront d’en prendre connaissance), l’idéal étant de faire le choix du retrait (enlèvement).
Cordialement

http://www.etic-vexin.fr/

Commentaire de

polo

10/12/2015
signaler
Le diagnostique avant travaux est bien entendu effectué sur la base de prélèvements (effectés par un diagnostiqueur) transmis à un laboratoire (eurofin). Le rapport du laboratoire mentionne bien la présence d’amiante dans les deux matériaux (dalles de sol et colle).
J’imagine que lorsque vous dîtes : « l’idéal étant de faire le choix du retrait », vous voulez dire faire le choix du retrait par une société spécialisée ». Et bien j’ai recherché qui pourrait le faire et je n’en ai trouvé aucune prete à entreprendre cela chez un particulier encore pire si une famille de 4 personnes y vit.
Par ailleurs, j’ai vu un chantier de désamiantage dans mon quartier et quelques moyens qui sont mis en oeuvre (ceux visibles de l’extérieur) : espace de confinement, matériel : une énorme machine d’1 m cube qui semblait retraité l’air vicié. Je vois mal comment on pourrait faire cela dans mon appartement de 75m² (sans compter le prix que cela doit coûter). C’est inimaginable :-)
Donc il reste à choisir entre : désamiantage sauvage, recouvrir le sol ou laisser en l’état.
désamiantage sauvage, je m’y refuse, je ne vais pas exposé ma femme est mes deux enfants à de l’amiante.
recouvrir le sol d’un carrelage, les carreleurs me disent que ça ne tiendra jamais avec un tel empilement de matières (colle + dalle + colle + lino)
laissé en l’état : je vais devoir m’y résoudre.
Commentaire de

polo

10/12/2015
signaler
J’ai eu la curiosité de visiter votre site, et je suis tombé sur le lien qui redirige vers le : « tout récent guide pratique établi par le ministère à l’attention des propriétaires. » dans lequel je trouve cela :
 » Quelles aides financières ?
L’agence nationale de l’habitat (l’Anah) peut attribuer des aides financières
pour la réalisation de travaux d’élimination de l’amiante, sous
certaines conditions. Des renseignements plus précis sont disponibles
sur le site internet de l’agence ( http://www.anah.fr/ ). »
Sur le site de l’anah, je vois cela :
« Traitements
spécifiques
(saturnisme,
amiante, radon,
xylophages)
• Travaux d’élimination ou d’isolation des peintures et revêtements contenant des sels de plomb,
y compris finitions.
• Travaux d’élimination ou d’isolation des matériaux contenant de l’amiante.
• Travaux nécessaires pour traiter les immeubles soumis à la présence de radon (ventilation…).
• Traitement préventif ou curatif de l’immeuble contre les termites et autres parasites xylophages,
sous réserve qu’il soit suffisant. »
C’est tout de même dommage de voir que personne n’en parle, les diagnostiqueurs pourraient tout de même s’y intéresser.
Guides, modèles de lettre, fiches pratiques…
On vous laisse la carte. Faites votre choix !
bailleur de logement, ancien élu, agriculteur
fabrication et distribution de revetements décoratif bio
|jadecor
Décrivez votre demande en quelques clics.
Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.
Merci de préciser l’usage de votre habition afin de répondre au plus près de vos besoins.
Merci de préciser le type de votre habitation.
Merci de préciser la ville où se situe le bâtiment.
Merci de préciser votre code postal.
En validant ce formulaire, vous signalez ce contenu ou cet utilisateur à Ooreka.fr comme portant préjudice au bon fonctionnement du service.
Veuillez sélectionner la raison du signalement (obligatoire)
Veuillez expliquer pourquoi ce contenu est inapproprié.
Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot
En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :
Tout le guide pratique diagnostic immobilier
Vos questions sont entre de bonnes mains


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>